AccueilL’usage des imprimés

L’usage des imprimés

The use of printing

Réception et diffusion des savoirs issus d'Amérique (XVIe-XVIIe siècles)

The reception and distribution of knowledge from America (16th-17th centuries)

*  *  *

Publié le mercredi 25 avril 2012 par Julien Gilet

Résumé

Le Centre de Recherche sur le Brésil Contemporain a le plaisir de vous convier à une Journée d'étude Doctorants et Jeunes chercheurs : "L'usage des imprimés. Réception et diffusion des savoirs issus d'Amérique (XVIe-XVIIe siècles)", le 14 mai 2012, de 10h à 17h, à l'EHESS. Présidence de séance de Roger Chartier. Discutants : Jean Hébrard et Bernard Vincent.

Annonce

Les manuels d'histoire nous le rappellent, l'entrée dans le monde « moderne » s'effectue en Europe à la lumière de deux bouleversements majeurs : l'invention de l'imprimerie et la découverte de l'Amérique. L'invention de l'imprimerie allait en effet permettre de révolutionner le mode de diffusion des savoirs, facilitant les échanges, accélérant la transmission et démultipliant leur réception, contribuant pour une très large part à l'essor de l'humanisme. La découverte de l'Amérique quant à elle remettait en cause l'entière conception du monde, qui ne se limitait plus seulement à l'univers connu de la Bible et des autorités classiques, qui devenait soudain l' « Ancien Monde », mais se trouvait confronté à l'irruption d'un nouveau continent sur les mappemondes, d'une nouvelle humanité, d'un monde « Nouveau », c'est-à-dire tout à la fois nouvellement surgi et neuf.

Ce colloque a pour objectif d'étudier les interactions mutuelles de ces deux révolutions, qui sont en réalité bien loin d'être évidentes. Geoffroy Atkinson rappelle ainsi dans son étude pionnière que l'on pouvait dénombrer « entre 1480 et 1609, deux fois plus d’impressions, de livres sur les Turcs, ou sur les pays de l’empire turc, sur les guerres contre les Turcs, ou sur les ‘mœurs et manières’ des Turcs, que sur les deux Amériques »1. Il faut en effet savoir dépasser la catégorie – du reste anachronique – de la littérature « géographique », pour découvrir comment l'Amérique a investi l'imprimé et comment réciproquement l'imprimé a façonné l'image de l'Amérique. Ce ne sont pas seulement les cartes et les relations de découverte ou de voyage qu’il nous faut ici observer, mais également la façon dont divers savoirs issus d’Amérique pénètrent le quotidien, voire suscitent querelles et polémiques sur le sol européen. Qu’il s’agisse de relayer une information, de la répandre à une vaste échelle, ou bien de la contrecarrer, l’imprimé fait pénétrer l’Amérique dans les consciences européennes. Lettres, gravures, pamphlets, chroniques ou traités, les nouvelles de l’autre monde, comme les appelait Théophraste Renaudot dans sa Gazette, incendiaient l’imaginaire politique, artistique et scientifique des sociétés européennes.    Nous nous proposons donc de faire de ce colloque un lieu de rencontres et de confrontations, mettant en relation deux révolutions ayant donné naissance au monde « moderne », et faisant dialoguer les deux rives de l'océan Atlantique afin de montrer la richesses des interactions par lesquelles Europe et Amérique se jaugent mutuellement. Nous avons pensé cette journée comme un espace de dialogue entre des doctorants travaillant sur des domaines variés, de l'histoire des sciences à l'histoire politique en passant par l'histoire du livre, afin que puisse éclairer sous un angle différent le rôle mais aussi les limites de l'imprimé dans la naissance de l'Amérique en tant qu'objet de savoir, en Europe, au seuil de la modernité.

Programme : Lundi 14 mai

Matinée

Président de séance : Roger Chartier (CRH, EHESS / Collège de France)

  • 10h-10h30 -  Introduction, Géraldine Méret (doctorante à l'EHESS)
  • 10h30-11h -  La circulation d'imprimés anglais : une fuite dans le système ibérique de contrôle des connaissances sur le Nouveau Monde
    • Roxana Nakashima (doctorante à l'EHESS / SUM)
  • 11h-11h30 -  Le reflet de l'Amérique dans les bibliothèques espagnoles du Siècle d'Or 
    • Natalia Maillard (Boursière Marie-Curie à l’Institut universitaire européen de Florence)
  • 11h30-12h -  L'histoire médicale des Indes occidentales de Nicolás Monardes
    • Samir Boumediene (doctorant à l'Université Nancy II, Casa de Velázquez)
  • 12h-12h45 - Discussion : Jean Hébrard (CRBC, EHESS)

Après-midi

  • 14h30-15h - Histoire de la première imprimerie à Lima et d'un manuscrit redécouvert, El Primer nueva corónica y buen gobierno de Felipe Guamán Poma de Ayala 
    • Gimena Fernández (doctorante à l'EHESS)
  • 15h-15h30 - Marc Lescarbot et l'imprimé au début du XVIIème siècle 
    • Phillip John Usher (Assistant Professor of French and Comparative Literature, Barnard College)
  • 15h30-16h  - Usages du matériau américain dans les écrits humanistes et "politiques" français pendant les guerres de Religion 
    • Oury Goldman (étudiant de Master 2 à l'EHESS)
  • 16h-16h45 - Discussion : Bernard Vincent (GEI-CRH, EHESS)
  • 16h45-17h - Conclusion, Daniel Pimenta Oliveira de Carvalho (doctorant à l'EHESS)

Lieu : EHESS, Bât. Le France, 190-198 avenue de France, salle du conseil B

Lieux

  • 190-198 avenue de France (EHESS)
    Paris, France

Dates

  • lundi 14 mai 2012

Mots-clés

  • Culture de l'imprimée, circulation des savoirs, mondes américains

Contacts

  • Daniel Pimenta Oliveira de Carvalho
    courriel : muriquis [at] ig [dot] com [dot] br

URLS de référence

Source de l'information

  • Daniel Pimenta Oliveira de Carvalho
    courriel : muriquis [at] ig [dot] com [dot] br

Pour citer cette annonce

« L’usage des imprimés », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 25 avril 2012, http://calenda.org/208281