AccueilMaître de conférence et professeur au laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain

Maître de conférence et professeur au laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain

Lecturer positions at the Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain

*  *  *

Publié le lundi 20 février 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

L’Université Paris Diderot Paris-7 met au concours au printemps 2012 deux postes d’enseignants-chercheurs en SHS spécialisés sur les domaines des énergies pour l’UMR en création LIED (Laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain). Poste de professeur « Énergies et sciences sociales » et poste de maître de conférences « Énergies et territoires ».

Annonce

 

Présentation du LIED

Le Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain (LIED) et son réseau international PIERI (Paris 7 Interdisciplinary Energy Research Institute) ont été conçus dans le contexte de la croissance continue des besoins énergétiques mondiaux, couplée aux problèmes environnementaux, englobant la question climatique. Ils répondent à la nécessité d'une approche globale, rarement prise en compte, des problèmes posés dans toute leur complexité. Sa singularité est en effet de fédérer étroitement, autour des questions soulevés au niveau national et international, des membres des secteurs Sciences (Biologie, Chimie, Informatique, Mathématiques,  Physique, Sciences de l'ingénieur, Sciences de la Terre) et Sciences Humaines et Sociales (Anthropologie, Economie, Géographie, Histoire, Philosophie, Sciences politiques, Sociologie), qu'ils soient universitaires ou venant d'entreprises.

Au sein de Sorbonne Paris Cité, appelée à former une université unifiée dans le cadre de l'IDEX USPC, sa transformation en institut des énergies de demain se fera tout naturellement en exploitant ses 5 modes d'appartenance qui définissent le « Dispositif LIED-PIERI ». Le mode centré sur le campus Paris Diderot, constituée de permanents, est l'UMR LIED proprement dite. Le deuxième mode comporte des membres des laboratoires de ce campus l'irriguant par ses racines disciplinaires maintenues proches, grâce à de multiples mutualisations. Le troisième mode d'appartenance s'étend  aux laboratoires hors ce campus mais ayant pour articulation des permanents au LIED. Le quatrième est destiné à des membres de laboratoires qui ne souhaitent que des collaborations temporaires ou moins étroites. Le cinquième mode définit le réseau international PIERI.

1. Poste de professeur « Énergies et sciences sociales »

Sections CNU : 4, 5, 19, 21, 22, 23, 24

Objectifs pédagogiques et besoin d'encadrement :

Le candidat participera à l’élaboration du nouveau contrat en matière d’enseignement et sera susceptible de prendre en charge la conception d’enseignements mutualisés entre différentes UFR y compris celles du secteur des sciences. Ces enseignements pourront être dispensés dans les UFR GHSS (qui abrite des départements d'histoire, de géographie et d'économie) et de Sciences Sociales, mais aussi dans des UFR de sciences, le cas échéant de manière transversale.

Filières de formation concernées :

Le candidat sera appelé à dispenser des enseignements dans ses domaines de compétences tant en licence qu’en master. Il prendra en charge des séminaires destinés aux étudiants de master 2.

Activités de Recherche :

Les questions sociales et politiques de l'énergie doivent être au centre des travaux du candidat, en relation, si possible, avec celles relevant des territoires et de l'environnement. Le candidat devra avoir, dans ces domaines, une expérience de recherche en cohérence avec le programme scientifique du LIED (document consultable à l'adresse : http://www.lied-pieri.univ-paris-diderot.fr/ ). Le nouveau professeur sera appelé à impulser et à coordonner des actions de recherche du laboratoire en particulier avec le secteur des sciences et à animer un réseau international de chercheurs. Le candidat participera à l'élaboration du volet recherche du nouveau contrat. S'il possède toutes ces qualités, il sera appelé à assumer la codirection du LIED (pour le secteur SHS).

Contacts :

2. Poste de Maître de conférences « Énergies et territoires »

Sections CNU : 4, 5, 19, 21, 22, 23, 24

Filières de formation concernées :

Le candidat recruté sera appelé à dispenser des enseignements dans ses domaines de compétences tant en licence qu'en master. Il interviendra dans le master interdisciplinaire « Énergie » en cours de formation, qui comprendra une spécialité SHS). Au niveau L, ses enseignements seront dispensés en priorité dans l’UFR GHSS (qui abrite des départements d'histoire, de géographie et d'économie) et, le cas échéant et de manière transversale, dans les formations de l’UFR de Sciences Sociales, et dans celles du domaine « Sciences et applications ». Son rôle sera essentiel dans la mise en place de programmes d’enseignements interdisciplinaires sur l’énergie, que la nouvelle UMR devra susciter à mesure de son développement.

Activités de Recherche :

La notion de territoire est centrale dans les questions énergétiques, où elle intervient aussi bien dans l’analyse  de la production que la consommation et des problèmes de transport, de distribution et d’affectation. Elle pourra être abordée de multiples manières selon la (ou les) discipline(s) mises en œuvre et selon la perspective de recherche proposée. Il s’agira pour le nouveau MCF de contribuer par sa recherche à l’analyse spatialisée des questions énergétiques, telle qu’elle est suggérée dans les volets « Les échelles des territoires » et « Les échelles du politique » du programme du LIED (document consultable à l’adresse http://www.lied-pieri.univ-paris-diderot.fr/ ).

Le poste affiché est destiné à l’UMR en cours de création LIED – Laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain. S’agissant d’une unité de recherche pluridisciplinaire, il a été décidé d’ouvrir le concours dans plusieurs sections disciplinaires, pour rendre possibles les candidatures les plus diverses, la cohérence du poste étant assurée par la définition d’une thématique de recherche. En l’occurrence, les travaux préparatoires au projet scientifique de l’UMR ont montré l’importance pour l’étude économique, socio-politique, géographique ou historique, d’un profil de recherche « Territoires et énergies ». Quelle que soit la discipline d’origine du candidat choisi, son rôle sera essentiel pour assurer la convergence et pour participer à la coordination des recherches menées dans ce domaine dans l’UMR et dans les unités de l’Université rassemblées dans la fédération de recherche LIED-PIERI.

Contacts :

  • mathieu.arnoux@univ-paris-diderot.fr
  • lied-pieri@univ-paris-diderot.fr

Information importante

N.B. Les deux emplois seront prochainement publiés sur le site "Galaxy", mais n'y figureront pas dans toutes les sections CNU auxquelles ils sont ouverts (Le nombre des sections affiché étant limité à 3).

Lieux

  • 4 rue Elsa Morante
    Paris, France

Dates

  • mardi 27 mars 2012

Mots-clés

  • énergie, territoire, SHS

Contacts

  • Luc Valentin
    courriel : lvalentin91 [at] orange [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marta Severo
    courriel : marta [dot] severo [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Maître de conférence et professeur au laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le lundi 20 février 2012, http://calenda.org/207295