AccueilL'action publique au service de la gentrification

L'action publique au service de la gentrification

Public action at the service of gentrification

Dynamiques, acteurs et stratégies d'un processus inéluctable ?

Dynamics, actors, and strategies for an inevitable process?

*  *  *

Publié le vendredi 24 février 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Dans quelle mesure l’action publique est-elle un facteur décisif de la gentrification ? L’action publique a-t-elle les outils pour « résister » à la gentrification, ou bien cette dernière ne participe-t-elle pas justement des stratégies plus globales de revitalisation urbaine, censée favoriser le retour des populations solvables dans les quartiers anciens et la redynamisation de leurs commerces ou de leurs activités ? Quelle forme prend cet accompagnement du processus de gentrification, selon les villes, les pays, ou les domaines d’intervention de l’action publique ? Ces questions seront débattues à l’occasion de la journée d’étude « L’action publique au service de la gentrification », organisée par l’équipe Construction Politique et Sociale des Territoires (CoST), du laboratoire CITERES (UMR 7324), le jeudi 29 mars 2012 de 9h30 à 17h, MSH de Tours (salle de réunion du 1er étage).

Annonce

Présentation

La multiplication récente des travaux universitaires sur la gentrification a permis de réactualiser un certain nombre d’interrogations plus anciennes sur les transformations urbaines des villes, l’évolution des trajectoires résidentielles et le rôle des politiques publiques dans la recomposition sociale des territoires urbains. Géographes, sociologues, anthropologues ou urbanistes disposent désormais de monographies nombreuses sur la manière dont, dans les villes françaises, européennes, américaines ou des pays émergents, les catégories moyennes ou aisées de la population s’approprient des quartiers populaires anciens. Ces études permettent les regards croisés sur la gentrification pour comprendre la variabilité locale de ces transformations sociales parfois présentées comme inéluctables. Elles rendent possibles l’évaluation du rôle des pouvoirs publics dans la généralisation de ce processus.

Dans quelle mesure l’action publique est-elle un facteur décisif de la gentrification ? L’action publique a-t-elle les outils pour « résister » à la gentrification, ou bien cette dernière ne participe-t-elle pas justement des stratégies plus globales de revitalisation urbaine, censée favoriser le retour des populations solvables dans les quartiers anciens et la redynamisation de leurs commerces ou de leurs activités ? Quelle forme prend cet accompagnement du processus de gentrification, selon les villes, les pays, ou les domaines d’intervention de l’action publique ?

Ces questions seront débattues à l’occasion de la journée d’étude « L’action publique au service de la gentrification », organisée par l’équipe Construction Politique et Sociale des Territoires (CoST), de l’UMR CITERES.

Programme de la journée

9h30 – 10h Accueil et introduction de la journée : Hovig Ter Minassian

10h – 11h15 Session 1- La gentrification comme stratégie d’action publique

Discutante : Sylvie Fol (Université Paris 1)

  • Giovanni SEMI (Université de Turin) : "Rendez-vous, vous êtes cernés ! Actions publiques, stratégies marchandes et les effets de gentrification"
  • Matthieu GIROUD (Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand) : Impulser puis contrôler la gentrification ? Temporalités politiques de la reconquête des anciens quartiers ouvriers.

11h30 – 12h45 Session 2- Une requalification des quartiers anciens sans gentrification ?

Discutant : Laurent Cailly (Université François Rabelais de Tours)

  • Lina RAAD (Université Paris 1) : Politiques urbaines et contexte local en banlieue rouge : des freins à la gentrification ?
  • Hovig TER MINASSIAN (Université François Rabelais de Tours) : Le centre ancien de Barcelone : une gentrification ratée ?

14h – 16h Session 3- Les voies détournées de la gentrification…

Discutante : Marie-Pierre Lefeuvre (Université François Rabelais de Tours)

  • Antoine FLEURY (CNRS/Géographie-Cités UMR 8504) : La gentrification au prisme de l’action sur les espaces publics.
  • Anne CLERVAL (Université Paris-Est de Marne-la-Vallée) : Gentrification et politiques publiques de mixité sociale à Paris depuis 2001.
  • Marie CHABROL (Migrinter) : De nouvelles formes de gentrification ? Dynamiques résidentielles et commerciales à Château-Rouge (Paris).

16h-17h Débat général et conclusion de la journée

Lieux

  • 33 allée Ferdinand de Lesseps (MSH de Tours)
    Tours, France

Dates

  • jeudi 29 mars 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Gentrification, action publique, politiques de réhabillitation, politiques publiques, quartiers anciens

Contacts

  • Hovig Ter Minassian
    courriel : hovig [dot] terminassian [at] univ-tours [dot] fr

Source de l'information

  • Hovig Ter Minassian
    courriel : hovig [dot] terminassian [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'action publique au service de la gentrification », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 24 février 2012, http://calenda.org/207420