AccueilClaude Lefort et la pensée du politique

Claude Lefort et la pensée du politique

Claude Lefort and political thinking

*  *  *

Publié le mardi 14 février 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Claude Lefort et la pensée du politique, EHESS, Amphithéâtre François Furet, 105 Bd Raspail, 7 et 8 mars 2012. Le propos de ce colloque est double : revenir sur les grandes interrogations comme sur les penseurs qui ont mobilisé l’attention de Claude Lefort et au regard desquels s’est forgé sa conception du politique ; partant des questions qui furent les siennes, interroger les mutations politiques qui impriment leur marque au début du XXIe siècle. Une première série d’interventions seront ainsi consacrées à la pensée de Claude Lefort comme aux auteurs qu’il a lu et médité. Une seconde partie partira de ses réflexions pour interroger tout à la fois la thématique démocratique et la question du totalitarisme.

Annonce

CLAUDE LEFORT ET LA PENSEE DU POLITIQUE, EHESS - Amphithéâtre François-Furet, 105 Bd Raspail, 75006 Paris

7 et 8 mars 2012

Organisateurs : Gilles Bataillon (EHESS-CESPRA) et Pierre Manent (EHESS-CESPRA).

Mercredi 7 mars 2012

  • 9h00 – Ouverture du Colloque par François Weil, président de l’EHESS
  • 9h15 – Présentation du Colloque par Gilles Bataillon, directeur d’études à l’EHESS (CESPRA)

Modérateur : Pierre Manent, directeur d’études à l’EHESS (CESPRA)

  • 9h30 - Newton Bignotto, professeur à l’Universidade Federal de Minas Gerais : « Un lecteur de Machiavel ».
  • 10h15 - Claudia Hilb, professeure à l’Universidad de Buenos Aires : « La trace de Leo Strauss dans l’œuvre de Claude Lefort ».
  • 11h- 11h15 : Pause
  • 11h15 - Sophie Marcotte-Chenard, doctorante à l'EHESS (CESPRA) : « La question de l'oeuvre et le statut de la parole interprétative ».
  • 12h - Gilles Bataillon, directeur d’études à l’EHESS (CESPRA) : « Un penseur de la désincorporation ».

12h45-13h30 - Débat entre les intervenants et le public.

Jeudi 8 mars 2012

Modérateur : Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France

  • 9h00 – Andrew Arato, professeur à la New School for Social Research : « Lefort, philosopher of 1989 ».
  • 9h45 – Marilena Chaui, professeure à l’Universidade de São Paulo : « Le Brésil de Lula ».
  • 10h30–10h45 : Pause
  • 10h45 - Isabelle Thireau, directrice d’études à l’EHESS (CECMC) : « La Chine à l'épreuve d'incertitudes singulières ».
  • 11h – Hamit  Bozarslan, directeur d’études à l’EHESS (CETOBAC) : « Le printemps arabe ».

11h45-12h30 - Débat entre les intervenants et le public.

Déjeuner

Modérateur : Gilles Bataillon, directeur d’études à l’EHESS (CESPRA)

  • 14h30 - Vincent Bloch, doctorant à l’EHESS (CEMS) : « Les odyssées disciplinaires du concept de "totalitarisme" ».
  • 15h15 - Pierre Pachet, professeur à l’Université Paris VII : « Un lecteur aux aguets ».
  • 16h-17h - Débat entre les intervenants et le public

Clôture du colloque

Présentation

À la libération, en 1944, Claude Lefort a vingt ans. Jeune philosophe, élève de Merleau-Ponty, trotskyste (avant de se retourner contre cette appartenance et, bientôt, de faire porter ses critiques sur le marxisme lui-même), il se jette d’emblée dans le débat politique – d’abord en écrivant dans les Temps Modernes, puis en participant à la fondation de Socialisme ou Barbarie et, plus tard, de Libre, puis de Passé/présent et enfin de la collection Littérature et politique aux éditions Belin. Soixante années durant, son attention aux événements –en particulier à ceux qui ébranleront les pays de l’Est ne se relâchera jamais.

Cette observation du présent va de pair avec une réflexion de philosophe politique qui nourrit son regard sur le présent. Sa lecture de Machiavel et le travail monumental  qu’il y consacrera Le travail de l’oeuvre se poursuivront dans maintes études sur des penseurs aussi différents que Marx, Tocqueville, Michelet, Quinet, Aron et Merleau-Ponty, Arendt ou Soljenitsyne.

Claude Lefort élaborera ainsi une des analyses les plus lucides du totalitarisme ainsi qu’une théorie de la démocratie qui, dans sa rigueur et son sens de la complexité, nous est aujourd’hui plus qu’indispensable.

Le propos de ce colloque est double : revenir sur les grandes interrogations comme sur les penseurs  qui ont mobilisé l’attention de Claude Lefort et au regard desquels s’est forgé sa conception du Politique ; enfin partant des questions qui furent les siennes interroger les mutations politiques qui impriment leur marque au début du XXI° siècle. Une première série d’interventions seront ainsi consacrées à la pensée de Claude Lefort comme aux auteurs qu’il a lu et médité. Une seconde partie partira de ses réflexions pour interroger tout à la fois la thématique démocratique et la question du totalitarisme.

Lieux

  • 105 Bd Rapsail (EHESS, Amphithéâtre François Furet)
    Paris, France

Dates

  • mercredi 07 mars 2012
  • jeudi 08 mars 2012

Mots-clés

  • totalitarisme, démocratie, Machiavel

Contacts

  • Elisabeth Dutartre-Michaut
    courriel : dutartre [at] ehess [dot] fr
  • Christelle Senah
    courriel : christelle [dot] senah [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Elisabeth Dutartre-Michaut
    courriel : dutartre [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Claude Lefort et la pensée du politique », Colloque, Calenda, Publié le mardi 14 février 2012, http://calenda.org/207227