AccueilPrivation de liberté

Privation de liberté

Deprivation of freedom

Populations, espaces, temps, processus, politiques

Populations, spaces, time, processes, policy

*  *  *

Publié le mercredi 25 janvier 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Le Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Université Paris-1 UMR CNRS 8058) organise à Paris, les 16 et 17 mars 2012 le premier colloque jeunes chercheurs sur la privation de liberté. Cette initiative prend appui sur le séminaire mensuel de recherche « enfermements, justice et libertés dans les sociétés contemporaines », animé par Pierre V. Tournier, depuis 2007.

Annonce

Vendredi 16 mars 2012

8h30 - Accueil des participants

9h - Ouverture

  • M. Serge BLISKO, Docteur en médecine, président du Conseil de surveillance du Centre Hospitalier Sainte-Anne, député de Paris, membre de la commission des lois, président du Groupe d'étude de l'Assemblée nationale sur les prisons,
  • M. Jean-Luc CHASSANIOL, directeur du Centre Hospitalier Sainte-Anne et
  • M. Pierre V. TOURNIER, démographe du champ pénal, directeur de recherches au CNRS, Centre d’histoire du XXe siècle, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, UMR CNRS 8058.

I. – Prisons des dictatures, prisons « politiques » en Europe

Présidence : M. Christian CHEVANDIER, professeur d’histoire contemporaine à l’Université du Havre, chercheur associé au Centre d’histoire du XXe siècle, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, UMR CNRS 8058 (sous réserve de son accord

  • « Enfermer les communistes (1939-1944) : la pratique de l’internement administratif dans un département de la zone occupée »
    M. Julien CAHON, doctorant en histoire contemporaine, Université de Picardie Jules Verne d’Amiens, Centre d’histoire des sociétés, des sciences et des conflits (CHSSC).
  • « La privation de liberté dans une dictature : le cas des maisons de redressement franquistes (Espagne, 1939-1975) »
    Mme Amélie NUQ, doctorante en histoire contemporaine, Université de Provence Aix-Marseille 1, UMR Temps, espaces, langages, Europe méridionale, Méditerranée (UMR TELEMME), Ecole des hautes études hispaniques et ibériques, Casa de Velazqez, Madrid.
  • « La demande de statut de prisonnier politique : une mise à l’épreuve de la notion de politique. Le cas des militants de l’ETA en France et en Espagne depuis 1981 »
    Mme Sara GUERIN-BRUNET, étudiante en master 2 de science politique, Université Paris 8 Vincennes - Saint Denis.

Echanges / Pause

II. – L’enfermement vu d’ailleurs

11h - Présidence : Mme Anne SIMON, doctorante en droit pénal comparé à l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne.

  • « Lieux de privation de liberté et protection du principe de dignité. L’influence de la justice européenne sur les pratiques françaises »
    Mme Stéphanie DUCRET, doctorante en doit, Université Lumière Lyon2, Centre de recherche Droits, contrats et territoires.
  • « Les gardes à vue français et anglaise à la lumière de la jurisprudence européenne »
    Mme Akila TALEB, doctorant en droit, Université Jean-Moulin Lyon 3.
  • « La détention provisoire : un défi opérationnel pour le système correctionnel canadien »
    Mme Alexia VENOUIL, doctorante en science politique, Institut d’étude politique de Grenoble.
  • « Evaluer les prisons pour mineurs et jeunes adultes en Allemagne »
    M Pascal DECARPES, doctorant en criminologie, Universität Greifswald (Allemagne)

Echanges ; 13h - 14h15 - Pause du déjeuner

III. - Questions en débat : de la rétention administrative… à la rétention de sûreté

14h15 - Présidence : Mme Caroline TOURAUT, docteur en sociologie, ATER à l’Université Lumière Lyon 2, (sous réserve de son accord)

  • « Le droit des étrangers en instance d’éloignement à une détention dans les conditions conformes à la dignité de la personne »
    Mme Nawal BOUTOUILA, doctorante en droit, Université Paris Descartes, Laboratoire Maurice Hauriou.
  • « L’effectivité des droits des personnes détenues à l’aune des évolutions récentes du droit français »
    M. Marc TOUILLER, doctorant en droit, Université de Montpellier 1, Equipe de recherche sur la politique criminelle (ERPC)
  • « Changer la prison : L’institution pénitentiaire saisie par le Parlement »
    Mme Jeanne CHABBAL, doctorante en science politique, Université de Paris Dauphine.
  • « La nouvelle loi pénitentiaire, mise en conformité avec les règles pénitentiaires ? »
    Mme Coralie CHIROL, étudiante en master 2 de droit, Université Jean Moulin, Lyon 3.

Echanges / Pause

16h - Présidence : Mme Sophie DESBRUYERES, conseillère d’insertion et de probation au Service pénitentiaire d’insertion et de probation de Paris, ancienne secrétaire générale du Syndicat national de l’ensemble des personnels de l'administration pénitentiaire (SNEPAP-FSU).

