AccueilPost-doctorat au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE) dans le cadre du projet MED

Post-doctorat au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE) dans le cadre du projet MED

Post-doctorate position at the Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE) within the framework of the MED project

*  *  *

Publié le vendredi 13 avril 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Le Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (LSCE) recrute un post-doctorant pour une durée de 24 mois dans le cadre du projet de recherche MEDEA. Financé par l’ANR dans le cadre du programme CEP&S 2011, le projet MEDEA (Mapping environmental debates on adaptation) rassemble le Medialab et l’IDDRI de Sciences Po, l’EnsadLab de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD), et le LSCE avec l’objectif d’étudier dans une approche interdisciplinaire les débats autour de l’adaptation au changement climatique et qui ont une résonnance en France. Le poste est ouvert à tous les chercheurs, sans distinction de nationalité, ayant soutenu leur thèse de doctorat dans une université française ou étrangère. Le poste est à pourvoir dès maintenant pour un démarrage de contrat au plus tôt. L’appel sera ouvert jusqu’à ce que le poste ait été pourvu.

Annonce

Présentation

Le projet MEDEA

Le laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE), une unité mixte de recherche (UMR8212) entre le CEA, le CNRS et l’UVSQ, et faisant partie de l'Institut Pierre Simon Laplace (IPSL), recrute un post-doctorant pour une durée de 24 mois dans le cadre du projet de recherche MEDEA.
Financé par l’ANR dans le cadre du programme CEP&S 2011, le projet MEDEA (Mapping environmental debates on adaptation) rassemble le Medialab et l’IDDRI de Sciences Po, l’EnsadLab de l’École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD), et le LSCE avec l’objectif d’étudier dans une approche interdisciplinaire les débats autour de l’adaptation au changement climatique et qui ont une résonance en France.
Le champ de l’adaptation des systèmes naturels et humains aux changements climatiques globaux et à leurs impacts régionaux touchant à une grande variété de secteurs, suscite diverses questions, à différents niveaux. De nombreux aspects des conséquences régionales du changement climatique et de leurs impacts font encore largement débat, en France et à l’étranger. Quelles sont les positions défendues, par qui, et sur la base de quels arguments ? Un tel travail a pour finalité, au travers d’une approche interdisciplinaire, de contribuer à faciliter une meilleure compréhension par les acteurs politiques et privés, mais aussi par l’ensemble la société civile, des enjeux réels de l’adaptation.

Pour comprendre la dynamique de ces débats à l’interface science / décision, le projet MEDEA rassemble des climatologues et des chercheurs en sciences sociales et politiques.
Sur trois ans, MEDEA développera quatre volets principaux :
  • Étape 1. Recueil d’un vaste corpus de discours sur les débats autour de l’adaptation (en particulier en France, mais pas seulement) ;
  • Étape 2. Analyse des discours et des controverses à l’aide des méthodes et outils de la sociologie des sciences et de techniques ou « STS »;
  • Étape 3. Développement d’une plate-forme interactive visant à présenter de manière originale ces débats ;
  • Étape 4. Diffusion de cette plate-forme auprès des parties prenantes du débat.

Description du poste

Placé sous l’autorité du LSCE et du coordinateur du projet (T. Venturini Sc. Po Medialab), et en étroite collaboration les équipes de Sciences po, le candidat retenu interviendra sur l’ensemble des quatre étapes de recherche précédemment décrites, et notamment les étapes 1 et 2. Cette recherche s’inscrira bien entendu dans l’objectif global du projet, à savoir le développement et la diffusion d’une plateforme on-line permettant aux publics concernés d’explorer les débats sur l’adaptation. Le post-doc devra donc également participer aux étapes 3 et 4 du projet.
Plus spécifiquement, le programme de travail du post doc s’articulera autour de l’identification des acteurs-clés des controverses retenues, et des sources et types de données permettant d’alimenter l’analyse ; de la création de données par l’analyse bibliographique (littérature scientifique et grise) et la réalisation d'entretiens auprès de personnes-clés ; et de l’analyse des controverses. Quelques questions controversées à étudier ont déjà été identifiées. Parmi d’autres, on s’intéresse aux débats autour des potentialités et des limites de la régionalisation des scénarios climatiques globaux et de la descente d’échelle des modèles (downscaling) pour l’élaboration de stratégies d’adaptation.
MEDEA étant un projet interdisciplinaire, le post doc comptera avec le soutien de plusieurs chercheurs dans les équipes du projet et participera activement de toutes les activités liées au projet.

