AccueilLes apories du pardon dans la philosophie française et allemande contemporaine

*  *  *

Publié le mardi 28 février 2012 par Julien Gilet

Résumé

Le pardon de l'impardonnable – c'est au plus tard depuis Vladimir Jankélévitch et Jacques Derrida que ce problème est connu comme l'aporie essentielle du pardon. Mais cette aporie du pardon n'est pas limitée au problème d'une culpabilité pour laquelle aucune punition juridique ne suffirait et aucune définition langagière ne serait adéquate.

Annonce

Plus profondément, c'est par le langage même que l'affaire du pardon qui devrait être privée, singulière et non-remplaçable devient une scène politique. Alors que les conditions du pardon étaient déterminées dans le discours judéo-chrétien par «la confession de culpabilité» et «la prière du pardon», ces conditions minent la singularité absolue dès leur première articulation qui évoque tant la singularité que la pluralité de la communauté. Alors, la liberté d'un «nouveau commencement», tel que Hannah Arendt avait caractérisé l'acte singulier du pardon, renvoie toujours aussi à la pluralité de la communauté et aux intérêts politiques qui lui sont imposés.

Sur le fond de ces apories du pardon et au-delà d'une simple détermination normative du pardon comme «action morale», reste la difficulté de s'approcher de ce phénomène aporétique d'une manière descriptive. Les questions les plus importantes qui seront posées dans ce colloque franco-allemand sont alors les suivantes: Les paradigmes traditionnels dans le discours du pardon, comment ont-ils changés au 20ème siècle? L'articulation langagière, la représentation médiale, la structure temporelle, la mémoire ainsi que la perspective historico-culturelle, quels rôles jouent-elles dans le discours du pardon?

Les auteurs qui seront importants dans ce contexte sont, entre autres, Friedrich NIETZSCHE, Hermann COHEN, Walter BENJAMIN, Hannah ARENDT, Jean AMÉRY, Vladimir JANKÉLÉVITCH, Jacques DERRIDA, Paul RICŒUR et Emmanuel LEVINAS.

Programme :

Vendredi 23 mars 2012

  • 09h00 Accueil à la Maison Heinrich Heine
  • 09h10 Ouverture du colloque par Christiane Deussen, Directrice de la Maison H. Heine
  • 09h20 Présentation du programme et introduction par Marc Crépon et Verena Rauen
  • 09h30 Olivier Abel Professeur à l’Institut protestant de théologie, Paris Les embarras du pardon ordinaire
  • 10h30 Pause-café
  • 11h00 Tobias Nikolaus Klass Professeur au département de philosophie, Bergische Université de Wuppertal Force de pardon: le don et la dette
  • 12h00 Frédéric Worms Professeur au département de philosophie de l'Université de Lille III Directeur du Centre international d’étude de la philosophie française à l’ENS Reconnaître l'irréparable
  • 13h00 Déjeuner
  • 15h00 Verena Rauen Ecole doctorale V de l'Université Paris IV, Sorbonne Département de philosophie, Ecole doctorale, Ruhr-Université de Bochum La temporalité du pardon: Cohen et Benjamin
  • 16h00 Jean-Claude Monod Chargé de recherches au CNRS (UMR 8547), ENS, Archives Husserl de Paris 'Pas le pardon, mais la justice': Jankélévitch et Ricœur entre imprescriptible et réconciliation
  • 17h00 Les intervenants seront invités à un cocktail par Christiane Deussen, Directrice de la Maison Heinrich Heine

Samedi 24 mars 2012

  • 09h30 Danielle Cohen-Levinas Professeur au département de philosophie de l’Université Paris IV, Sorbonne Chercheur associé aux Archives Husserl de Paris Encore notre question
  • 10h30 Thomas Macho Professeur au département des sciences culturelles, Humboldt-Université de Berlin Geben und Vergeben. Zur Frage nach dem Verzeihen im Werk Simone Weils
  • 11h30 Pause-café
  • 12h00 Marc Crépon Directeur du département de philosophie de l'Ecole Normale Supérieure, Archives Husserl de Paris, CNRS Les langues du pardon: Derrida et Jankélévitch
  • 13h00 Conclusion du colloque par les organisateurs

Lieux

  • 27c boulevard Jourdan
    Paris, France

Dates

  • vendredi 23 mars 2012
  • samedi 24 mars 2012

Mots-clés

  • pardon

Contacts

  • Marc Crépon
    courriel : marc [dot] crepon [at] ens [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Annette Schläfer
    courriel : schlafer [at] ciera [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les apories du pardon dans la philosophie française et allemande contemporaine », Colloque, Calenda, Publié le mardi 28 février 2012, http://calenda.org/207454