AccueilÉcosophie – esthétique. Des projets engagés

Écosophie – esthétique. Des projets engagés

Ecosophy – Aesthetics. Committed Projects

*  *  *

Publié le vendredi 30 mars 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Un colloque international « Écosophie – esthétique. Des projets engagés » aura lieu le 30 mars 2012, au Carré à la Farine, à Versailles, et à l'Institut National d'Histoire de l'art (INHA), le 31 mars. Le colloque poursuit une réflexion amorcée en 2009 dans le cadre d’un partenariat scientifique et pédagogique entre écoles d’art et universités, qui a conduit à la tenue de six journées d’études et à la création d’un groupe de recherche international sur ces questions (École des Beaux-Arts de Versailles, Département d’Arts plastiques de l’Université de Paris 8, Université de Rome Sapienza, Nuova Accademia di Belle Arti (NABA) de Milan).

Annonce

Colloque organisé dans le cadre du projet Art et écosophie. Le vendredi 30 mars 2012, Carré à la Farine, Versailles / 9h00 > 18h00 et le samedi 31 mars 2012, Institut National d’Histoire de l’Art (INHA) / 9h15 > 18h00

Institutions partenaires :

  • École des Beaux-Arts de Versailles,
  • EA 4010/Département d'Arts plastiques /Université de Paris 8,
  • Université de Rome Sapienza et le
  • NABA/Nuova Accademia di Belle Arti de Milan.

Présentation

La pratique écosophique apparaît aujourd'hui comme un riche terrain d’expérimentation. Comme l’écrivait déjà en 1989 le psychanalyste et philosophe Félix Guattari dans Les Trois Écologies : «Moins que jamais la nature ne peut être séparée de la culture et il nous faut apprendre à penser ‘transversalement’ les interactions entre écosystème, mécanosphère et univers de références sociaux et individuels».

Axée sur les notions d'interdépendance et de complexité, la pratique écosophique se construit sur des propos, des actions et des projets à la fois éthiques et esthétiques, d’analyse et d’intervention dans le réel. Face aux incertitudes qui menacent le devenir et l’avenir de notre planète et de la nature, nos relations aux autres et la manière d'être avec soi-même, elle nous incite à reformuler notre rapport au monde, au vivant et à l’imaginaire. Elle exige une articulation éthico-politique complexe des « trois écologies » de l’environnement, du social et de la subjectivité, ce que Guattari appelait l’«écosophie».

La notion d'engagement y prend un sens inédit qui rouvre le débat sur les enjeux de l’être humain, de la culture et de la nature. Force est de reconnaître, en effet, qu’un nombre croissant de voix se lève aussi dans l’art pour nous resituer dans une présence au monde à la fois esthétique et poétique, loin des frivolités mondaines et marchandes d’un univers qui apparaît de plus en plus puéril et en déclin.

Dans ce contexte renouvelé, la dimension esthétique, par ses caractéristiques intrinsèques, qualitatives et de singularité, devient le référent d’une connaissance incontournable capable d’orienter non seulement l’art et les sciences humaines, mais aussi les sciences de la nature.

Le colloque poursuit une réflexion amorcée en 2009 dans le cadre d’un partenariat scientifique et pédagogique entre écoles d’art et universités, qui a conduit à la tenue de six journées d’études et à la création d’un groupe de recherche international sur ces questions.

Programme

Vendredi 30 mars

9h00 - 13H00 Président de séance : Roberto Barbanti, philosophe, Laboratoire AIAC/Université de Paris 8

9h00 Accueil des participants

  • 9h30 - 9h45 : Présentation de la journée : Bertrand Alapetite, directeur, et Lorraine Verner, École des Beaux-Arts de Versailles
  • 9h45 - 10h45 : Comment du milieu susciter l’esprit ?, Augustin Berque, géographe, orientaliste, EHESS
  • 10h45 - 11h45  : Représenter des valeurs ? Esthétique et éthique de l’environnement, Nathalie Blanc, directrice de recherche en géographie urbaine, laboratoire Ladyss-CNRS, poétesse
  • 12h00 - 13h00 : L’écologie du lieu, un engagement local, Gilles Bruni, artiste