  • « Ouvrir les prisons : l’enjeu de la mobilité au sein du dispositif carcéral français »
    Mme Catherine DUBRANA, étudiante en master 2 de géographie Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.
  • « Effets de la rationalisation du travail de réinsertion. Ethnographie d’un service pénitentiaire d’insertion et de probation »
    Mme Juliette SOISSONS, doctorante en science politique, Centre universitaire de recherches administratives et politiques de Picardie (CURAPP UMR 6054).
  • « Le discours politico-médiatique lors du vote de la mesure de rétention de sûreté dans deux journaux français (août 2007 – août 2008) »
    Mme Annie LOCHON, doctorante en sociologie, Université de Caen – Basse Normandie.

Samedi 17 mars 2012

IV. - Surveiller et soigner aujourd’hui

9h - Présidence : Mme Yasmine BOUAGGA, doctorante en sociologie à l'Ecole des hautes études en sciences sociale, Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS).

  • « L’hospitalisation sans consentement à l’aune de la loi du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de prise en charge »
    Mme Sophie GUIGUE, doctorante en droit, Université Montpellier 1, UMR dynamique du droit.
  • « L’hybridation institutionnelle des Unités hospitalières spécialement aménagées (UHSA) »
    M. Maxime PLET, étudiant en Master 2 de droit et sciences administratives, Université Pierre Mendès France Grenoble 2.

Echanges / Pause

11h - Présidence : Mme Emilie DUBOURG, doctorante en droit pénal et sciences criminelles à l'Université de Nantes, Laboratoire Droit et Changement Social.

  • « L’articulation entre l’enfermement et le soin au coeur de la prise en compte de la dangerosité par le droit pénal »
    Mme Marion GUIGUE, doctorante en droit, Université Montpellier 1, UMR dynamique du droit.
  • « De la sensibilisation perdue au plaisir retrouvé : clinique de groupe à médiation sensorielle olfactive en milieu carcéral »
    Mme Herminie LECA, doctorante en psychologie, Université Lumière Lyon2, Centre de recherches en psychopathologie clinique.
  • « La dignité du détenu âgé au regard de la conscience d’exister »
    Mme Nelly-Marine HURVARIO, docteur en droit, Université Jean Moulin Lyon 3, Centre de droit pénal.

Echanges ; 12h30 – 14h Pause du déjeuner

V. - Enfermements et discipline

14h - Présidence : Mme Lucie BONY, géographe et sociologue, doctorante à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

  • « Qualification et traitement des fugues en centre éducatif fermé, entre règles prescrites et pratique négociée »
    M. Benoist JOLY, doctorant en sciences de l’éducation, Université Lille 3, laboratoire PROFEOR-CIREL EA 4354.
  • « La mécanique disciplinaire. Approche sociologique de la discipline pénitentiaire »
    M. Gérard LAMBERT, doctorant en sociologie-anthropologie, Université de Franche-Comté, Laboratoire de sociologie et d’anthropologie (LASA).

Echanges / Pause

15h30 - Présidence : M. Olivier MILHAUD, agrégé de géographie, maître de conférences à l’Université Paris 4 Sorbonne

  • « Evolution comparée de la procédure disciplinaire pénitentiaire en France et au Royaume-Uni et de la jurisprudence de la CEDH, depuis 1995 »
    Mme Joana FALXA, doctorante en droit, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Université de Salamanca, Espagne, Centre de recherche et d’analyse juridique.
  • « La dynamique de la prison post-moderne : du pouvoir coercitif au pouvoir incitatif »
    M. Rémy PIPERAUD, doctorant en science politique, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales (CESDIP).

Echanges

Conclusions de M. Jean-Manuel LARRALDE, professeur de droit public, directeur du master Droit public et droits fondamentaux de l’Université de Caen Basse-Normandie., 17h - Fin

Informations et inscriptions

Pas de frais d’inscription.

Contact et inscription : pierre-victor.tournier@wanadoo.fr

Comité d’organisation :

Lucie Bony (doctorante, Université Paris Ouest Nanterre La Défense), Yasmine Bouagga (doctorante, EHESS), Sophie Desbruyères (CIP, SPIP de Paris), Emilie Dubourg (doctorante, Université de Nantes), Jean-Manuel Larralde (Professeur à l’Université de Caen), Olivier Milhaud (Maître de conférences à l’Université Paris 4 La Sorbonne), Anne Simon (doctorante à l’Université Paris 1) et Pierre V. Tournier (Directeur de recherches au CNRS, Université Paris 1)

Lieux

  • 1 rue Cabanis (Centre Hospitalier Sainte Anne, Amphithéâtre Raymond Garcin)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 16 mars 2012
  • samedi 17 mars 2012

Fichiers attachés

Source de l'information

  • Lucie Bony
    courriel : lucie [dot] bony [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Privation de liberté », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 25 janvier 2012, http://calenda.org/207036