AccueilDu mot à l'inscription

Du mot à l'inscription

recherches lexicales et lexicographiques sur les langues de l'Italie préromaine

*  *  *

Publié le mercredi 15 février 2012 par Julien Gilet

Résumé

Le Ve Séminaire sur les langues de l'Italie préromaine réunira le jeudi 15 mars 2012, des spécialistes français et étrangers autour du thème du lexique. Les approches herméneutiques, les questions de méthode ainsi qu'une réflexion globale sur ce que peuvent apporter les différents domaines linguistiques de l'Italie préromaine (étrusque, latin, langues sabelliques, vénète) à la lexicographie et à la lexicologie modernes feront le cœur de cette journée d'étude.

Annonce

Argumentaire :

Malgré d’indéniables progrès dans nos connaissances, l’état de la recherche sur la plupart des langues de l’Italie préromaine en reste essentiellement à une phase qu’on peut qualifier d’herméneutique, où l’urgence reste d’offrir aux spécialistes du monde étrusco-italique une interprétation philologique et sémantique satisfaisante aux inscriptions disponibles. Ceci s’explique essentiellement par le caractère fragmentaire des corpus considérés – l’Italie du Ier millénaire est de ce point de vue un prodigieux conservatoire de Restsprachen –, et, pour certaines langues (principalement l’étrusque), par leur isolement linguistique ou les difficultés que suscite leur situation généalogique. Il va dès lors de soi que le lexique représente le secteur de ces langues qui attire à la fois le plus l’attention des savants et leur oppose les plus sérieux obstacles. Cet intérêt manifesté pour le lexique de ces langues est d’ailleurs aussi ancien que la réflexion sur ces langues elles-mêmes : dès l’Antiquité, on repère l’existence de listes de mots – les fameuses gloses – rattachés (à juste titre ou de manière fantaisiste) à telle ou telle langue de l’Italie ancienne, et souvent censés expliquer telle particularité lexicale du latin. L’époque récente, bénéficiant des progrès faits par la lexicographie aux XIXe et XXe siècles, a renoué avec cette ancienne tradition, en offrant toutes sortes de lexiques (le dernier en date étant la deuxième édition du Thesaurus linguae Etruscae I, publié en 2009).
Aussi voudrions-nous consacrer ce Ve Séminaire sur les langues de l’Italie préromaine au lexique, puisqu’il apparaît que c’est vers lui que converge la plupart des approches linguistiques et épigraphiques de notre secteur d’études : il est en effet un point de croisement particulièrement précieux pour le linguiste comme pour l’historien entre morphosyntaxe, sémantique et herméneutique ; bien plus, par les problèmes spécifiques que posent ces langues à corpus clos, le patrimoine épigraphique de l’Italie préromaine est à même de contribuer au débat méthodologique du point de vue lexicologique et lexicographique.
Comme cette journée entend mettre en évidence la fécondité et la variété de l’approche lexicale pour notre connaissance des langues de l’Italie préromaine, les axes suivants se proposent comme une illustration non exhaustive des pistes que nous souhaiterions explorer :

Approches lexicologiques :

  • liens entre lexique, morphologie et syntaxe ;
  • processus de formation lexicale (dérivation, composition, emprunt, voire ajout d’un signifié à un signifiant…) ;
  • études consacrées à tel mot, telle famille de mots ou telle classe lexicale ;
  • problèmes de catégorisation : qu’est-ce qu’un « mot » dans les langues de l’Italie préromaine ? Peut-on déterminer quelle conception les locuteurs de ces langues se faisaient du « mot » à travers les indices épigraphiques et verbaux laissés par les inscriptions (scriptio continua, interponction verbale et/ou syllabique, jeux étymologiques…) ?

Approches lexicographiques :

  • histoire des différentes approches lexicographiques : quels lexiques et dictionnaires pour les langues de l’Italie préromaine ? Comment ces derniers ont-ils été conçus ?
  • lexique et Restsprachen : problèmes spécifiques posés par les langues à corpus clos au lexicographe ; peut-on concevoir un lexique pour ces langues et, si oui, sous quelle forme ?
  • édition électronique et lexicographie : les nouveaux outils numériques sont-ils de nature à modifier notre conception du lexique de ces langues ? Quel avantage apportent-ils dans ce secteur ?

Programme : Jeudi 15 mars 2012

  • 9h00 Accueil des participants
  • 9h15 G. Van Heems, université Lumière Lyon 2
  • Introduction
  • Lexicographie et lexicologie étrusques
  • 9h30 E. Benelli, ISCIMA, CNR, Rome
    • « Lessici etruschi : modelli e tentativi fra XIX e XX secolo »
  • 10h00 J. Hadas-Lebel, université Lumière Lyon 2« Étr. sran »
  • Pause café
  • Restprachen et catégorisation lexicale
  • 11h00 D. Briquel, université de Paris IV–Sorbonne et EPHE
    • « Des inscriptions qui ne sont ni osques, ni fausses : deux mots étrusques sur des vases à parfum du Louvre »
  • 11h30 S. Magnin, collège R. Schuman, Donaueschingen, Allemagne
    • « Du mot vénète aux inscriptions vaines : le faux corpus de Pannonie »
  • 12h00 É. Tellier, université de Paris IV – Sorbonne
    • « Le mot dans l’inscription sur feuille de bronze d’Este : problèmes de catégorisation »
  • Pause déjeuner
  • Latin et langues italiques
  • 14h30 J.-P. Brachet, université de Paris IV – Sorbonne
    • « À propos de lat. in mundo esse “être à disposition” »
  • 15h00 A. Calderini, Università degli Studi di Perugia
    • « Lessico umbro »
  • Pause café
  • 16h00 E. Dupraz, université de Rouen
    • « La désignation des victimes sacrificielles dans les Tables Eugubines »
  • 16h30 V. Martzloff, université de Paris IV – Sorbonne
    • « Familles de mots paléo-italiques »
  • 17h00 Conclusions

Contact :

Gilles Van Heems, Maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2, Laboratoire HiSoMA de la MOM, gilles.van-heems@mom.fr

Lieu :

Amphithéâtre Benveniste
Maison de l’Orient et de la Méditerranée 7 rue Raulin Lyon 69007

Lieux

  • 7 rue Raulin
    Lyon, France

Dates

  • jeudi 15 mars 2012

Mots-clés

  • étrusque, latin, langues sabelliques, vénète, osco-ombriem, lexique, épigraphie, lexicologie, lexicographie

Contacts

  • Gilles van Heems
    courriel : gvheems [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Gilles van Heems
    courriel : gvheems [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Du mot à l'inscription », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 15 février 2012, http://calenda.org/207310