AccueilIdentités étrangères à la cour de France au temps des Bourbons

*  *  *

Publié le vendredi 20 avril 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Le Centre de recher­­­che du châ­­­teau de Versailles a lancé un pro­­­gramme de recher­­­che inti­­tulé « Les étrangers à la cour de France au temps des Bourbons (1594-1789). Intégration, apports, sus­­­pi­­­cions », coor­donné sur le plan scien­ti­fi­que par Jean-François Dubost, pro­­fes­­seur à l’uni­­ver­­sité Paris-Est Créteil Val de Marne, et conduit en col­la­bo­ra­tion avec les par­­­te­­nai­­­res du Centre. L’étude de ces cour­ti­sans étrangers à la cour des Bourbons sera décli­née autour de trois thé­ma­ti­ques qui font cha­cune l’objet d’un appel à contri­bu­tions, appels des­ti­nés à pré­pa­rer l’orga­ni­sa­tion de trois jour­nées d’études conçues comme ate­liers de recher­che fer­més, orga­ni­sées au Centre de recher­che du châ­teau de Versailles.

Annonce

Présentation générale

Ce pro­gramme a pour objec­tif d’appré­hen­der les dif­fé­ren­tes for­mes de la pré­sence étrangère à la cour de France et, ce fai­sant, de cons­truire un objet d’étude trans­ver­sal – puis­que la notion même d’étranger intro­duit une caté­go­ri­sa­tion bipo­laire des indi­vi­dus tra­ver­sant tous les sta­tuts sociaux, entre ceux qui sont sujets du roi de France et les autres, pro­pre à met­tre en évidence des phé­no­mè­nes que l’adop­tion d’un point de vue stric­te­ment franco-fran­çais ne révèle pas néces­sai­re­ment.

Organisé autour de deux axes thé­ma­ti­ques prin­ci­paux, le pro­gramme s’atta­che, dans son pre­mier axe consa­cré aux « Courtisans étrangers », à l’étude de tous les étrangers qui, à un moment donné de leur car­rière curiale, ont joui d’une posi­tion défi­nie à la cour de France, soit par inté­gra­tion dans les Maisons roya­les et prin­ciè­res fran­çai­ses, soit par l’obten­tion du sta­tut de « pen­sion­naire du roi », soit encore en étant, à la cour de France, au ser­vice de prin­ces ou d’États étrangers.

L’étude de ces cour­ti­sans étrangers à la cour des Bourbons sera décli­née autour de trois thé­ma­ti­ques qui font cha­cune l’objet d’un appel à contri­bu­tions, appels des­ti­nés à pré­pa­rer l’orga­ni­sa­tion de trois jour­nées d’études conçues comme ate­liers de recher­che fer­més, orga­ni­sées au Centre de recher­che du châ­teau de Versailles, et fai­sant inter­ve­nir cha­cune de 6 à 7 contri­bu­teurs.
Les contri­bu­tions rete­nues feront l’objet d’une publi­ca­tion, soit dans le Bulletin du Centre, soit dans les volu­mes impri­més qui pré­sen­te­ront la syn­thèse des tra­vaux conduits dans le cadre du pro­gramme « Les étrangers à la cour de France au temps des Bourbons (1594-1789). Intégration, apports, sus­­­pi­­­cions ».

Appel à contribution du thème 1

Le thème 1, « Identités étrangères à la cour de France au temps des Bourbons », s’inté­resse de manière prio­ri­taire aux cour­ti­sans que leur car­rière et l’état de la docu­men­ta­tion conser­vée ren­dent sus­cep­ti­bles d’un trai­te­ment sys­té­ma­ti­que, lequel doit per­met­tre de faire res­sor­tir les dif­fé­ren­tes iden­ti­tés atta­chées à ces étrangers, que ces iden­ti­tés soient effec­ti­ves, reven­di­quées ou attri­buées, en par­ti­cu­lier les posi­tions socia­les et leurs tra­duc­tions en ter­mes de sta­tuts. Dans cet objec­tif, nous pro­po­sons d’étudier les fonc­tions exer­cées et les car­riè­res menées au sein de la cour par des étrangers, les char­ges et les rangs qu’ils y détien­nent ou, au contraire, qui leur sont refu­sés.

