AccueilConstruction et transmission de « l'identité judéo-converse » en Espagne à partir du XVe siècle

Construction et transmission de « l'identité judéo-converse » en Espagne à partir du XVe siècle

The construction and transmission of neo-Judeo-Christian identity in Spain from the 15th century

*  *  *

Publié le lundi 23 janvier 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Ce colloque a pour but d'interroger la légitimité d'une vision des judéo-convers comme un groupe bien défini, doté de caractéristiques propres qui constitueraient sa spécificité. Ni Juif, ni chrétien, à cheval entre deux identités fortes, comment ce groupe a-t-il pu construire sa propre identité, et, éventuellement, la transmettre à ses descendants ? L’idée de transmission, outre qu’elle implique l’existence de caractéristiques spécifiques qui permettent de différencier un groupe de génération en génération, suggère que les « convers » ont tardé à oublier leurs origines non-chrétiennes et ont cherché, du moins pour certains, à les faire connaître à leurs enfants. Mais au-delà d’une appartenance religieuse, quelles sont les possibles manifestations d’une « mentalité converse » dans la société espagnole du Siècle d’Or ? Quelles transformations a connu cet héritage ? Ce sont là quelques-unes des questions auxquelles ce colloque tentera de répondre.

Annonce

Programme

Jeudi 02/02 : 14h30-18h30 : « Comment définir un convers ? »

L’identité judéo-converse est fondamentalement multiforme, et le terme même d’ « identité » peut sembler problématique. C’est pourquoi cette première partie cherchera à savoir ce qui dans les discours d’autrui ou dans le comportement même des convers peut constituer les éléments définitoires d’une « identité ».

Interventions de :

  • Sara Gonzalez (ENS de Lyon),
  • David Kahn (Université de Rodez) et
  • Diego Rubio (Université de Barcelone-ENS de Lyon).

Vendredi 03/02 : 9h-12h30 : « Comment les convers des XVe-XVIe siècles vivaient-ils avec leur héritage ? Quelques exemples. »

Après avoir tenté d’appréhender une « identité judéo-converse » dans sa globalité, cette seconde partie se propose, par quelques études de cas, de savoir comment certains personnages particuliers ont vécu avec cet héritage.

Interventions de :

  • Aitor Alfonso (ENS de Lyon),
  • Cécile Codet (ENS de Lyon) et
  • Maurice Kriegel (EHESS).

Vendredi 03/02 : 13h40-16h : « L’ « identité judéo-converse », d’hier à aujourd’hui »

Par quelles voies une « identité judéo-converse a-t-elle pu s’exprimer au fil des siècles et se transmettre ? Quelles transformations a-t-elle subi ? Qui sont les « judéo-convers » d’aujourd’hui ? Voilà quelques unes des multiples questions qui guideront notre recherche dans cette dernière partie.

Interventions de :

  • Abraham Bengio (Agrégé de lettres classiques, Directeur général adjoint de la région Rhône-Alpes) et
  • Albert Bensoussan (Université Rennes II-professeur honoraire)

Lieu : Institut Français de l’Education, salle nº2, ENS de Lyon, Campus Descartes, 15 parvis René Descartes, 69 005 Lyon (Métro : ligne B, arrêt Debourg).

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Lieux

  • 15 parvis René-Descartes (Institut Français de l'Education, salle 2, ENS de Lyon)
    Lyon, France

Dates

  • jeudi 02 février 2012
  • vendredi 03 février 2012

Mots-clés

  • Judéo-convers, Espagne, identité, Epoque moderne

Contacts

  • Cécile Codet
    courriel : cecile [dot] codet [at] ens-lyon [dot] fr

Source de l'information

  • Cécile Codet
    courriel : cecile [dot] codet [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Construction et transmission de « l'identité judéo-converse » en Espagne à partir du XVe siècle », Colloque, Calenda, Publié le lundi 23 janvier 2012, http://calenda.org/206981