AccueilLes identités autochtones

Les identités autochtones

Aboriginal identities

*  *  *

Publié le mercredi 18 janvier 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

La Chaire de recherche du Canada sur la question territoriale autochtone sollicite des propositions de communications pour son huitième colloque annuel des jeunes chercheurs, dont le thème est « Les identités autochtones ». L’activité se tiendra à l’Université du Québec à Montréal les 2 et 3 mai 2012. Ce colloque est ouvert aux étudiants de même qu'aux chercheurs ayant terminé leurs études depuis moins de 10 ans. Les propositions de communication doivent nous être acheminées au plus tard le 15 mars 2012 par courrier électronique, à l’adresse suivante : chaire.autochtone@uqam.ca.

Annonce

La Chaire de recherche du Canada sur la question territoriale autochtone sollicite des propositions de communications pour son 8e Colloque annuel des jeunes chercheurs, dont le thème est « Les identités autochtones ». L’activité se tiendra à l’Université du Québec à Montréal, les 2 et 3 mai 2012.

Présentation

Depuis les années 1970, de nombreuses études théoriques ont modifié le champ d’application du concept d’identité. Celui-ci s’est en effet détaché d’une perspective uniquement ethnique pour prendre en compte les interactions que les différents groupes entretiennent entre eux. Au Canada, comme dans les autres pays de l’ancien Empire britannique, la situation coloniale a complexifié la question identitaire autochtone. Elle a, par exemple, généré un important métissage, qui, à certaines époques, a alimenté certaines angoisses identitaires ; elle a aussi conduit à l’inscription des critères de l’indianité dans un carcan juridique qui joue encore un rôle déterminant dans la manière de penser l’identité des Premières Nations. Ce colloque se propose d’examiner différentes manifestations de la construction identitaire autochtone au Canada ainsi que dans d’autres régions du monde (États-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande…).

Nous encourageons les propositions de communication abordant cette question dans une approche historique, mais souhaitons aussi ouvrir le questionnement aux réalités contemporaines, que ce soit dans une perspective anthropologique, politique, juridique, économique, géographique ou même philosophique.

Dans le but d’orienter les propositions, voici une liste des thématiques qui pourraient être
abordées lors de ce colloque :

  • le rôle et la place des historiens dans le processus de construction des identités autochtones;
  • la judiciarisation de l’identité autochtone (« Loi sur les Indiens ») et la classification de l’identité autochtone (« Premières nations », « Métis », « Inuit »);
  • les rapports entre colonialisme et identité autochtone (politique de civilisation, assimilation, émancipation, etc.);
  •  le rôle des identités autochtones dans les revendications politiques (souveraineté, autonomie) et territoriales (gestion du territoire);
  • la préservation et la valorisation de l’identité culturelle autochtone (langue, culture, tradition, religion, artisanat, etc.);
  • l’articulation des diverses identités autochtones : identité clanique; identité « communautaire» ou « villageoise » ou de la « bande », identité « nationale » et panindianiste (« panprovincial » ou « pancanadienne »);
  • la reconnaissance et la protection de l’identité autochtone par la communauté internationale (Déclarations des Nations unies sur les droits des peuples autochtones, droit des minorités, etc.).

Il s’agit ici de suggestions et nous demeurons ouverts à d’autres propositions qui pourraient se rattacher au thème central.

Modalités de participation et d'évaluation

Conçu comme une tribune pour la relève en études autochtones, ce colloque est réservé aux «jeunes chercheurs», catégorie qui englobe ici :

  • les étudiants à la maîtrise ayant complété leur mémoire ou dont les recherches sont suffisamment avancées pour en faire une présentation formelle ;
  • les étudiants au doctorat ;
  • les stagiaires postdoctoraux ;
  • les chercheurs qui ont terminé leur doctorat depuis moins de dix ans.

Les propositions de communication doivent nous être acheminées par courrier électronique, à l’adresse suivante : chaire.autochtone@uqam.ca

 au plus tard le 15 mars 2012

Les candidat(e)s prendront soin de préciser le titre de leur communication et de fournir un résumé (maximum 400 mots) qui présentera notamment la problématique centrale de la communication. Ils y joindront aussi un CV, en indiquant leur niveau de scolarité, leurs coordonnées complètes et le nom de leur directeur ou directrice de recherche dans le cas des étudiant(e)s à la maîtrise ou au doctorat. Veuillez noter que les communications devront présenter des résultats de recherche concrets et non seulement des projets de recherche.

Les propositions de communications qui nous seront soumises seront évaluées par un comité de sélection composé d'étudiants et du directeur de la Chaire de recherche du Canada sur la question territoriale autochtone.

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • jeudi 15 mars 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • identités, autochtones, loi sur les Indiens

Contacts

  • Isabelle Bouchard
    courriel : chaire [dot] autochtone [at] uqam [dot] ca

Source de l'information

  • Isabelle Bouchard
    courriel : chaire [dot] autochtone [at] uqam [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Les identités autochtones », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 18 janvier 2012, http://calenda.org/206895