AccueilLes mardis d'Unîmes (2012)

*  *  *

Publié le vendredi 27 janvier 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Conférences grand public ouvertes à tous. Université de Nîmes, Amphi A3, site Vauban, Rue du Dr Georges Salan, 30021 Nîmes. Contact : Fabrice Bardin : recherche@unimes.fr

Annonce

Mardis d’UNÎMES, programme du 2nd semestre 2011-2012

Conférences grand public ouvertes à tous, Université de Nîmes - Amphi A3 - site Vauban - Rue du Dr Georges Salan - 30021 Nîmes, Contact : Fabrice Bardin - recherche@unimes.fr

Mardi 31 janvier 2012 à 18h

L'expérience d'avoir été bébé : ses conséquences sur le soin psychique

par Albert Ciccone, Professeur de Psychologie Clinique et Psychopathologie, Psychanalyste à l'université de Lyon II

Les travaux, très nombreux, qui ont portés sur la connaissance du bébé du point de vue psychologique et psychanalytique, ont pour conséquence une réévaluation de l’impact sur le sujet enfant et adulte de cette expérience d’avoir été bébé et tout particulièrement dans le cadre des soins de natures psychiques

En effet, une part essentielle du travail de soin psychique consiste à s’approcher, à chercher le contact avec les aspects bébés de tout patient. Cela car la souffrance la plus intolérable, la plus harcelante, la plus désorganisatrice, car la moins pensable, concerne non seulement les aspects infantiles du soi – ce qui est communément admis – mais plus particulièrement les aspects bébés du soi. Il est essentiel et fondamental de prendre en compte non seulement l’infantile mais le bébé à l’intérieur du soi.

Comment représenter cette « part bébé du soi » ? Quelle aide peut apporter à toute pratique de soin psychique la connaissance du bébé, l’expérience auprès des bébés ? Comment peut-on écouter, entendre, observer et répondre à cette part bébé chez tout patient ? »

La dernière publication de l’auteur, Juin 2011, porte sur : "La psychanalyse à l’épreuve du bébé ". Paris, Dunod.

Mardi 6 mars 2012 à 18h

La souffrance au travail

par Danièle Linhart, enseignante et directrice de recherche au CNRS, fait partie du Laboratoire Genre, Travail, Mobilités du CNRS - Paris X Paris VIII, spécialiste des risques psychosociaux du travail

« Le travail devient un lieu d’affrontement de tous contre tous, d’affirmation de soi aux dépens des autres, de réalisation de désirs égocentrés, à distance de l’expérience de contraintes partagées, nécessaire à l’existence d’une société ».

Dans Travailler sans les autres ? (Seuil, 2009), Danièle Linhart insiste sur le caractère déstructurant de la modernisation du travail. Pour chacun d’entre nous, le sens du travail a une signification plus intime qui consiste à répondre à la question : que vais-je faire aujourd’hui et pourquoi ?

Conférence organisée en partenariat avec Carré d'Art Bibliothèques et la MGEN du Gard.

Mardi 3 avril 2012 à 18h

Les natures en ville : représentations et demandes sociales

par Gaëlle Aggeri, ingénieure paysagiste au CNFPT de Montpellier

Depuis une dizaine d’années, de nombreux citadins quittent leurs bancs d’observateurs de roseraies ornementales, de gazons et de bassins interdits d’usage pour préférer découvrir la faune des jardins, labourer les jardins partagés, jouer dans les pataugeoires et se ressourcer dans une ambiance de naturalité à cent pas de leur domicile.

Sur la lancée, les élus locaux en charge de l’environnement mettent volontiers en avant dans leurs programmes le retour de la nature et de la biodiversité dans la ville et offrent au monde du vivant de nouvelles légitimités publiques.

Les chercheurs du monde végétal, le plus souvent tournés vers les forêts primaires et les réserves mondiales, manifestent depuis récemment leur intérêt pour le végétal ordinaire en milieu urbain.

Les aménageurs paysagistes et plasticiens inventent de nouvelles formes de jardins naturels, investissent la verticalité des façades, l’horizontalité des toits et des lignes de tramway pour permettre aux usagers quelques échappées oniriques au cœur des ilots urbains. En amont, les urbanistes planifient de nouveaux quartiers entre ville et nature qu’ils qualifient  de « bois habité », de « terrasses urbaines », de « quartiers jardinés », etc.

Dans ce contexte de rupture d’esprit et de style des créations contemporaines, de renouvellement des pensées et des productions paysagères, qu’en est-il des acteurs des collectivités locales qui conçoivent, planifient, commandent et gèrent ces espaces publics, au plus près des demandes sociales et des politiques publiques ?

Conférence organisée en collaboration avec les étudiants de master 2 de psychologie sociale de l'environnement dans la cadre de la semaine du développement durable.

Mardi 24 avril 2012 à 18h

Spartacus, le mythe et l'histoire

par Eric Teyssier, maître de conférences en histoire à l'université de Nîmes

Chacun de nous a en tête une image différente de Spartacus. Ces représentations se fondent sur des lectures, des films et des convictions personnelles qui font que ce personnage nous semble familier. Pourtant, au delà des mythes, la question se pose de savoir qui est réellement le Spartacus historique ? C'est ce qu'Eric Teyssier tente de faire à partir d'une étude exhaustive des sources antiques. On découvre alors un organisateur de talent un meneur d'hommes, un tacticien au coup d'oeil sûr, un chef de guerre parfois redoutable mais jamais un révolutionnaire ni un nouveau Moïse... En confrontant  à chaque  étape le mythe à l'histoire un autre Spartacus apparaît, moins romantique mais plus humain.

Le dernier ouvrage d'Eric Teyssier « Spartacus, entre le mythe et l'histoire » vient de paraître aux éditions Perrin.

Cette conférence est organisée en partenariat avec l'Institut Européen Séguier.

Lieux

  • Rue du Dr Georges Salan (Université de Nîmes - Site Vauban)
    Nîmes, France

Dates

  • mardi 06 mars 2012
  • mardi 31 janvier 2012
  • mardi 03 avril 2012
  • mardi 24 avril 2012

Mots-clés

  • souffrance, travail, modernisation

Contacts

  • Fabrice Bardin
    courriel : recherche [at] unimes [dot] fr

Source de l'information

  • Cécile Villars
    courriel : cecile [dot] villars [at] unimes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les mardis d'Unîmes (2012) », Cycle de conférences, Calenda, Publié le vendredi 27 janvier 2012, http://calenda.org/207045