AccueilLe concept de transversalité

Le concept de transversalité

The cross-curriculum concept

Revue EDL, études en didactique des langues

Journal of Language Learning and Teaching Research

*  *  *

Publié le lundi 26 mars 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Appel à contributions pour le prochain numéro d'EDL (Études en didactique des langues) sur le concept de transversalité.

Annonce

TransversalitéS en didactique des langues

Argumentaire

Notre époque se caractérise par un développement exponentiel des savoirs ainsi que par une compréhension élargie du monde et des êtres qui nous entourent.

Néanmoins, cette accélération du cumul des connaissances s'accompagne presque inéluctablement d'une forme de fragmentation des savoirs. Si les scientifiques du XVIIIe siècle pouvaient se livrer à la fois aux mathématiques, à la physique, à la biologie pour aborder  en dernier lieu la philosophie, ceux du XXIe siècle s'écartent bien souvent de cette démarche au profit d'une spécialisation toujours plus aiguë.

En France, la mise en place récente d’organismes d'évaluation de la recherche donne aux scientifiques une raison de plus d’adopter des spécialisations toujours plus pointues car moins risquées et plus valorisantes en termes de reconnaissance institutionnelle et d’avancement de carrière. De même, les récentes récompenses individualisées octroyées par les institutions pour encourager le mérite ou la productivité, en oubliant ou en négligeant la dimension collective du travail de recherche, favorisent l’individualisme et risquent d’empêcher le partage des connaissances et la mise en commun des compétences, éléments majeurs à d’éventuelles solutions aux problèmes mondiaux : l'intelligence collective.

Un espace propice à la transversalité des savoirs est souhaitable. Certes la première étape de la construction des connaissances est celle d'une spécialisation structurante fondée sur l’accumulation des connaissances élaborées par les générations passées, la seconde étape est celle de l’innovation, un enrichissement hybride des disciplines et une prise de risques « indisciplinée ».

Le thème proposé pour ce numéro d’Etudes en Didactique des Langues est vaste ; il s’agit de s’interroger sur la place de la transversalité disciplinaire et de l'intelligence collective. Nous nous situerons dans une perspective large de la notion de transversalité dans les formes et les modalités d’apprentissage mais également dans les domaines disciplinaires (EPS, arts, musique) où ce concept est particulièrement présent.

  • La transversalité permet-elle de définir et/ou développer des points d’accroche facilitateurs pour l’apprentissage d'une langue étrangère ? Dans quelle(s) mesure(s) cette notion est-elle utile aux étudiant-e-s pour capitaliser leurs apprentissages ?
  • La transversalité amène-t-elle à une transgression pédagogique ? Favorise-t-elle l’autonomie des enseignant-e-s ? des étudiant-e-s ?
  • Quelles sont, dans l’enseignement, les implications de cette vision qui voit se développer des concepts tels que l’intelligence collective ou la prise en compte globale de l’apprenant-e ?
  • La transversalité est-elle un retour vers un « âge d’or », une époque où philosophie et sciences étaient moins cloisonnées ? Comment la transversalité permet-elle le dialogue et la coopération des disciplines ? Comment la transversalité et le croisement des disciplines peuvent-elles concourir à améliorer la qualité de la recherche ?

Modalités de Contribution

Les propositions de contributions peuvent se faire en français ou en anglais : article entre 10 et 15 pages développant un des aspects de la problématique pour le numéro 21 de Etudes en didactique des langues (ex. Les Après-midi de LAIRDIL) en 2012. Etudes en didactique des langues est une revue à comité de lecture international.

Les propositions peuvent être adressées par courrier électronique (lairdil@lairdil.org) ou par la poste

avant le 15 juin 2012

(réponses quant à l’acceptation des propositions avant le 30 juin 2012). Les articles devront être remis pour le 30 septembre 2012.

Rédaction et politique éditoriale

Comité de rédaction:

C. Chaplier, N. Décuré, Françoise Lavinal, Nolwena Monnier, Nadia Yassine-Diab.

  • Directrice de la rédaction: N. Décuré
  • Courriel du secrétariat de rédaction: lairdil@lairdil.org

Comité scientifique:

David Banks (Uni. Brest), David Bickerton, Nicole Décuré (Uni. Toulouse 3), Marie-Christine Deyrich (Uni. Bordeaux 4), Oksana Gavriluk (Uni. Krasnoiarsk, Russie), Françoise Haramboure (Uni. Bordeaux 3), Hélène Knoerr (Uni. Ottawa), Anne McKay (Uni. Chania, Crète), Marie-Françoise Narcy-Combes (Uni. Nantes), Claire Tardieu (IUFM Paris), Martine Schuwer (Uni. Rennes 2), Gail Taillefer (Uni. Toulouse 1), Antoine Toma (Uni. Toulouse 2), Christine Vaillant-Sirdey (Uni. Toulouse 3), Larry Vandergrift (Uni. Ottawa), Alysse Weinberg (Uni. Ottawa).

Ligne éditoriale

Procédures de sélection: pré-sélection sur résumé par le comité de rédaction; évaluation anonyme des propositions par deux membres du comité scientifique.

Dates

  • vendredi 15 juin 2012

Mots-clés

  • transversalité, didactique, langues, inter-culturel, inter-disciplinarité, apprentissage

Contacts

  • Nolwena Monnier
    courriel : nolwena [dot] monnier [at] iut-tlse3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nolwena Monnier
    courriel : nolwena [dot] monnier [at] iut-tlse3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le concept de transversalité », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 26 mars 2012, http://calenda.org/207822