AccueilLes enjeux sociaux de la réinsertion des chômeurs en situation d'exclusion en France et en Allemagne

Les enjeux sociaux de la réinsertion des chômeurs en situation d'exclusion en France et en Allemagne

The social issues of getting the marginal unemployed back to work in France and Germany

*  *  *

Publié le vendredi 13 janvier 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Cette rencontre franco-allemande est organisée par le CIRAC (Centre d’information et de recherche sur l’Allemagne contemporaine, Cergy-Pontoise), en coopération avec le DFI (Deutsch-Französisches Institut, Ludwigsburg) et la Maison Heinrich Heine. Elle permettra d’évaluer, dans une dimension comparative, l’efficacité des dispositifs français et allemand d’aide au retour à l’emploi à destination des chômeurs ayant épuisé leurs droits à l’assurance chômage en abordant par ailleurs la question des travailleurs pauvres. La journée d’étude se tiendra le lundi 13 février 2012 à la Maison Heinrich Heine (Paris).

Annonce

Le Centre d'Information et de Recherche sur l'Allemagne Contemporaine (CIRAC) organise en coopération avec le Deutsch-Französisches Institut de Ludwigsburg (DFI) et la Maison Heinrich Heine une journée d’étude franco-allemande sur le thème : Les enjeux sociaux de la réinsertion des chômeurs en situation d’exclusion en France et en Allemagne, le lundi 13 février 2012, de 9h30 à 17h00

Lieu : Maison Heinrich Heine, Cité Internationale Universitaire de Paris, 27C bd Jourdan, 75014 Paris, T3 / RER B : Cité Universitaire

Responsables scientifiques

  • René LASSERRE, Directeur du Centre d’Information et de Recherche sur l’Allemagne Contem-poraine (CIRAC), Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise
  • Henrik UTERWEDDE, Directeur adjoint de l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg (DFI)

Cette rencontre constitue le deuxième volet du projet de formation-recherche « Les politiques d’aide au retour à l’emploi des chômeurs en situation d’exclusion. Comparaison France-Allemagne », mené conjointement par le CIRAC et l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg sur la période 2010-2012 avec le soutien du CIERA (Centre Interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur l’Allemagne, Paris) et de l’Université de Cergy-Pontoise (Civilisations et identités culturelles comparées des sociétés européennes et occidentales, CICC). Elle permettra d’évaluer, dans une dimension comparative, l’efficacité des dispositifs français et allemand d’aide au retour à l’emploi à destination des chômeurs ayant épuisé leurs droits à l’assurance chômage en abordant par ailleurs la question des travailleurs pauvres. En Allemagne, ce système a été mis en place en 2005, à travers la Loi de réforme « Hartz IV ». Son équivalent français, le Revenu de Solidarité Active (RSA), a été instauré entre 2007 et 2009.

Accueillie sous l’égide de la Maison Heinrich Heine, cette journée d’étude s’adresse à des experts français et allemands de la thématique traitée (chercheurs, enseignants-chercheurs, journalistes, responsables institutionnels et politiques) et sera ouverte aux étudiants de niveau Master et doctorants intéressés.

Cette manifestation offrira l’occasion d’approfondir la réflexion engagée au cours d’une première journée d’étude consacrée aux évolutions du marché de l’emploi en France et en Allemagne, aux politiques sociales et à la configuration des systèmes Hartz IV / RSA (compte rendu disponible sur le site du CIRAC : www.cirac.u-cergy.fr/debats.php). Le programme de formation-recherche sera achevé en mai 2012 par la tenue d’un colloque intitulé « L’activation de la protection sociale : comparaison européenne » qui viendra conclure les travaux selon une approche plurinationale. Il permettra de comparer la logique sociale d’ensemble, entre autres sous l’angle de la précarité et du maintien de l’employabilité, des systèmes français et allemand en les confrontant à d’autres expériences européennes, notamment scandinaves.

Les contributions présentées dans le cadre du projet feront l’objet d’une publication.

Problématique

En France comme en Allemagne, les dispositifs d’aide aux personnes durablement privées d’emploi et de revenu d’activité ont fait l’objet d’une réforme ces dernières années, avec pour ambition d’inciter les bénéficiaires à rechercher activement d’emploi.

Le Revenu de Solidarité Active ou RSA a été généralisé en France en juin 2009, à l’issue d’une phase expérimentale réalisée dans 34 départements. Fusionnant le Revenu Minimum d'Insertion (RMI) et l'Allocation de Parent Isolé (API), cette prestation répond à un double objectif : faire baisser la pauvreté et faire en sorte que le retour à l’emploi soit attractif financièrement. Il s’agit par ailleurs de combiner cette incitation financière avec des dispositifs d’accompagnement à la reprise d’emploi.

