AccueilExil et migrations vers – et de – l'espace slave

*  *  *

Publié le mercredi 25 janvier 2012 par Claire Ducournau

Résumé

La rédaction de « Slavica Bruxellensia » vous invite à contribuer à la constitution du huitième numéro qui sera consacré à l’exil et aux migrations. Les mouvements de populations ont de tous temps existé, dans le « sens des départ » comme dans le « sens du retour ». Dans le contexte européen des XIXe et XXe siècles, les populations d'Europe centrale et orientale ont connu des vagues migratoires conséquentes. On assiste donc à un mouvement de flux et de reflux. Entre migrations antiques et migrations modernes, émigration volontaire et exil forcé, déplacement de populations et départ personnel, retour espéré ou désespéré, pour des raisons politiques, culturelles, religieuses économiques ou personnelles, l’histoire des Slaves recèle d’une profusion d’exemples.

Annonce

Argumentaire

La spécificité de Slavica Bruxellensiatient à son approche transculturelle et transdisciplinaire des littératures, cultures et histoires slaves. Privilégiant une perspective comparative, elle se propose d'étudier les contacts culturels entre les peuples slaves dans leur espace géographique comme dans leur rapport au reste du monde.

La rédaction de Slavica Bruxellensia vous invite à contribuer à la constitution du huitième numéro qui sera consacré à l’Exil et aux migrations.

Les mouvements de populations ont de tous temps existé. Parce que des peuples s'installent sur des terres nouvellement conquises ou parce que des hommes quittent des conditions politiques insoutenables. Dans le contexte européen des xixe et xxe siècles, les populations d'Europe centrale et orientale ont connu des vagues migratoires conséquentes. Les révoltes libérales de l'âge romantique placèrent sur les routes d'Europe quantité de groupes humains fuyant les conditions de vie sur les terres qui les ont vu naître. La crise économique du début du xxe siècle a poussé vers l'exil une population à la recherche de moyens de subsitance. L'expérience communiste a provoqué elle aussi des départs en masse. Mais un mouvement retour s'est également révélé. Retour lors de l'indépendance des États slaves après la Première Guerre mondiale, retour après la libération de 1945, retour après la chute du communisme. On assiste donc à un mouvement de flux et de reflux. Entre migrations antiques et migrations modernes, émigration volontaire et exil forcé, déplacement de populations et départ personnel, retour espéré ou désespéré, pour des raisons politiques, culturelles, religieuses économiques ou personnelles, l’histoire des Slaves recèle d’une profusion d’exemples.

La thématique est très large. Elle permet d’aborder le phénomène en tant que tel des migrations des Slaves dans le monde, mais aussi les destins particuliers de figures de l’histoire ou de la culture slaves, le rôle de l’émigration dans leur œuvre ou leur pensée. Envisageant ces déplacements comme des sources possibles d’interaction culturelle, il est à ce titre intéressant de se pencher sur l’implication des migrations slaves dans les autres espaces culturels. Et inversement, il est possible d’étudier la façon dont la culture d’adoption peut influencer l’émigré dans sa production. L’hybridité se retrouve au cœur du débat, et donc le caractère pluriel qui fait la caractéristique de la revue.
Le sujet de l'exil étant un poncif des études slaves, la revue insiste sur l'originalité des papiers remis, la subtilité des théories émises, le caractère comparatiste et l'actualité des débats.
Les perspectives utilisées peuvent être historiques, culturelles, littéraires ou linguistiques.

La revue publiera des articles scientifiques en français ainsi que des recensions de livres publiés en 2011. L’appel à contribution pour l’envoi d’articles scientifiques s’adresse exclusivement aux doctorants et aux titulaires d'un doctorat. Par contre, il n’y a aucune restriction concernant les recensions. Pour plus d’informations sur les consignes d’écriture, voir les « Recommandations aux auteurs » sur http://slavica.revues.org/456.
Les questions de traduction peuvent être discutées avec le Comité scientifique.

Ce huitième numéro sera publié sur le nouveau site Internet : http://slavica.revues.org.

Modalités de soumission et de sélection

Les propositions d’articles (environ 500 mots) et de recensions (références du livre) sont à envoyer à slavica.bruxellensia@ulb.ac.be

avant le 29 février 2012.

Les auteurs des articles sélectionnés seront prévenus dans la semaine qui suivra. Les articles et les recensions seront à envoyer pour le 15 avril 2012.

Coordinateur du numéro : Dorota Walczak, rédacteur en chef de Slavica Bruxellensia

Comité scientifique :

  • Sarah Flock, Université Libre de Bruxelles (Belgique)
  • Petra James, Université Libre de Bruxelles (Belgique)
  • Jeremy Lambert, Université Charles-de-Gaulle Lille3 (Belgique), Université Libre de Bruxelles
  • Eric Metz, Haute Ecole Artesis (Anvers, Belgique), Université d'Amsterdam (Pays-Bas)
  • Jan Rubeš, Université Libre de Bruxelles (Belgique)
  • Dana Slabochová, Université Charles de Prague (République tchèque)
  • Marek Tomaszewski, INALCO (France)
  • Dorota Walczak, Université Libre de Bruxelles (Belgique)
  • Nadia Zhirovova, Université Libre de Bruxelles (Belgique), Haute Ecole Artesis (Anvers, Belgique)

Critères de sélection :

  • Hybridité, comparaison et pluralité se trouvent inscrites dans le trait caractéristique de la revue. Une attention particulière sera accordée aux articles qui remplissent ces critères. Le sujet de l'exil étant un poncif des études slaves, la revue insiste sur l'originalité des papiers remis, la subtilité des théories émises et l'actualité des débats.
  • Les perspectives utilisées peuvent être historiques, culturelles, littéraires ou linguistiques.
  • La revue publie des articles scientifiques en français.
  • L’appel à contribution pour l’envoi d’articles scientifiques s’adresse exclusivement aux doctorants et aux titulaires d'un doctorat.
  • Pour plus d’informations sur les consignes d’écriture, voir les « Recommandations aux auteurs » sur http://slavica.revues.org/456.
  • Les questions de traduction peuvent être discutées avec le Comité scientifique.

Dates

  • mercredi 29 février 2012

Contacts

  • Jeremy Lambert
    courriel : slavica [dot] bruxellensia [at] ulb [dot] ac [dot] be

URLS de référence

Source de l'information

  • Jeremy Lambert
    courriel : slavica [dot] bruxellensia [at] ulb [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Exil et migrations vers – et de – l'espace slave », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 25 janvier 2012, http://calenda.org/206974