AccueilLes méthodes d’observation en démographie et sciences sociales

Les méthodes d’observation en démographie et sciences sociales

Observation methods in demography and the social sciences

*  *  *

Publié le lundi 20 février 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Appel à candidatures destiné aux étudiants tunisiens en sciences humaines et sociales de l’Université tunisienne. Un atelier de formation sera organisé les 18-19-20 Juin 2012 à Hammamet sur le thème : les méthodes d’observation en démographie et sciences sociales. Depuis de nombreuses années des activités de recherche communes sont menées en collaboration entre des chercheurs de l’INED et des chercheurs et universitaires des pays du Maghreb. L’histoire commune et l’usage de la langue française facilitent le renforcement et l’approfondissement des liens scientifiques établis de longue date.

Annonce

Présentation

Appel à candidatures destiné aux étudiants tunisiens en Sciences Sociales et Humaines de l’Université tunisienne Dans le cadre de la coopération scientifique entre  l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED)-Paris, l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC)-Tunis, la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis (FHST), le Centre national de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC)-Oran, l’Association Marocaine d’Etudes et de Recherches sur les Migrations (AMERM)-Maroc, l’Institut de Formation et Recherche Démographiques (IFORD)- Cameroun.

Un atelier de formation sera organisé les 18-19-20 Juin 2012 à Hammamet sur le thème : les Méthodes d’observation en démographie et sciences sociales

Contexte :

Depuis de nombreuses années des activités de recherche communes sont menées en collaboration entre des chercheurs de l’INED et des chercheurs et universitaires des pays du Maghreb. L’histoire commune et l’usage de la langue française facilitent le renforcement et l’approfondissement des liens scientifiques établis de longue date. Le développement des universités maghrébines conduit à jeter les bases d’un partenariat de plus long terme en développant des initiatives de formation en direction des nouvelles générations d’universitaires qui n’ont pas eu l’expérience du système universitaire et de recherche français.

Objectifs :

Les objectifs de ces ateliers sont multiples. :

  1. Créer un courant d’échanges scientifiques entre les différents acteurs de la recherche en Sciences sociales et démographiques au Maghreb et en France ;
  2. Susciter parmi les étudiants maghrébins préparant des masters et des doctorats un intérêt pour les études et recherches portant sur les questions de population ;
  3. Créer une dynamique de recherche commune autour des questions de population en général et cela en regroupant des chercheurs et des post doc, ou des étudiants préparant des masters et des doctorats, aussi bien dans les pays du Nord que dans ceux du Sud de la Méditerranée (perspective de Codirection de thèses et mémoires) ;
  4. Permettre aux étudiants maghrébins et aux jeunes chercheurs d’exposer leurs travaux, et de bénéficier de l’expérience acquise par des chercheurs plus expérimentés ;
  5. Consolider et étoffer le réseau de chercheurs de différents pays travaillant sur les mêmes axes de recherches ;
  6. Mobiliser les compétences dans les différentes disciplines (démographie, géographie, sociologie, économie, gestion, statistique, histoire, psychologie…) et cela afin de converger vers une analyse multidisciplinaire et multiculturelle de la problématique de la population ;
  7. Fournir aux étudiants et doctorants maghrébins une plus grande ouverture et une formation sur les approches et les méthodes d’analyse utilisées en démographie et plus largement en sciences sociales ;
  8. Apporter aux postulants européens une plus grande connaissance sur les sujets traités au Sud, une meilleure compréhension du terrain et un élargissement de leur réseau de contact ;
  9. Faire bénéficier les jeunes chercheurs maghrébins de séjours scientifiques ou d’un apport bibliographique que peut fournir une institution comme l’INED.
  10. Permettre aux jeunes chercheurs français et éventuellement européens qui travaillent sur des sujets se rapportant au Maghreb, d’avoir un premier contact avec l’environnement universitaire maghrébin pour un éventuel séjour ou une éventuelle coopération de recherche ;
  11. Aider et préparer les jeunes chercheurs à faire la jonction entre les problèmes sociaux et politiques d'une part, les instruments statistiques et démographiques les plus aptes à leur traitement (modèles, théories, simulations), d'autre part.

Public concerné :

les doctorants intéressés par les questions de population, dans une démarche quantitative (traitement de bases de données : enquêtes, recensement, etc.) ou qualitatives (entretiens, archives, etc.).

Prise en charge :

le transport et le séjour seront pris en charge par la structure de recherche à laquelle est rattaché le candidat.

Délai et dossier de candidature :

Les doctorants intéressés par cette formation doivent envoyer leur dossier de candidature aux adresses suivantes :

avant le 15 mars 2012

Le dossier doit comporter :

  • une lettre de motivation
  • une curriculum vitae (CV)
  • une copie de la dernière inscription en doctorat
  • une page sur leur problématique de recherche et méthodologie

Coordinateur : Hassène Kassar

Lieux

  • Hammamet (Tunisie)
    Hammamet, Tunisie

Dates

  • jeudi 15 mars 2012

Mots-clés

  • Démographie

Contacts

  • Adnène Hayder
    courriel : adnanehayder [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Hayet Naccache
    courriel : hayet [dot] naccache [at] irmcmaghreb [dot] org

Pour citer cette annonce

« Les méthodes d’observation en démographie et sciences sociales », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 20 février 2012, http://calenda.org/207316