Mesure-phare de l’Agenda 2010 du gouvernement Schröder, la réforme Hartz IV du dispositif d’aide aux chômeurs de longue durée a aligné le montant de base de l’assistance-chômage (ALG II) sur celui de l’aide sociale. Elle a vocation à encourager les allocataires à rechercher activement un emploi, au moyen notamment d’une politique suivie d’aide à la requalification et à la réinsertion de la part des services de l’emploi.

Objectifs de la journée d’étude

Cette journée aura pour objet d’analyser, sur la base des éléments de bilan et d’études d’aspects particuliers, l’efficacité relative des dispositifs Hartz IV et RSA. En tenant compte du contexte de crise, la manifestation permettra d’aborder également la question des revenus, et par là même de l’ambivalence de ces dispositifs au regard de l’extension du phénomène des travailleurs pauvres et/ou de la création d’un secteur à bas salaires.

Ainsi au-delà de l’analyse fonctionnelle et de l’efficacité des dispositifs d’aide au retour à l’emploi, l’étude portera sur les dimensions et les enjeux sociaux de la réinsertion des chômeurs en situation d’exclusion, que ce soit en termes de revenus et de pauvreté relative (phénomène des working poor) ou en termes de précarité, sachant que le fonctionnement des mécanismes d’incitation à la reprise d’activité ne peut à lui seul remédier au processus de déqualification des travailleurs concernés. Il n’en est pas moins intéressant d’examiner leur contribution au maintien ou à la reconstitution de l’employabilité des personnes en situation d’exclusion prolongée du marché du travail, en même temps que leur impact sur la consolidation du potentiel d’emplois actifs servant d’assiette au

Programme provisoire

9h30 – 10h00 Introduction

  • René Lasserre, Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise, Directeur du CIRAC
  • Henrik Uterwedde, Directeur adjoint de l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg (DFI)

10h00 – 11h45« Droits et devoirs » : l’accompagnement des bénéficiaires du RSA et de Hartz IV

  • 10h00 – 10h45* Orientation et accompagnement des bénéficiaires du RSA
    Anne-Marie Brocas, Directrice, Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES), Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé et Membre du Comité national d’évaluation du RSA (pressentie)

(Pause : 10h45 – 11h00)

  • 11h00 – 11h45* Orientation et accompagnement des allocataires de Hartz IV
    Andreas Hirseland, Chercheur au département de recherche « Chômage et participation », Institut für Arbeitsmarkt und Berufsforschung (IAB), Nuremberg

11h45 – 15h00 Efficacité du RSA et de Hartz IV en matière de retour à l’emploi

  • 11h45 – 12h30* Les effets du RSA sur le retour à l’emploi
    Cyril Nouveau, Chef du département marché du travail, Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques (DARES), Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé et Secrétariat du Comité d'évaluation du RSA

12h30 – 14h15Déjeuner libre

  • 14h15 – 15h00* Impact du dispositif Hartz IV sur le retour à l’emploi
    Regina Konle-Seidl, Chargée de recherches au département « Comparaisons internationales et intégration européenne », Institut für Arbeitsmarkt und Berufsforschung (IAB), Nuremberg

15h00 – 16h45 Enjeux sociaux en termes de revenus et de précarité

  • 15h00 – 15h45* Le développement du phénomène des travailleurs pauvres en France
    Jean-Luc Outin, Chargé de recherche CNRS au Centre d’Economie de la Sorbonne, Directeur du Centre associé Céreq Ile de France et Membre de l’Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale

(Pause : 15h45 – 16h00)

  • 16h00 – 16h45* Le développement du phénomène des travailleurs pauvres en Allemagne
    Brigitte Lestrade, Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise

16h45 – 17h00 Conclusion

  • René Lasserre, Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise, Directeur du CIRAC
  • Henrik Uterwedde, Directeur adjoint de l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg (DFi)

Informations diverses

  • Langues pratiquées : allemand et français.
  • Les interventions et débats feront l’objet d’une traduction simultanée.
  • Contact et inscription (à l’aide du fichier joint) : Solene.Hazouard[at]u-cergy.fr

Lieux

  • 27c bd Jourdan (Maison Heinrich Heine, Cité Internationale Universitaire de Paris)
    Paris, France

Dates

  • lundi 13 février 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • marché de l'emploi, Etat-Providence, minima sociaux, "activation", RSA, Hartz IV, politiques sociales, marché du travail, chômeurs, chômage, working poor, revenus, précarité

Contacts

  • Solène Hazouard
    courriel : solene [dot] hazouard [at] u-cergy [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Solène Hazouard
    courriel : solene [dot] hazouard [at] u-cergy [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les enjeux sociaux de la réinsertion des chômeurs en situation d'exclusion en France et en Allemagne », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 13 janvier 2012, http://calenda.org/206835