AccueilOutils informatiques pour les historiens (2012)

Outils informatiques pour les historiens (2012)

IT Tools for Historians (2012)

*  *  *

Publié le vendredi 10 février 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Suite de la troisième édition d'une formation intensive aux outils informatiques pour les historiens, ces trois journées de cours-ateliers-conférences prolongent la session d'octobre et proposent une initiation à des logiciels et ressources nécessaires à toute recherche. Les conférences, ouvertes à tou-te-s (dans la limite des places disponibles), sont organisées autour de la présentation par un ou plusieurs chercheurs de l’apport de divers outils à leurs recherches - elles laisseront une large part aux questions du public.

Annonce

Présentation 

L’importance de l’informatique dans les pratiques historiennes n’a cessé de croître au fil des quatre dernières décennies : de la recherche à l’écriture, l’ordinateur connecté à Internet s’est peu à peu imposé aux plus récalcitrants ; tandis que la profession s’interroge sur les transformations du métier d’historien à l’ère numérique[1].

Cet outil, désormais indispensable à toute recherche en sciences sociales, n’est pourtant pas toujours exploité à sa juste valeur par les historiens, et a fortiori par les étudiants. Les progrès récents de l’informatique et le passage à ce qu’il est convenu d’appeler le « Web 2.0 » ont pourtant mis à notre disposition des instruments qui permettent, sans véritables compétences informatiques, de trouver, gérer et exploiter plus facilement et efficacement la documentation. Pour la troisième année consécutive, la formation « outils informatiques pour les historiens » a pour objectif de fournir aux étudiants en histoire les bases de l’utilisation de quelques-uns de ces instruments indispensables pour mener à bien une recherche[2].

Chaque journée est organisée en trois parties : un cours (présentation générale des fonctions d’un logiciel ou d’une ressource) ; un atelier (exercices réalisés sur les ordinateurs portables des participants) ; une conférence (présentation, par des chercheurs, de l’apport d’outils informatiques à leurs travaux) laissant une part importante aux questions des participants. S’adressant en priorité aux étudiants en première année de Master Histoire à l’EHESS, la formation est ouverte à tous, dans la limite des places disponibles.

Programme des cours et ateliers

Écrire et mettre en forme son mémoire (mercredi 29 février 2012)

Il existe plusieurs outils d’écriture qui permettent de rédiger et mettre en forme efficacement un mémoire universitaire. L’essentiel du module portera sur le traitement de texte, mais d’autres outils seront brièvement présentés.

  • Cours, 09h45–11h45 : présentation générale du processus d’écriture et de l’utilisation d’un traitement de texte.
  • Atelier, 12h45–14h45 : application pratique sur les ordinateurs des participants.

Compter, créer des graphiques et saisir des sources (jeudi 1er mars 2012)

Si le quantitatif n'est plus à la mode, les possibilités sont telles aujourd'hui que tout apprenti historien se doit de connaître au moins l'existence de quelques techniques très utiles.

  • Cours, 10h00–12h00 : présentation générale des fonctionnalités d’un tableur pour saisir des données, faires des calculs simples et réaliser des graphiques.
  • Atelier, 13h30-15h30 : application pratique sur les ordinateurs des participants.

Gérer et exploiter ses données bibliographiques (vendredi 2 mars 2012)

Des outils puissants permettent désormais de mieux gérer les références et notes bibliographiques. C’est tout particulièrement le cas de Zotero, qui fera l’objet des enseignements de la troisième journée.

  • Cours, 10h00–12h00 : présentation générale des normes de citation des références bibliographiques et des fonctionnalités de Zotero.
  • Atelier, 13h30-15h30 : application pratique sur les ordinateurs des participants.

Programme des conférences

Les outils numériques transforment en profondeur les pratiques de recherche et d’écriture en histoire. À la fin de chaque journée, un historien ou une historienne reviendra sur ses propres usages de ces nouveaux instruments.

« Utiliser des outils de cartographie en histoire »

par Nicolas Verdier (CNRS-Géographie-cités/EHGo). Mercredi 29 février 2012, 15h00-17h00

« Évolution d’un parcours d’écriture »

par Martine Sonnet (CNRS-IHMC). Jeudi 1er mars 2012, 16h00-18h00

« L’apport des outils numériques aux recherches en histoire visuelle »

par André Gunthert (EHESS-Lhivic). Vendredi 2 mars 2012, 16h00-18h00

Lieu et accès

L’ensemble des cours, ateliers et conférences aura lieu Salle M. et D. Lombard, 96 boulevard Raspail, 75006, Paris.

Accès – Métro : ligne 12 (Notre dame des champs) ; ligne 4 (Saint-Placide). Bus : 58, 68, 82, 89, 94, 95, 96. Plan Google Map disponible à l’adresse suivante : http://g.co/maps/km8x2

Notes

  • [1] Voir, par exemple, le numéro spécial coordonné par Nicolas Delalande et Julien Vincent à paraître très prochainement : « Le métier d’historien à l’ère numérique : nouveaux outils, nouvelle épistémologie ? », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n°58-4bis – supplément 2011.
  • [2] Pour un bilan de la session d’octobre 2011, voir http://www.boiteaoutils.info/2011/11/outils-informatiques-pour-les-historien.html

Lieux

  • 96 Boulevard Raspail (EHESS, Salle Lombard)
    Paris, France

Dates

  • mercredi 29 février 2012
  • jeudi 01 mars 2012
  • vendredi 02 mars 2012

Mots-clés

  • histoire, méthodologie, informatique, digital humanities, écriture, cartographie, histoire visuelle

Contacts

  • Emilien Ruiz
    courriel : emilien [dot] ruiz [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Emilien Ruiz
    courriel : emilien [dot] ruiz [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Outils informatiques pour les historiens (2012) », Cycle de conférences, Calenda, Publié le vendredi 10 février 2012, http://calenda.org/207205