AccueilLes pluriels de Barbara Cassin

*  *  *

Publié le lundi 19 mars 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

La rencontre de perspectives diverses sur le travail en cours de Barbara Cassin, philologue et philosophe, éditrice du Vocabulaire européen des philosophies, vise à élucider ce que signifie, aujourd’hui, agir en philosophe, dans la confrontation permanente avec ce qui se cache dans le langage. Le travail sur la sophistique réalisé lors du colloque à Cerisy de 1984 servira de matrice à l’ensemble, mais cette fois à partir du contemporain. Quand parler en dit plus et en fait plus que « parler de » et « parler à », dans le plaisir de parler et l’acte d’écrire, on interrogera un langage qui agit autant qu’il exprime, jusque dans la psychanalyse. Peut-on être « philosophe et » : philologue et philosophe, poète et philosophe, écrivain et philosophe, plasticien et philosophe, femme et philosophe, et comment peut-on l’être devant l’institution, l’évaluation ?

Annonce

  • DU VENDREDI 14 SEPTEMBRE (19 H) AU VENDREDI 21 SEPTEMBRE (14 H) 2012
  • LES PLURIELS DE BARBARA CASSIN
  • DIRECTION : Philippe BÜTTGEN, Michèle GENDREAU-MASSALOUX, Xavier NORTH
  • Avec la participation de Barbara CASSIN

ARGUMENT :

La rencontre de perspectives diverses sur le travail en cours de Barbara Cassin, philologue et philosophe, éditrice du Vocabulaire Européen des Philosophies, vise à élucider ce que signifie, aujourd’hui, agir en philosophe, dans la confrontation permanente avec ce qui se cache dans le langage. Le travail sur la sophistique réalisé lors du colloque à Cerisy de 1984 servira de matrice à l’ensemble, mais cette fois à partir du contemporain. Quand parler en dit plus et en fait plus que "parler de" et "parler à", dans le plaisir de parler et l’acte d’écrire, on interrogera un langage qui agit autant qu’il exprime, jusque dans la psychanalyse. Peut-on être "philosophe et": philologue et philosophe, poète et philosophe, écrivain et philosophe, plasticien et philosophe, femme et philosophe, et comment peut-on l’être devant l’institution, l’évaluation?

Face à l’universel et au lieu de l’unicité du Vrai majuscule, que serait un relativisme conséquent, un plus vrai pour? Comment ce pluriel peut-il teinter le politique et rendre l’Europe habitable? Quelles pratiques du plus d’un livre, quelles pratiques du plus d’une langue faut-il pour penser jusqu’au bout le paradigme de la traduction?

Ce seront quelques-unes des questions posées à et avec Barbara Cassin.

COMMUNICATIONS (suivies de débats) :

Philosophe et —: l'écart

  • Eric ALLIEZ: "L'écart est une opération". Du champ du signe en Barbara
  • Alain BADIOU: Eloge de Barbara Cassin
  • Vinciane DESPRET: Penser par le milieu, cultiver l'équivocation

Philosophe et —: la politique

  • Olivier CAYLA: La question du droit chez Barbara Cassin
  • Roland GORI: La preuve par la parole et la haine du langage, aujourd'hui
  • Peter OSBORNE: Philosophy and the Universities

Compliquer l'universel: le relativisme

  • Etienne BALIBAR: L'instance de la lettre
  • Françoise BALIBAR: Relativisme et relativité
  • Jean-François COURTINE: Pacte apophantique et logoscopie: quelques réflexions à partir de Francis Ponge
  • Souleymane Bachir DIAGNE: Traduction et universel latéral

Traduire, voyager

  • Marc CRÉPON: Barbara Cassin, cosmopolite ...
  • Georges-Arthur GOLDSCHMIDT: Une langue à toutes fins?
  • Philippe-Joseph SALAZAR: Sur l’inutilité

Traduire, écrire, chanter

  • Yves BONNEFOY: La traduction de la poésie
  • Michel DEGUY: Quel témoin nous passons-nous?
  • Florence DUPONT: Penser jusqu'au bout le paradigme de la traduction

TABLES RONDES (suivies de débats) :

  • Quels grecs, quels présocratiques?, avec Françoise GAILLARD (Eloge des sophistes), Philippe RAYNAUD (Ses Grecs et nos modernes) et Giulia SISSA (Le parlautre. Réécouter Socrate, avec Barbara Cassin)
  • Quels grecs, quels autres?, avec Françoise GOROG (La langue dans la pratique psychanalytique), Carlos LÉVY (Penser et dire la puissance) et Charles MALAMOUD (Se perdre, se trouver, se perdre. L'exemple d'Athanase Nikitine)
  • Compliquer l'universel en philosophe, avec Christine BUCI-GLUCKSMANN (Compliquer l'universel), Monique DAVID-MÉNARD (La contingence de la pensée chez Barbara Cassin), Monique DIXSAUT (Peut-on faire de "philosophe" un prédicat?) et Jacques LEZZA (Cassin on the Principle of Sufficient Truth)
  • Compliquer l'universel en femme, avec Penelope DEUTSCHER (Helen and Helen, Again: On Being One's Contrary), Nicole DEWANDRE (Langages et sexes: un autre regard sur la puissance et la différence. Un sexe comme une langue?), Yves HERSANT (Hélène, Hélène), Sandra LAUGIER (Universel et féminin) et Anca VASILIU (L'éloge au féminin)
  • Traduire, philosopher, avec Emily APTER (Philosopher l’intraduisible), Ali BENMAKHLOUF (Traduire pour comprendre), Marc BUHOT DE LAUNAY (Quelle herméneutique pour la traduction?) et Mathieu POTTE-BONNEVILLE (Traduire, dit-elle)
  • Traduire les intraduisibles, avec Irène ROSIER-CATACH ("Non mi pare di Dante per essere latino": la drôle de réception humaniste du De vulgari eloquentia), Fernando SANTORO (La Poétique des intraduisibles), Konstantin SIGOV (Traduction "des intraduisibles" dans l'univers cyrillique) et Javad TABATABAÏ (Traduire pour trahir sa patrie)

Lieux

  • CCIC - Le Château
    Cerisy-la-Salle, France

Dates

  • vendredi 14 septembre 2012
  • samedi 15 septembre 2012
  • dimanche 16 septembre 2012
  • lundi 17 septembre 2012
  • mardi 18 septembre 2012
  • mercredi 19 septembre 2012
  • jeudi 20 septembre 2012
  • vendredi 21 septembre 2012

Mots-clés

  • Cassin

Contacts

  • Centre Culturel International de Cerisy
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • michaël morel
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les pluriels de Barbara Cassin », Colloque, Calenda, Publié le lundi 19 mars 2012, http://calenda.org/207719