Profil et qualifications du candidat

  • Le/la candidat(e) doit être titulaire d’un doctorat et avoir une formation en sciences du climat et de l’environnement et/ou en sciences sociales. Une double formation ou un parcours interdisciplinaire serait un atout.
  • Le/la candidat(e) doit avoir une excellente compréhension du thème du changement climatique, de ses impacts, et des questions de vulnérabilité et d’adaptation. Une connaissance robuste des sciences du climat et de la modélisation du changement climatique est nécessaire pour se repérer dans les différents argumentaires à analyser et à classifier. Mais une connaissance des approches des sciences sociales aux sciences en société est elle aussi indispensable pour comprendre les enjeux sociétaux liés aux impacts, d’une part, et les jeux d’acteurs, d’autre part.
  • Le/la candidat(e) doit être curieux et intéressé par l’analyse et la communication des controverses sociotechniques, et il/elle doit être à l’aise avec les approches et concepts développés dans la sociologie et l’histoire des sciences et des techniques.
  • Le/la candidat(e) doit pouvoir justifier d’une expérience des méthodes de recherche en sciences sociales, et notamment la réalisation d’entretiens avec des scientifiques, des décideurs, et des populations, et la collecte de données statistiques.
  • Le/la candidat(e) doit en outre avoir des capacités d’analyse et de synthèse nécessaires pour la description des controverses scientifiques étudiées, et être capable de restituer cela dans un langage accessible à des acteurs non-experts.
  • Le/la candidat(e) doit être capable de travailler de façon autonome tout en s’intégrant à une dynamique d’équipe.
  • Enfin, le/la candidat(e) doit écrire et parler couramment le français et l’anglais. Si la langue de travail sera le français, le sujet requiert une maitrise parfaite de l’anglais, tant à l’oral qu’à l’écrit.

Conditions de recrutement

  • Le poste est ouvert à tous les chercheurs, sans distinction de nationalité, ayant soutenu leur thèse de doctorat dans une université française ou étrangère.
  • Le poste est à pourvoir dès maintenant pour un démarrage de contrat au plus tôt. L’appel sera ouvert jusqu’à ce que le poste ait été pourvu.
  • Le contrat couvrira une période de 24 mois.
  • Le candidat retenu sera basé au LSCE, dans le campus de Saclay, à 40 min de Paris. Il travaillera en étroite collaboration avec les équipes de LSCE, mais aussi avec celles du Medialab et de l’IDDRI de Sciences Po, ce qui requerra de passer une partie du temps dans le campus de Sciences Po, à Saint-Germain-des-Prés, Paris.

Le salaire sera proportionnel à l'expérience et aux qualifications, selon les règles et règlements du LSCE.

Procédure de candidature

  • Les candidats intéressés doivent envoyer leur dossier de candidature dès que possible : lettre de motivation, CV complet avec liste des publications, exemple de publication écrite, lettre de recommandation.
  • Il doit être envoyé par e-mail, faisant référence dans le sujet du message à « Candidature PostDoc MEDEA » à gilles.ramstein@lsce.ipsl.fr avec copie à tommaso.venturini@sciences-po.fr.
  • Seuls les candidats présélectionnés recevront une réponse.

Contact :

Au LSCE : LSCE-Orme, CEA-Orme des Merisiers, F-91191 Gif-Sur-Yvette cedex
  • Gilles Ramstein, 01 69 08 64 95, Gilles.Ramstein@lsce.ipsl.fr
  • Alain Mazaud, 01 69 08 98 15, alain.mazaud@lsce.ipsl.fr
A Sciences-Po : Tommaso Venturini : tommaso.venturini@sciences-po.fr

Lieux

  • LSCE-Orme, CEA-Orme des Merisiers
    Gif-sur-Yvette, France

Dates

  • lundi 30 avril 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • cartographie de controverses, adaptation aux changements climatiques, modèles climatiques, régionalisation, stratégie d'adaptation, France

Contacts

  • Gilles Ramstein
    courriel : Gilles [dot] Ramstein [at] lsce [dot] ipsl [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nicolas Baya Laffite
    courriel : nicolas [dot] bayalaffite [at] cite-sciences [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Post-doctorat au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE) dans le cadre du projet MED », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le vendredi 13 avril 2012, http://calenda.org/208154