AccueilTerritoire et attractivité

Territoire et attractivité

Territory and attractivity

*  *  *

Publié le mardi 28 février 2012 par Julien Gilet

Résumé

Ce séminaire est ouvert à tout ceux qui s'intéressent aux questions d'attractivité des territoires, dans la limite des places disponibles et uniquement sur inscription à l'attention de Ch.Ed. Houllier-Guibert, par demande courriel.

Annonce

Programme : Jeudi 22 mars 2012 - 9h à 12h

Salle des commissions – 3ème étage
Pôle Pasteur – 3, avenue Pasteur – Rouen

9h > 9h30

La mesure de l'attractivité des territoires

Par Charles-Edouard Houllier-Guibert, NIMEC-Rouen

Résumé – L’attractivité des territoires connaît un regain d’activité au travers de plusieurs recherches institutionnelles (DATAR 2007 sur les villes moyennes, programme PUCA, 2007 – chaire immobilier Paris Dauphine, 2010) ou de recherche appliquée (Futurible – 2010). Il en ressort de nouveaux contours que l’on peut comparer aux anciens, peu développés ou qui reposent sur des termes connexes et moins mesurables : rayonnement européen  (DATAR, 2003) ou ville internationale (Soldatos). Nous proposons l’état des lieux de la mesure de l’attractivité telle qu’elle est perçue en France aujourd’hui. Cette manière de voir est confrontée aux pratiques des métropoles qui usent de l’attractivité pour faire valoir leur image de marque ou bien redéployer des actions et mêmes des stratégies de développement économique, touristique ou résidentiel.

9h30 > 10h

Économie des services et territoires : un conplément à la notion de l'attractivité territoriale

Par Hugues Jennequin, CREAM

L’aménagement du territoire a, jusqu’à une période récente, fait essentiellement l’objet de mesures tournées vers les seules activités industrielles. A ce titre, l’action publique centralisée possède deux principaux modes d’intervention pour lutter contre les inégalités territoriales. D’une part, via des politiques publiques de soutien orientées vers les territoires, généralement coordonnées par la DATAR. D’autre part, de manière indirecte, du fait de la présence publique sur les territoires. Or, qu’il s’agisse de l’un ou l’autre de ces deux leviers, on semble assister à un déni du rôle des services sur les territoires. Dans le premier cas, du fait d’une action publique d’aménagement du territoire principalement orientée (jusqu’ici) sur la pérennité de la localisation des activités manufacturées. Dans le second cas du fait d’une redistribution récente des activités relevant de la sphère publique vers une plus forte agglomération fragilisant plus encore certains territoires. Ce double schéma ne peut rester sans conséquence ; les seules industries, déjà durement affectées par la crise, ne peuvent suffire à (re-)dynamiser un territoire. Le rôle des services en général et des services collectifs en particulier sur l'attractivité des territoires nécessite un cadre spécifique qu'il s'agit de construire.

10h > 10h15

Questionnant : Khaled Gherzouli, NIMEC-Rouen

10h15 > 10h45

Le territoire et les « passagers », quand l'attractivité découle aussi des facteurs mobiles

Par Arnaud Le Marchand, EDEHN

Résumé – Une convention dominante identifie le territoire aux facteurs, et aux acteurs,  spécifiques, fixes. La part croissante du travail mobile dans les processus productifs ( production modulaire par exemple) incite à revisiter cette vision de la construction des territoires. Un détour par plusieurs exemples historiques, et le résultat de modélisations en automates cellulaires, permet de mettre en lumière le rôle positif de facteurs mobiles, notamment de travailleurs de passages, dans la dynamique d'innovation. Pour produire l'externalité qui fonde son attractivité, certains territoires ( villes portuaires, sites touristiques, plate-forme de production de machines spéciales ou de productions modulaires) ont besoin de l'activité de travailleurs itinérants. Cette contribution à ce qui rend un territoire spécifique est peu pris en compte, voire invisible, dans les cadres statistiques et cognitifs ordinaires. Elle explique certaines mutations des villes contemporaines.

10h45 > 11h

Questionnante : Sonia Adam Ledunois, NIMEC-Rouen

11h > 11h30

Synthèse de la matinée

Par Eric Rémy, NIMEC-Rouen

La synthèse sera corrélée aux questionnements de recherche d’E. Rémy qui portent sur le régionalisme et la manière dont les marques reprennent le processus identitaire local ainsi que sur la question de l’hospitalité, à travers quelques textes qu’il a écrit récemment.    

11h30 > 12h

Discussion

  

Lieux

  • 3 avenue Pasteur
    Rouen, France

Dates

  • jeudi 22 mars 2012

Mots-clés

  • Attractivité, territoire, mesure, qualitatif

Contacts

  • Charles-Edouard Houllier-Guibert
    courriel : ch [dot] ed [dot] houllier [dot] guibert [at] univ-rouen [dot] fr

Source de l'information

  • Charles-Edouard Houllier-Guibert
    courriel : ch [dot] ed [dot] houllier [dot] guibert [at] univ-rouen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Territoire et attractivité », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 28 février 2012, http://calenda.org/207469