AccueilFéminisme(s) e(s)t politique(s)

Féminisme(s) e(s)t politique(s)

Feminism and politics. Feminism is politics

*  *  *

Publié le mardi 24 janvier 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Ces dernières années, en particulier l’année 2010, ont été riches en événements ayant mis au jour les tensions entre féminisme(s) et politique(s). Cette journée d'études sera l'occasion de les présenter et de les mettre en débat dans des perspectives interdisciplinaires et internationales, scientifiques et / ou militantes. Merci de noter que pour des raisons logistiques, la journée commence à 9h.

Annonce

Présentation

Organisée par l'association EFiGiES (association de jeunes chercheur·e·s en études féministes, genre et sexualités, http://www.efigies.org), cette journée d'étude se tiendra en janvier 2012 à Paris à l'EHESS. Elle propose de donner la parole à de jeunes chercheur·e·s (étudiant·e·s en masters, doctorant·e·s, post-doctorant·e·s) et à des militant·e·s pour esquisser un aperçu des recherches et des interrogations actuelles sur la question des articulations, évidentes et paradoxales, entre féminisme(s) et politique(s).

Ces dernières années, en particulier l’année 2010, ont été riches en événements ayant mis au jour les tensions entre féminisme(s) et politique(s). Cette journée d'études sera l'occasion de les présenter et de les mettre en débat dans des perspectives interdisciplinaires et internationales, scientifiques et/ou militantes.

Historiquement, la naissance du féminisme en tant que mouvement coïncide avec les bouleversements politiques et sociaux de la fin du 18e siècle : la nature politique du féminisme apparaît ainsi comme une évidence ; son rôle, son impact, et sa vocation sociopolitiques semblent indiscutables. Pourtant, les termes politiques mêmes de son émergence ont été pointés du doigt, ses modalités sociopolitiques font débat, et le sujet du féminisme s’est trouvé ébranlé par les mutations géopolitiques contemporaines. Uni, pluriel, fragmenté, mutant : il s’agira de penser les rencontres, imbrications et tensions entre féminisme(s) et politique(s) ; leurs définitions mutuelles, la matérialisation de leurs rapports dans les sujets et l’espace social, les enjeux individuels et collectifs de leur mutation.

La journée d’études se déclinera autour de trois axes : Les divergences, les continuités et les mutations du féminisme,  mouvements féministes, partis et courants politiques et L’engagement féministe dans les pratiques quotidiennes et les « pratiques de soi » 

Programme

9h00 Accueil des participantes, café

9h45-12h30 Les divergences, les continuités et les mutations du féminisme.

  • Florys Castan-Vicente et Sophie Pépin : « Continuité et rupture dans l’entre-deux-vagues : la question du politique »
  • Fanny Tourraille : « La "question du voile", opérateur et révélateur des transformations de l'espace du mouvement féministe »
  • Hélène Nicolas, Sloane Kersusan, Delphine Rosin et Myriam Benguerine : « Du MLAC au FRASC, histoires de transmissions à Grenoble »
  • Joane Chabassier : « Qu’est-ce que défendre la cause publique des femmes ? Distancions et concurrences au sein des organisations féministes en France à l’heure d’une 3ème vague »

Pause déjeuner offerte

14h15-16h15 Mouvements féministes, partis et courants politiques.

  • Valentine Baleato : « La place du paradigme féministe dans l’institutionnalisation de la lutte contre la violence conjugale en France »
  • Nicole Forstenzer : « L’"entreprenariat public de genre" dans le Chili de la post-dictature (1990-2010) : une configuration particulière des rapports entre féministes et partis politiques »
  • Irène Pereira : « Un exemple de rapports entre Anarchisme et féminisme : l’organisation Alternative libertaire entre 2006 et 2010 »

16h25-17h45 L’engagement féministe dans les pratiques quotidiennes et les « pratiques de soi »

  • Anahita Grisoni : « Féminisme et écologie : les mouvements de femmes des professionnelles de la santé naturelle »
  • Anna Reymondeaux : « Changer sa vie à défaut de changer le monde »

17h45 Conclusion de la journée d’étude

À partir de 19h30 Soirée festive à La Générale (entrée libre et restauration sur place)

19h30-21h30 :

  • Documentaire-teaser (2 x 5mn) par la Compagnie Jours Dansants, suivi d’une discussion
  • Exposition-projection de photos « Militantisme féministe », par Romain Beurrier (avec musique de DJ Jean Pierre Léo)
  • Stand DIY de T-shirts féministes et T-shirts EFiGiES

À partir de 21h30 Musique – DJ Jean Pierre Léo

Informations

  • Lieu de la journée : EHESS – Amphithéâtre, 105 boulv. Raspail, Paris 6ème (M° 4 : Saint-Placide, Vavin – Bus…)
  • Comité d’organisation : Emmanuelle Beaubatie, Solenn Carof, Aurélie Chrestian, Édith Gaillard, Gabriell Galli, Lola Gonzalez-Quijano, Marie Quévreux, Guillaume Roucoux.
  •  Contact : efigiesje2012@gmail.com

 

 

9h30 Introduction de la journée d’étude

Lieux

  • 105 boulevard Raspail (EHESS)
    Paris, France

Dates

  • mardi 24 janvier 2012

Mots-clés

  • Féminisme, politique, militantisme

Contacts

  • Lola Gonzalez-Quijano
    courriel : lolagonzalez [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Lola Gonzalez-Quijano
    courriel : lolagonzalez [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Féminisme(s) e(s)t politique(s) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 24 janvier 2012, http://calenda.org/207001