AccueilL'Émile vu d'aujourd'hui

*  *  *

Publié le mardi 20 mars 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

L’année 2012 marque tout à la fois le troisième centenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau (1712) et le deux-cent-cinquantième anniversaire de la publication d’Émile ou de l’Éducation (1762). Livre unique en son genre, à la fois traité d’éducation, roman de formation, essai de métaphysique, l’Émile a exercé dans l’histoire des théories pédagogiques un rôle séminal sans équivalent. Tantôt célébré, tantôt vilipendé, il reste aujourd’hui encore une référence indispensable dans toute discussion sur la nécessité et la possibilité d’une éducation respectueuse du développement naturel de l’enfant.

Annonce

Présentation :

L’année 2012 marque tout à la fois le troisième centenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau (1712) et le deux-cent-cinquantième anniversaire de la publication d’ Émile ou de l’Education (1762). Livre unique en son genre, à la fois traité d’éducation, roman de formation, essai de métaphysique, l’ Émile a exercé dans l’histoire des théories pédagogiques un rôle séminal sans équivalent. Tantôt célébré, tantôt vilipendé, il reste aujourd’hui encore une référence indispensable dans toute discussion sur la nécessité et la possibilité d’une éducation respectueuse du développement naturel de l’enfant.

Ce colloque interdisciplinaire se propose de favoriser la constitution d’un bilan en trois volets:

  1. bilan des interprétations savantes (histoire de la philosophie): comment convient-il aujourd’hui de définir l’entreprise de Rousseau dans cet ouvrage, et ses relations avec la pensée de son siècle?
  2. bilan de la postérité pédagogique (histoire des doctrines éducatives): du philanthropinisme ou de Pestalozzi à Dewey et aux pédagogies ultérieures jusqu’aux divers courants actuels, quels éléments de l’héritage rousseauiste ont été pratiquement privilégiés et historiquement décisifs, et avec quels résultats?
  3. bilan de la fécondité intellectuelle (philosophie de l’éducation): qu’est-ce qui, dans la problématisation rousseauiste, a conservé une valeur éclairante, indicative ou directrice par rapport aux questions éducatives d’aujourd’hui?

Direction : Anne-Marie Drouin-Hans, Alain Vergnioux

Calendrier provisoire :

Lundi 18 juin

Après-midi : accueil des participants

Soirée : présentation du Centre, du colloque et des participants

Mardi 19 juin

Matin :

  • Anne-Marie Drouin-Hans : Ouverture
  • Denis Kambouchner : Le vrai problème des fausses idées
  • Michel Fabre : Le dispositif de l' Émile comme analyseur pédagogique

Après-midi:

  • David T. Hansen : Émile et la possibilité d'une éducation cosmopolitique

Soirée:

  • Jean-Marc Drouin : Rousseau pédagogue de la botanique

Mercredi 20 juin

Matin :

  • Charles Larmore : Contexte intellectuel et vérité philosophique de la Profession de foi du Vicaire savoyard
  • Bruno Bernardi : La leçon de morale politique de l' Émile

Après-midi :

  • Vincent Descombes : Le moi d' Émile

Les interprétations savantes de l' Émile. L'espace discursif et politique de l' Émile

Table ronde avec :

  • Pierre Billouet (L'éducation du citoyen),
  • François Coppens (Gouverner par la nécessité? L'ordre des choses dans la philosophie de l'éducation de Rousseau),
  • Brigitte Frelat-Kahn ( Émile et l'espace éducatif),
  • Renaud Hétier (Lier le geste à la parole pour faire réalité, ou le refus de l'abstraction du discours) et
  • Jean-Marc Lamarre (Lire l' Émile à la lumière de la Profession de foi du vicaire savoyard)

Jeudi 21 juin

Matin :

  • Alain Kerlan : L' Émile et "le partage du sensible"
  • Dominique Ottavi : L'autre Rousseau

Après-midi :

  • Laurence Loeffel : Émile précurseur de la psychologie développementale?
  • Jean-Claude Quentel et André Turmel : L’ Émile et l’enfant comme « être au présent » ou « être en développement » (being/becoming). La lecture développementaliste en question

Soirée :

