AccueilLe Collège de sociologie (1937-1939). Une institution indisciplinée

*  *  *

Publié le jeudi 19 avril 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

À partir du cas fulgurant et polémique du Collège de sociologie, ainsi que l’on désigne les conférences tenues entre 1937 et 1939 sous l’égide, principalement, de Georges Bataille, Roger Caillois et Michel Leiris, cette journée d'études s'intéressera à la corrélation entre moment critique (le péril historique) et pensée critique (l’analyse). Comment se met en place une économie du risque visant à restituer à la raison sa fonction de « turbulence » alors qu’elle est au service d’une implacable logique de guerre ? On cernera les enjeux politiques, intellectuels et historiques de ce que le Collège nomme une « sociologie sacrée » : quel rapport entretient-elle avec la sociologie ? Que recouvre ici le terme de « sacré » ? Quel est le rôle de la littérature dans cette volonté critique ? Comment le Collège promeut-il l'analyse anthropologique d'une actualité politique, celle d’une crise de la démocratie ?

Annonce

Le Collège de sociologie (1937-1939). Une institution indisciplinée

Rencontre organisée par Pierre Antoine Fabre (EHESS) et Muriel Pic (EHESS /Université de Neuchâtel)

Programme

9h00 : Accueil 

9h15 : Introduction, Pierre Antoine Fabre (EHESS) et Muriel Pic (EHESS/Université de Neuchâtel)

Matinée (9h30-12h15)

Président de séance : François Trémolières (CARE-CRH/EHESS – Université de Paris Ouest-Nanterre-La-Défense)

  • 9h30-10h00 : Le règne animal de l’esprit (Denis Hollier, Université de New-York)
  • 10h00-10h30 : Le sacré au Collège : ébauches d’un rituel (Philippe Borgeaud, Université de Genève)

10h30-10h45 : pause café

  • 10h45-11h15 : La Compagnie de Jésus au Collège de Sociologie (Pierre Antoine Fabre, CARE-CRH/EHESS)
  • 11h15-11h45 : Caillois. La mort aux trousses (Philippe Roger, CRAL/EHESS)
  • 11h45-12h15 : discussion générale

Après-midi (14h00-18h)

Président de séance : Jean Jamin (LAHIC-IIAC/EHESS)

  • 14h00-14h30 : Roger Caillois et l’esthétique des insectes (Laurent Jenny, Université de Genève)
  • 14h30-15h00 : L’image du sacré, entre relation sociale et relation poétique. Leiris et le Collège de Sociologie (Dominique Kunz-Westerhoff, Université de Lausanne)
  • 15h00-15h30 : Discussion

15h30-15h45 : pause café

  • 15h45-16h15 : Une sociologie du langage (Martin Rueff, Université de Genève)
  • 16h15-16h45 : Penser au moment du danger. Le Collège et l’Institut de recherche sociale (Muriel Pic, FNS-Université de Neuchâtel/EHESS)
  • 16h45-17h15 : La colère oubliée (Georges Didi-Huberman, CEHTA-CRAL/EHESS)

17h15-17h45 : discussion générale

17h45 : Propositions finales par Vincent Descombes (CESPRA-EHESS)

Lieux

  • 190-198 avenue de France (EHESS, salle 3, RdC)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 08 juin 2012

Mots-clés

  • Collège de sociologie, Georges Bataille, Roger Caillois, Michel Leiris, pensée critique, sociologie sacrée

Contacts

  • Caroline Baros
    courriel : cabaros [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Caroline Baros
    courriel : cabaros [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le Collège de sociologie (1937-1939). Une institution indisciplinée », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 19 avril 2012, http://calenda.org/208192