AccueilCaptifs et captivités en Méditerranée à l'époque moderne

Captifs et captivités en Méditerranée à l'époque moderne

Captives and captivities in the Mediterranean in the modern period

Revue Les Cahiers de la Méditerranée

Les Cahiers de la Méditerranée journal

*  *  *

Publié le jeudi 23 février 2012 par Julien Gilet

Résumé

Les Cahiers de la Méditerranée, revue à comité de lecture du Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, se proposent de publier un dossier thématique sur Captifs et captivité en Méditerranée à l’époque moderne.

Annonce

Version française :

Les Cahiers de la Méditerranée, revue à comité de lecture du Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, se proposent de publier un dossier thématique sur Captifs et captivité en Méditerranée à l’époque moderne.
Cette thématique est celle de deux programmes de recherche EGIDE du Ministère des Affaires Etrangères français (Volubilis avec le Maroc et Utique avec la Tunisie), portés côté français par Maria Ghazali, professeur de Civilisation hispanique et enseignant-chercheur au CMMC.

Argumentaire :

L’une des conséquences majeures de la confrontation entre chrétiens et musulmans en Méditerranée est la captivité. L’objectif de cette publication n’est pas de revenir sur l’histoire de la guerre de course en général, mais d’examiner plutôt sous ses différents aspects la vie des captifs et les conditions de leur détention. Cette période de perte de liberté, plus ou moins longue, a marqué la vie et le destin de milliers d’hommes du monde méditerranéen. Ce phénomène invite l’historien à s'interroger sur la captivité et ses épreuves sur les lieux de détention (durée et conditions), ainsi que sur le retour à la liberté et le processus de réintégration sociale. La perception des captifs par les différentes sociétés méditerranéennes et le regard qu’ils portent sur eux-mêmes (récits de captivité, correspondance, etc.) pourront également être étudiés. Ceci sans négliger les autres aspects tels que l’origine géographique des captifs et leur identification ainsi que les lieux de leur capture. L’accent sera également mis sur l’évolution de la population captive dans les différents états méditerranéens, le profil social des captifs (nom, âge, état, etc.), les mécanismes, les procédures du rachat (les acteurs -propriétaires et intermédiaires-) et l’« économie de la rançon ».

Soumission des propositions :

Les textes devront être envoyées en pièce attachée en format word.doc, Times New Roman, 12 pts., interligne simple, 21 000 signes (environ 10 pages) et devront impérativement suivre les normes éditoriales des Cahiers de la Méditerranée (document de Consignes aux auteurs en ligne : http://cdlm.revues.org/index1225.html ).

Date limite de remise des papiers : le 3 septembre 2012 (dernier délai) à ghazali@unice.fr

N.B. Les textes seront soumis au comité scientifique des projets de recherche EGIDE et des Cahiers de la Méditerranée qui se prononcera sur la recevabilité ou non de la proposition.

English version:

The Cahiers de la Méditerranée announces a call for papers on Captives and captivity in the Mediterranean Sea in the modern era.

Captivity is one of the major consequences of confrontation between Christians and Moslems in the Mediterranean Sea from the Middle Ages until the beginning of the modern era. The objective of this publication is not to retrace once more the history of conflicts and privateering in general, but rather to examine the various aspects of captives’ life and their conditions under detention. This more or less long period of freedom loss affected the life and destiny of thousands of people in the Mediterranean world. This phenomenon invites historians to reflect on captivity and its ordeals in the detention centers themselves (duration and conditions) as well as on the problems arising during the return to freedom and the process of social reintegration. The perception of captives by different Mediterranean societies and their opinion of themselves (stories on captivity, correspondence, etc.) are possible research avenues to explore. Other aspects, such as the geographic origin of the captives, their social profile (name, age, condition, etc.), places where they have been captured and in what conditions, may also be investigated. The ransoming mechanisms and procedures (key players, owners, middlemen) and everything having to do with “ransom economy” may also be dealt with. Finally, we are interested in the evolution of captive populations in the various Mediterranean states throughout the modern era.

The deadline for receiving the papers is September 3, 2012.

They should be sent as attached documents to ghazali@unice.fr

The papers should be written in Word.doc format, Times New Roman, 12 pts., single space, 21 000 characters (around 10 pages), following the editorial standards of the Cahiers de la Méditerranée (the original file may be downloaded on line from http://cdlm.revues.org/index1225.html

The Cahiers de la Méditerranée are a peer-review. All papers will be first submitted to the scientific comity of the EGIDE projects after being reviewed by the Cahiers de la Méditerranée.

Dates

  • lundi 03 septembre 2012

Mots-clés

  • captifs, captivités, Méditerranée, époque moderne, chrétiens, musulmans, course, rédemption, rachat, rançon

Contacts

  • Maria Ghazali
    courriel : Maria [dot] GHAZALI [at] unice [dot] fr

Source de l'information

  • Maria Ghazali
    courriel : Maria [dot] GHAZALI [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Captifs et captivités en Méditerranée à l'époque moderne », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 23 février 2012, http://calenda.org/207369