AccueilL'audit gouvernemental

L'audit gouvernemental

Gouvernmental Audit

*  *  *

Publié le jeudi 12 janvier 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Télescope, revue d’analyse comparée en administration publique de l’École nationale d’administration publique du Québec, invite chercheurs et universitaires à proposer des articles pour son numéro qui aura pour thématique l’audit gouvernemental. La publication est prévue pour l’automne 2012 et les propositions d’articles doivent parvenir d’ici le 31 janvier 2012. Les auteurs dont les propositions auront été retenues auront jusqu’au 3 juin 2012 pour remettre leur article.

Annonce

Présentation de la thématique

Diverses réformes de modernisation de l’administration publique font appel à une responsabilisation accrue des administrations de l’État et de ses agents par la reddition de comptes et le développement d’une logique de résultat. Les auditeurs gouvernementaux sont ainsi appelés à jouer un rôle essentiel en termes de contrôle et d’efficacité des organisations publiques. La société de l’audit décrite par Michael Power il y a près de quinze ans poursuit donc son expansion dans l’appareil étatique, ce qui engendre sans aucun doute d’importantes conséquences qui n’ont pas encore été envisagées ou expliquées.

Des recherches s’avèrent nécessaires pour explorer les variations nationales et internationales quant au rôle, aux pratiques et aux structures de l’audit dans le secteur public. Comment ce mouvement global de modernisation s’enracine-t-il dans les contextes locaux? Comment s’opèrent les transferts de connaissances et d’expertise d’une sphère à une autre? Nos connaissances sur la façon dont l’audit influence les raisonnements et la provision des services publics sont limitées et demandent à être éclaircies. Les coûts liés à la progression de la machinerie de l’audit n’ont toujours pas été évalués, pas plus que leurs bénéfices. Mais l’enjeu de ces recherches est à la fois empirique et théorique. Agent de contrôle, de légitimation ou de transfert de connaissances, l’audit ne peut se réduire à une dimension purement technique.

Maintes interrogations subsistent encore sur l’intérêt même du secteur public de devoir s’adapter à des pratiques définies essentiellement par des professionnels du secteur privé, et plus particulièrement de la gestion des risques. Ce numéro spécial cherche à mettre en évidence les enjeux des pouvoirs sociaux et politiques à l’origine de l’importation de l’audit dans le secteur public grâce à des contributions empiriques et théoriques.

Présentation de la revue

La revue Télescope est une publication universitaire indépendante éditée en français par L’Observatoire de l’administration publique. Centre de recherche à l’École nationale d’administration publique du Québec (ENAP), L’Observatoire a pour mission d’offrir une perspective comparative sur les grands enjeux qui se manifestent en administration publique et en gouvernance à travers le monde. La revue a été conçue dans cette optique.

Après 17 ans d’existence, elle demeure une des seules revues de recherche francophones en administration publique qui propose un éclairage comparatif.

Sa démarche qualité

Avant publication, tout article fait obligatoirement l’objet d’une double évaluation par les pairs, lesquels évaluent son acceptabilité. En cas de controverse sur un article ou sur une partie d'un article, l'auteur est avisé et est invité à modifier sa communication à la lumière des commentaires des évaluateurs. Le comité de direction de la revue peut refuser un article s’il ne répond pas aux normes minimales d’article scientifique.

Rédactrice invitée : Marie-Soleil Tremblay (professeure à l’ENAP)

Délais et consignes

Date de remise des propositions d’articles : 31 janvier 2012

Date de remise des articles : Les chercheurs désireux de publier un article doivent faire parvenir une proposition d’article à madame Patricia Caron, secrétaire de rédaction (patricia.caron@enap.ca). Les propositions d’article doivent compter environ 300 mots.

Par la suite, les auteurs dont la proposition aura été retenue pourront envoyer leur article complet. Les articles doivent compter entre 6 000 et 8 000 mots et inclure un résumé d’environ 120 mots de même qu’une bibliographie complète. Le résumé sera publié en français et en anglais.

Le comité de direction de la revue fera part de sa décision dans les quinze jours suivant la réception de la proposition. Les articles complets remis seront ensuite soumis à une double évaluation par les pairs (le processus est anonyme). Après l'évaluation, des modifications peuvent être demandées aux auteurs

Dates

  • mardi 31 janvier 2012

Mots-clés

  • audit, vérification, administration publique, gouvernement, finances publiques

Contacts

  • Patricia Caron
    courriel : patricia [dot] caron [at] enap [dot] ca

Source de l'information

  • Patricia Caron
    courriel : patricia [dot] caron [at] enap [dot] ca

Pour citer cette annonce

« L'audit gouvernemental », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 12 janvier 2012, http://calenda.org/206810