AccueilThéorie du « Cygne noir » – imprévisibilité et sérendipité dans les processus sémiotiques fondant l’épistémè

*  *  *

Publié le mercredi 22 février 2012 par Julien Gilet

Résumé

La toute nouvelle revue d’exploration sémiotique Cygne noir lance son premier appel à contribution. Liée au programme de doctorat en sémiologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), la revue a pour mission de fournir aux chercheuses et chercheurs développant une pratique sémiotique un espace de publication exploratoire et scientifique. Le premier numéro, qui doit paraître à l’hiver 2013, aura pour thème ce qui confère son nom à la revue, soit la théorie du « Cygne Noir » – imprévisibilité et sérendipité dans les processus sémiotiques fondant l’épistémè.

Annonce

Argumentaire :

Suivant, dans l’essence, les recherches de Nassim Taleb sur les limites de la connaissance et le poids de l’imprévisibilité dans nos schémas épistémiques (Le cygne noir : la puissance de l’imprévisible, Paris, Les Belles Lettres, 2008), un Cygne Noir est une figure symbolique renvoyant à un événement hautement imprévisible qui survient et qui ébranle nos cadres normatifs. C’est une aberration qui fait rupture dans la cohérence de nos modèles encyclopédiques et qui force la reconsidération à la fois de nos connaissances établies et des modes d’acquisition et de validation de ces connaissances, voire certitudes –  soudainement reconnues comme erronées. La nécessité de rendre cohérente cette donnée aberrante produit des explications qui retracent des effets de prévisibilité rétrospectifs. Symétriquement, un événement hautement prévisible qui ne survient pas peut également être appelé un Cygne Noir. Le Cygne Noir symbolise et traduit ainsi la stupeur d’une conscience prenant acte des limites de l’induction et de la probabilité.

Prenant appui sur cette théorie et s’en inspirant pour fonder la thématique de son numéro initiatique, la rédaction du Cygne noir invite chercheuses, chercheurs, auteur-e-s et artistes à lui soumettre des propositions s’inscrivant dans les grandes orientations théoriques qui convergent sous l’égide de la discipline sémiotique et rappelle aux intéressés l’esprit d’ouverture qui préside à la fondation de la revue, tant par rapport aux objets traités qu’à la forme que peuvent prendre les différentes contributions.

Le Cygne noir propose trois champs possibles où inscrire sa contribution :

  1. « Jeux de concepts » comprend les écrits scientifiques
  2. « Jeux de langages » met à l’épreuve la plasticité de la langue sous toutes ses formes (de la narration à la poésie, et au-delà)
  3. « Jeux d’images » capture et exploite les images fixes et mobiles dans une perspective sémiotique (de la photographie à la vidéo, et au-delà)

Veuillez soumettre vos propositions au plus tard le 21 mars 2012 à l’adresse suivante : redaction@revuecygnenoir.org

Votre proposition doit comporter : 

  1. Un titre et un court résumé (500 mots maximum)
  2. Une courte notice biographique (250 mots maximum) comportant les informations suivantes : votre nom complet, votre statut, votre établissement de rattachement (s’il y a lieu), votre département et vos coordonnées (adresse postale, numéro de téléphone et adresse courriel).

Calendrier :

  • Les propositions de contributions (titre et court résumé) seront envoyées avant le 21 mars 2012.

  • L’acceptation des contributions sera notifiée avant le 5 avril 2012.
  • Le texte final, prêt à la publication sera envoyé avant  le 31 mai 2012.

Comité de publication :

  • Emmanuelle Caccamo (Directrice générale)
  • Simon Levesque (Directeur de publication)
  • Matteo Wladimiro Scardovelli (Co-directeur)

Le comité de lecture sera divulgué lors de la publication.

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • mercredi 21 mars 2012

Mots-clés

  • Sémiologie, sémiotique, UQAM, Montréal

Contacts

  • Emmanuelle Caccamo
    courriel : redaction [at] revuecygnenoir [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Revue Cygne noir
    courriel : redaction [at] revuecygnenoir [dot] org

Pour citer cette annonce

« Théorie du « Cygne noir » – imprévisibilité et sérendipité dans les processus sémiotiques fondant l’épistémè », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 22 février 2012, http://calenda.org/207344