13h00 : Pause Déjeuner

14h15 - 18h00 : Présidente de séance : Lorraine Verner, historienne et théoricienne des arts, École des  Beaux-Arts de Versailles

  • 14h15 - 15h15 : Le passage à l'acte : écosophie et acte de création, Tiziana Villani, philosophe, Nuova Accademia di Belle Arti de Milan (NABA)
  • 15h15 - 16h15 : Batbox. Autour d’une intervention d’Érik Samakh au château de Trévarez,
    Colette Garraud, historienne de l’art
  • 16h30 - 17h30 : L’inaperçu. Images du tiers jardin, Silvia Bordini, historienne de l’art, Université de Rome Sapienza

17h30 - 18h00 : Débat

Samedi 31 mars

9h15 - 12h30 : Président de séance : Philippe Nys, philosophe, Laboratoire AIAC/Université de Paris 8

9h15  Accueil des participants

  • 9h45 - 10h00  Présentation de la journée : Roberto Barbanti, Université de Paris 8
  • 10h00 - 10h45 Pour une poétique de l’existence, Carmen Pardo, philosophe, Université de Girona
  • 10h45 - 11h30 Pratiques activistes en milieu suburbain, Martine Bouchier, artchitecte, artiste, Ecole Nationale d’Architecture de Paris Val de Seine
  • 11h45 - 12h30 Arts aux pôles : enjeux, formes et perspectives, Françoise Vincent-Feria, artiste, Université Rennes 2

12h30 Pause Déjeuner

14h15 - 18h00 Président de séance : Carmen Pardo, philosophe, Université de Girona

  • 14h15 - 15h00 Écosophie et société postfordiste, Marco Scotini, directeur du département Arts visuels, NABA - Milan
  • 15h00 - 15h45 Des artistes dans des terrains menaçants/menacés, Marion Laval-Jeantet, artiste, Art Orienté Objet, Université Paris 1

16h30 - 18h00 Table ronde et débat général : Art et écosophie. Un projet engagé.

  • Roberto Barbanti, Université de Paris 8
  • Pierre Bernard, artiste
  • Silvia Bordini, Rome Sapienza
  • Roberto Martinez, artiste, Université de Paris 8
  • Philippe Nys, Université de Paris 8
  • Lorraine Verner, École des Beaux-Arts de Versailles
  • Tiziana Villani, NABA-Milan

Lieux du colloque :

Versailles. Carré à la Farine, Place du marché Notre-Dame 70 bis, rue de la Paroisse (l’entrée par la rue de la Paroisse, salle au 1er étage) 78000, Versailles. RER Ligne C Versailles Rive Gauche Château ou Gare SNCF Versailles Rive Droite

Paris. INHA / Institut National d'Histoire de l'Art, salle Walter Benjamin 6, rue des Petits Champs ou 2, rue Vivienne 75002, Paris. Métros: ligne 3 (Bourse) ou ligne 1 et 7 (Palais Royal/Musée du Louvre). Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Lieux

  • 70bis rue de la Paroisse (Carré à la Farine, Place du Marché Notre-Dame) et 2 rue Vivienne (INHA, salle Walter Benjamin)
    Versailles, France
  • 70bis rue de la Paroisse (Carré à la Farine, Place du Marché Notre-Dame) et 2 rue Vivienne (INHA, salle Walter Benjamin)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 30 mars 2012
  • samedi 31 mars 2012

Mots-clés

  • Écosophie, esthétique Félix Guattari, transversalité, complexité, écosystème, mécanosphère, nature / culture

Contacts

  • Lorraine Verner
    courriel : lorraine [dot] verner [at] wanadoo [dot] fr
  • Philippe Nys
    courriel : philippe [dot] nys [at] laposte [dot] net

Source de l'information

  • Lorraine Verner
    courriel : lorraine [dot] verner [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Écosophie – esthétique. Des projets engagés », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 30 mars 2012, http://calenda.org/207945