De la sorte, outre les diver­ses moda­li­tés d’inté­gra­tion socio-poli­ti­que, nous sou­hai­tons faire également faire res­sor­tir les écarts entre les uni­vers de ces gens venus d’ailleurs et l’espace curial dans lequel ils s’ins­cri­vent. Les for­mes d’échec, rela­tifs ou abso­lus, que les étrangers peu­vent ren­contrer face à leurs atten­tes, sont autant d’indi­ces des spé­ci­fi­ci­tés cultu­rel­les. Il en est ainsi des pla­ces ou rangs reven­di­qués et ceux qui sont effec­ti­ve­ment obte­nus, ou encore des sta­tuts juri­di­ques théo­ri­ques qui se recom­po­sent au regard de leur reconnais­sance dans l’entou­rage royal et, ce fai­sant, de leur par­ti­ci­pa­tion à l’orga­ni­sa­tion poli­ti­que du royaume.
Parallèlement, les oppor­tu­ni­tés qu’offre la cour de France pour for­ger de nou­vel­les iden­ti­tés, jusqu’aux ten­ta­ti­ves d’usur­pa­tion de noblesse, disent la capa­cité des uns et des autres à jouer des dif­fé­ren­tes res­sour­ces que per­met­tent les mobi­li­tés géo­gra­phi­ques. Les néces­sai­res adap­ta­tions et les iné­vi­ta­bles ten­sions que sou­lève la pré­sence d’étrangers doi­vent per­met­tre de faire res­sor­tir les spé­ci­fi­ci­tés fran­çai­ses dans l’orga­ni­sa­tion curiale.

Les appro­ches de type pro­so­po­gra­phi­que, les ana­ly­ses sta­tis­ti­ques lorsqu’elles sont pos­si­bles, ainsi que les études de cas par­ti­cu­liè­re­ment docu­men­tés seront pri­vi­lé­giées dans ce thème 1 qui ne se limite pas aux seu­les études des char­ges nobles.

Calendrier

  • Date de la Journée d’études : 14 décem­bre 2012 
  • Date butoir pour l’envoi de pro­po­si­tions : 1er juillet 2012 
  • Examen des pro­po­si­tions par le comité de pilo­tage de l’axe « Courtisans étrangers à la cour des Bourbons » : 16 juillet 2012

Modalités pratiques

Les propositions de contribution doivent présenter en une page environ le sujet proposé ainsi que les sources mobilisées.

Elles sont à adresser conjointement par courriel à Jean-François Dubost (dubost@u-pec.fr) et à Mathieu da Vinha (mathieu.da-vinha@chateauversailles.fr)

avant le 1er juillet 2012.

Comité de pilotage

  • Fanny Cosandey, maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales,
  • Mathieu da Vinha, ingénieur de recherche, directeur scientifique du Centre de recherche du château de Versailles,
  • Jeroen Duindam, professeur d’histoire moderne à l’université de Leyde au Pays-Bas,
  • Marcello Fantoni, professeur d’histoire moderne à la Kent State university à Florence et directeur européen de la Kent State university,
  • Caroline Hibbard, professeur émérite d’histoire moderne à l’université d’Illinois aux États-Unis,
  • Leonhard Horowski, affi­lié à l’uni­ver­sité de Münster et à la Herzog August Bibliothek Wolfenbüttel en Allemagne.
  • Coordination scientifique : Jean-François Dubost, Professeur d’histoire moderne à l’université Paris-Est Créteil Val de Marne

Lieux

  • Château de Versailles
    Versailles, France

Dates

  • dimanche 01 juillet 2012

Mots-clés

  • Cour de france, étrangers, courtisans

Contacts

  • Jean-François Dubost
    courriel : dubost [at] u-pec [dot] fr

Source de l'information

  • Mathieu da Vinha
    courriel : mathieu [dot] da-vinha [at] chateauversailles [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Identités étrangères à la cour de France au temps des Bourbons », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 20 avril 2012, http://calenda.org/208227

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème