AccueilFanon, et après ?

Fanon, et après ?

Is Fanon finished ?

*  *  *

Publié le vendredi 23 mars 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Quelles sont aujourd’hui les résonances de la pensée de Fanon ? Quels sont ses enseignements à la lumière de notre actualité ? Que peut-on traduire et que doit-on rejeter ? Écrivain radical, engagé dans les problématiques de son époque ; y a-t-il quelque chose à actualiser de sa praxis ? Ses multiples trajectoires (Martinique, France, Algérie, Tunisie, Ghana), son anticipation des problèmes auxquels feront face les états postcoloniaux et sa conceptualisation d’un sujet libre et universel, ont tendance à parler plus facilement par delà le demi-siècle qui nous sépare de lui que ses prescriptions normatives à propos de la sexualité ou de sa conception d’un futur qui ne peut qu’advenir par la rupture violente avec le passé. Avons nous vraiment fini de suivre les lignes de sa pensée ?

Annonce

Présentation

Cinquante ans après les luttes de libération africaines, sud américaines et asiatiques qui ont abouti à la naissance de nations indépendantes, une nouvelle vague de soulèvements et de mouvements sociaux émerge aujourd’hui dans le monde entier afin de renverser les régimes dictatoriaux et les derniers vestiges du colonialisme. Afin de marquer le 50ème anniversaire de la mort de Frantz Fanon et de la publication des Damnés de la terre, nombreux ont été les évènements dédiés à sa vie, à son œuvre et à l’actualité de sa pensée.

Mais que veut-on faire dire à Fanon ? Quelles sont aujourd’hui les résonnances de sa pensée à la lumière de notre actualité ?

Prenant comme point de départ les nombreux travaux récemment réalisés afin d’analyser et de situer sa pensée et sa pratique en tant que psychiatre, révolutionnaire et théoricien anticolonialiste, nous voulons amener ces différentes théories à la rencontre du présent. Que peut on traduire et que doit on rejeter ? Ecrivain radical, engagé dans les problématiques de son époque ; y a t-il quelque chose à actualiser de sa praxis ? Ses multiples trajectoires (Martinique, France, Algérie, Tunisie, Ghana), son anticipation des problèmes auxquels feront face les états postcoloniaux et sa conceptualisation d’un sujet libre et universel, ont tendance à parler plus facilement par delà le demi-siècle qui nous sépare de lui que ses prescriptions normatives à propos de la sexualité ou de sa conception d’un futur qui ne peut qu’advenir par la rupture violente avec le passé. Avons nous vraiment fini de suivre les lignes de sa pensée?

Parmi les intervenants figurent, entre autres:

  • Alice Cherki, biographe et camarade de lutte de Fanon en Algérie, auteur de “Frantz Fanon, portrait” et “La Frontière invisible, violences de l’immigration”.
  • Nigel Gibson, militant et chercheur, auteur d’un ouvrage récent sur l’influence de Fanon en Afrique du Sud.
  • Nacira Guénif Souilamas, chercheuse à l’Université Paris 13, auteur de “Les féministes et le garçon arabe” et “La république mise à nu par le fils d’immigration”.
  • Ghassan Hage, professeur à l’Université de Melbourne
  • Ella Shohat, professeur à New York University.

Programme 

Friday, 30 March AUP

09:30-09:45 Opening remarks by Dean Neil Gordon

09:45-11:15 Engaging the absence / Engagement et absence

  • Ghassan Hage: Fanon and Negritude: a multirealist re-assessment
  • Nacira Guenif: Fanon est mort algérien…

11:30-13:30 From Alienation to Reinvention/ De l’aliénation à la réinvention 

  • Nils Schott: Fanon’s Theoretical Theater
  • Feargal Mac Ionnrachtaigh: An Ghaeilge Faoi Ghlas – The Irish Language Revival in the North of Ireland – Power, Resistance and Decolonisation – A Fanonian Interpretation
  • George Ciccariello-Maher: Jumpstarting the Decolonial Engine: Fanon in Latin America

13:30 – 14:30 Lunch break

14:30 – 16:00 What is France doing with Fanon?/ Qu’est-ce que la France fait de Fanon?

  • Alain Anselin: Les vrais enfants de Fanon
  • Norman Ajari: Fanon en héritage: conjoncture philosophique et recherche théorique postcoloniale

16:15 – 17:45 Translating Fanon in Palestine/ Traduire Fanon en Palestine

  • Ella Shohat: Black, Jew, and Arab: Fanon in Translation
  • Omar El-Khairy: The Pitfalls of Palestinian National Consciousness: Sovereignty and Freedom in a Carceral Archipelago

17:45 – 19:00 Cocktail reception

Saturday, 31 March LMP

10:00 – 12:00  “The Rationality of Revolt”/ “La rationalité de la révolte”

  • Nigel Gibson: Fanon practices?
  • William Hansen& Umma Aliyu: Fanon, the Wretched and Boko Haram

12:15 – 13:15 Lunch

13:15 – 15:15 Teaching Fanon Today/Enseigner Fanon aujourd’hui

  • Alice Cherki: Pourquoi enseigner Fanon aujourd’hui?
  • Donna-Dale Marcano: TBC

15:15 – 17:00 Fanon, Genet: Trajectories in Film/ Fanon, Genet: trajectories cinématographiques

  • Olivier Hadouchi: Esthétique et libération(s): Deux ou trois choses sur Fanon et quelques films du tiers-monde en lutte
  • Marguerite Vappereau: Jean Genet et Frantz Fanon

Lieux

  • 31 avenue Bosquet (American University in Paris)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 30 mars 2012
  • samedi 31 mars 2012

Mots-clés

  • Frantz Fanon, postcolonialisme, anticolonialisme, colonisation, Algérie, psychiatrie, luttes, cinéma, libération, racisme, culture, Damnés de la Terre, American University in Paris, AUP, LMP, Martinique, négritude

Contacts

  • François Huguet
    courriel : huguet [dot] f [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • François Huguet
    courriel : huguet [dot] f [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Fanon, et après ? », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 23 mars 2012, http://calenda.org/207808