  • Adalberto Dias De Carvalho : Os filhos de Rousseau (Les fils de Rousseau) : une controverse contemporaine au Portugal

Vendredi 22 juin

Matin :

  • Volker Kraft : L' Émile comme construction idéaltype de l'éducation
  • Michel Soëtard : De la raison éducative dans l' Émile

Après-midi : détente

Soirée :

La postérité pédagogique de l' Émile. Problématiques éducatives de l' Émile

Table ronde avec

  • Cécile Nail (La place du jeu dans l'éducation rousseauiste),
  • Jean-François Nordmann (Le projet d'éducation rousseauiste, entre émancipation et réassujettissement)

Samedi 23 juin

Matin :

  • Nicole Mosconi : Sophie ou l'égalité dans la différence
  • Catherine Larrère : Sophie ou la nature?

Après-midi :

  • Anne-Marie Drouin-Hans : L' Émile et Les Solitaires. Quand l'éducation réussie passe par l'échec assumé

Les interprétations savantes de l' Émile. Émile, Sophie, le gouverneur

Table ronde avec :

  • Sébastien Charbonnier (La force est-elle avec Émile?),
  • Sonia Cherrad (L'éducation des filles dans Émile ou de l'éducation et dans le discours pédagogique féminin du XVIIIe siècle),
  • Bérengère Kolly (Sophie ou l'éducation politique),
  • Luca Paltrinieri (L'éducateur et le gouverneur. L'éducation politique chez Rousseau) et
  • Valérie Perez (Le philosophe, le gouverneur et l’enfant: trois figures du temps stoïcien dans l' Émile de J.-J. Rousseau)

Dimanche 24 juin

Matin :

  • Alain Vergnioux : Rousseau lecteur d'Helvétius
  • Alain Pierrot : Émile et le « secret» de l'anthropologie

Après-midi :

La fécondité intellectuelle de l'Émile. Le sujet de l'éducation dans l' Émile

Table ronde avec :

  • Éric Dubreucq (Rousseau, l'éducation et l'anthropologie de l'amour),
  • Luis M. Flores González (La question du sujet chez Rousseau. Vers une phénoménologie de l'expérience humaine du savoir),
  • Didier Moreau (Les paradoxes d’une éducation métamorphique: l’Émile de Jean-Jacques Rousseau) et
  • Pierre Statius (De Rousseau au "rousseauisme", de la nature à la spontanéité: quelques réflexions sur l’éducation des modernes et sur ses fourvoiements)

La postérité pédagogique de l' Émile. Les héritiers de l' Émile. Confrontations

Table ronde avec :

  • Christiane Gohier (Mais que sont les idées de Rousseau devenues?),
  • Thierry Machefert (Gabriel Compayré lecteur de Jean-Jacques Rousseau: les ambiguïtés d’une époque) et
  • Stefan Stefanov et Milka Terziyska (Les idées de Jean-Jacques Rousseau et la pédagogie universitaire en Bulgarie dans les premières décennies du XXe siècle)

Lundi 25 juin

Matin :

  • André Charrak : La dimension systématique de l' Émile et l'itinéraire de Rousseau
  • Philippe Meirieu : Les mésaventures du "faire" dans l' Émile et ses inquiétantes conséquences

Alain Vergnioux : Clôture

Après-midi : départs

Avec le soutien de la SOFPHIED

  • de la Revue Le Télémaque,
  • du CERSE (Laboratoire des Sciences de l'éducation de l'Université de Caen)
  • et du CANTHEL (Laboratoire de l'Université Paris Descartes)
  • et de l'Agence Nationale de la Recherche

Lieux

  • CCIC - Le Château
    Cerisy-la-Salle, France

Dates

  • lundi 18 juin 2012
  • mardi 19 juin 2012
  • mercredi 20 juin 2012
  • jeudi 21 juin 2012
  • vendredi 22 juin 2012
  • samedi 23 juin 2012
  • dimanche 24 juin 2012
  • lundi 25 juin 2012

Mots-clés

  • Émile, Rousseau

Contacts

  • Centre Culturel International de Cerisy
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • michaël morel
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'Émile vu d'aujourd'hui », Colloque, Calenda, Publié le mardi 20 mars 2012, http://calenda.org/207747