AccueilPenser avec Lacan : nouvelles lectures

Penser avec Lacan : nouvelles lectures

Thinking with Lacan: new readings

*  *  *

Publié le mercredi 14 mars 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Trente ans après la mort de Lacan, alors que différentes manifestations publiques sont prévues pour célébrer cette date (ENS Ulm, Université de Paris IV – Lettres -, publications sur Lacan au Seuil, au Cerf, etc.), l’objectif de ce colloque sera de renouveler l’approche de l’œuvre de Lacan dans une perspective philosophique. Il s’agira pour cela de cerner le message philosophique de Lacan et de créer, dans les murs de l’Université de Paris 1, les conditions d’un événement intellectuel. Signalons qu’un projet de publication des actes est déjà en vue chez un éditeur parisien (Ellipses).

Annonce

Colloque "Penser avec Lacan : Nouvelles lectures", Vendredi 30 mars (Salle : Amphi 7, RDC, Agroparistech 19 avenue du Maine 75015 Paris) et Samedi 31 mars 2012 (Amphi II b, Centre Panthéon - Université Paris 1 - 12 Place du Panthéon 75005 Paris)

Présentation

Sans prétendre refléter toutes les nuances et sensibilités qui seront présentes lors du colloque, on peut discerner  quatre grands axes:

a) l’axe phénoménologique

Les énoncés de Lacan, adéquats à leur objet – l’inconscient -, ne sont pas donnés dans l’évidence. La méthode phénoménologique, comme réduction des phénomènes à ce qu’ils peuvent donner de manière absolue, semble particulièrement adaptée aux défis des énoncés lacaniens. Aussi plusieurs phénoménologues seront-ils présents pour relever le défi d’une possible (ou impossible) phénoménologie de l’inconscient.

b)  l’axe analytique

Nos formes de vie sont autant de jeux de langage. L’inconscient dit structuré comme un langage, avec ses différentes pathologies, peut-il être conçu et décrit comme un ou comme plusieurs jeux de langage? Si l’on considère que la maladie mentale n’est pas un « phénomène privé », et  qu’elle s’inscrit de plein droit dans nos formes de vie, l’anthropologie analytique issue de Wittgenstein permet-elle renouveler la compréhension de l’œuvre de Lacan et de la psychanalyse en général? D’autres questions, relatives à la logique et au langage, pourront aussi être posées : d’une analyse l’autre.

c) l’axe du genre.

Les Gender Studies considèrent souvent la psychanalyse lacanienne comme un discours normatif qui valorise une forme de sexualité favorable au genre masculin. Il s’agira de reprendre cette controverse d’un point de vue féminin et féministe, sans concession, mais aussi sans méconnaissance des textes où Lacan élabore une logique des jouissances qui ne doivent rien à un fond naturel.

d) l’axe esthétique et littéraire.

La philosophie n’a pas le privilège exclusif de la pensée. Celle-ci se montre dans des formes esthétiques aussi bien qu’elle s’énonce dans des propositions théoriques et logiques. A cet égard les œuvres littéraires ou artistiques peuvent éclairer l’œuvre de Lacan de façon tout aussi décisive que les grands courants de la philosophie du XXème. Des spécialistes de la littérature de langue anglaise, de la musique et de la peinture contemporaine, viendront  également nous aider à découvrir un autre Lacan.

Dans l’ensemble, il s’agira, à l’écart des écoles psychanalytiques officielles, d’aborder Lacan en toute liberté intellectuelle. Geste exigeant, mais, pensons-nous, salutaire.

A l’issue du colloque, deux « passeurs », dont l’un (Didier Deleule) fréquenta le séminaire de Lacan et l’autre non, concluront ces journées. Leur rôle sera de nous renvoyer les positions et hypothèses qui auront su les interpeller durant ces deux journées de travail.

Programme

Vendredi 30 mars 2012

9h15 Présentation du colloque : Guy Félix Duportail

Présidence : Catherine Larrère

  • 9h30 Pierre Henri Castel (CNRS) Lacan et les embarras de l’agir
  • 10h15 Julien Copin (U. Paris 1) Le temps logique de Lacan : Reconnaissance et identification

Pause

  • 11h30 Jean-Pierre Cléro (U. Rouen) Lacan et les philosophes Anglo-saxons

Présidence : Renaud Barbaras

  • 14h00 Guy Félix Duportail (U. Paris 1) Phénoménologie du nœud Borroméen
  • 14h45 José-Manuel Santos (U. Beira interior) L’absolu de la réalité et les Cavernes de l’âme humaine

Pause

  • 16h00 Erik Porge (Psychanolyste, Paris) De l’existence d’un stade de l’écho
  • 16h45 Rudolf Bernet (Archives, Husserl, U. Louvain) La pulsion

Samedi 31 mars 2012

Présidence : Sandra Laugier

  • 9h00 Raoul Moati (Jan Van Eych Académie Maastricht) Métapsychologie de la liberté
  • 9h45 Bertrand Ogilvie (U. Paris XI) Clinique ou anthropologie

Pause

  • 10h45 Paul-Laurent Assoun (U. Paris 7) La « Pensée Lacan » : du mathème signifiant à la logique du réel
  • 11h30 Florence Even (U. Rouen) Lacan a-t-il bien dit sur les Femmes ?

Présidence : Elisabeth Roudinesco

  • 14h00 Jean Pierre Marcos (U. Paris 8) Lacan lecteur de Freud : La figure du maître absolu
  • 14h45 Claire Pagès (U. Nancy 2) Le sujet divisé à l’épreuve de la différence

Pause

  • 16h00 Raphaël Ehrsam (U. Paris 1) Lacan et les impasses du désir
  • 16h45 Antonia Soulez (U. Paris 8) Un monstre analytique : le dicible et l’indicible

18h00 Conclusion : Didier Deleule et Ronan de Calan

Lieux

  • 19 avenue du Maine (Amphi 7, RDC, Agroparistech) et 12 Place du Panthéon (Amphi II b, Centre Panthéon)
    Paris, France
  • 19 avenue du Maine (Amphi 7, RDC, Agroparistech) et 12 Place du Panthéon (Amphi II b, Centre Panthéon)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 30 mars 2012
  • samedi 31 mars 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Lacan

Contacts

  • FADIME DELI
    courriel : fadime [dot] deli [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • FADIME DELI
    courriel : fadime [dot] deli [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Penser avec Lacan : nouvelles lectures », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 14 mars 2012, http://calenda.org/207686