AccueilModernité du livre médiéval

Modernité du livre médiéval

Bibliothèque nationale de France - Les ateliers du livre

*  *  *

Publié le jeudi 23 février 2012 par Julien Gilet

Résumé

Nouveaux outils, nouvelles approches et perspectives renouvelées : ainsi peut-on caractériser les recherches actuelles sur le livre au Moyen Âge. En ouvrant la voie à des formes d’étude et de collaboration originales, les technologies modernes - via les fac-similés et éditions électroniques, bases de données paléographiques, innombrables comparaisons de texte, de mises en page, d’iconographie... - ont rendu le livre médiéval proche de nous et accessible à tous. Parallèlement, les problématiques privilégiées par la recherche des dix dernières années ouvrent des champs nouveaux. Ensemble, ces innovations témoignent de la vitalité et de la modernité des études sur le livre médiéval, dont cette journée se propose d'exposer quelques aspects.

Annonce

Presentation :

Nouveaux outils, nouvelles approches et perspectives renouvelées : ainsi peut-on caractériser les recherches actuelles sur le livre au Moyen Âge.

En ouvrant la voie à des formes d’étude et de collaboration originales, les technologies modernes ont rendu le livre médiéval proche de nous et accessible à tous. Fac-similés et éditions électroniques, bases de données paléographiques, innombrables comparaisons de texte, de mises en page, d’iconographie, tels sont les outils prometteurs qui permettent aujourd’hui de comprendre l’écriture de Christine de Pizan, la mise en contexte des fabliaux ou la réception européenne de la Légende dorée.

Les problématiques privilégiées par la recherche des dix dernières années ouvrent des champs nouveaux. Elles interrogent la production des manuscrits hors de Paris, particulièrement dans le Sud de la France, à Toulouse et Avignon. Elles examinent sous un angle différent les oeuvres littéraires, en considérant les cycles iconographiques qui, en les commentant, les réécrivent. Elles reprennent la question de la « mise en livre » du manuscrit.

Ensemble, les problématiques évoquées témoignent de la vitalité et de la modernité des études sur le livre médiéval.

Programme :

  • 9h30 Ouverture, Isabelle le Masne de Chermont, Direction des Collections, directrice du département des manuscrits par intérim, BnF

Matin : Apport des nouvelles technologies

  • 9h45 Présidence de séance : Thierry Claerr, Service du livre et de la lecture, DGMIC, Ministère de la Culture et de la Communication
  • Informatiser Christine de Pizan, le manuscrit de la reine Isabeau de Bavière (Londres, British Library, Harley 4431), James Laidlaw, professeur émérite, Université d’Edimbourg
  • Le projet MANNO (manuscrits notés en neumes en Occident) : bilan et perspectives, Catherine Massip, directeur d’études émérite, EPHE et Marie-Noël Colette, directeur d’études émérite, EPHE
  • OPVS (“OEuvres Pieuses Vernaculaires à Succès”, programme de recherche européen). Décrypter la diffusion européenne de quelques best-sellers religieux en langues vernaculaires (XIVe-XVe siècles), Géraldine Vesseyre, IRHT-CNRS, maître de conférences, Université Paris IV-Sorbonne
  • Programme international « Les manuscrits de fabliaux : des livres obscènes ? », Richard Trachsler, professeur de littérature médiévale, Université de Zürich

Après-midi : Etat de la recherche : perspectives actuelles

  • 14h30 Présidence de séance : Jacques Berlioz, directeur de recherche au CNRS (Centre de recherches historiques, EHESS-CNRS)
  • Le livre médiéval dans le Midi de la France et la culture méditerranéenne, Maria Alessandra Bilotta, chercheur (Université de Lille III – Universidade Nova de Lisboa)
  • Le Moyen Âge ou l’image interactive, nouvelles perspectives de recherche sur le lien texte-image, Maud Pérez-Simon, maître de conférences, Université Paris III-Sorbonne-Nouvelle
  • La typographie en caractères mobiles : une innovation ?, Frédéric Barbier, directeur de recherche, CNRS (IHMC/ENS Ulm), directeur d’études à l’EPHE
  • Le marché de l’art : de l’Evangéliaire d’Henri le Lion à Picasso, Sandra Hindman, directrice de la galerie Les Enluminures
  • Conclusion : Les nouvelles technologies appliquées au livre médiéval : bilan et perspectives, Jean-Philippe Genet, professeur, CNRS / Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LAMOP)

Entrée libre.

Jeudi 29 mars 2012
9h30 - 18h
Petit auditorium - Hall Est
Quai François-Mauriac
Paris 13e

Lieux

  • Quai François-Mauriac
    Paris, France

Dates

  • jeudi 29 mars 2012

Fichiers attachés

Contacts

  • Bérénice Stoll
    courriel : berenice [dot] stoll [at] bnf [dot] fr
  • marie-helene tesniere
    courriel : marie-helene [dot] tesniere [at] bnf [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Bérénice Stoll
    courriel : berenice [dot] stoll [at] bnf [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Modernité du livre médiéval », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 23 février 2012, http://calenda.org/207384