AccueilCirculations étrangères à la cour de France au temps des Bourbons

Circulations étrangères à la cour de France au temps des Bourbons

Foreign visits to the court of France in Bourbon times

*  *  *

Publié le vendredi 20 avril 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Le Centre de recher­­­che du châ­­­teau de Versailles a lancé un pro­­­gramme de recher­­­che inti­­tulé « Les étrangers à la cour de France au temps des Bourbons (1594-1789). Intégration, apports, sus­­­pi­­­cions », coor­donné sur le plan scien­ti­fi­que par Jean-François Dubost, pro­­fes­­seur à l’uni­­ver­­sité Paris-Est Créteil Val de Marne, et conduit en col­la­bo­ra­tion avec les par­­­te­­nai­­­res du Centre. L’étude de ces cour­ti­sans étrangers à la cour des Bourbons sera décli­née autour de trois thé­ma­ti­ques qui font cha­cune l’objet d’un appel à contri­bu­tions, appels des­ti­nés à pré­pa­rer l’orga­ni­sa­tion de trois jour­nées d’études conçues comme ate­liers de recher­che fer­més, orga­ni­sées au Centre de recher­che du châ­teau de Versailles.

Annonce

Présentation générale

Ce pro­gramme a pour objec­tif d’appré­hen­der les dif­fé­ren­tes for­mes de la pré­sence étrangère à la cour de France et, ce fai­sant, de cons­truire un objet d’étude trans­ver­sal – puis­que la notion même d’étranger intro­duit une caté­go­ri­sa­tion bipo­laire des indi­vi­dus tra­ver­sant tous les sta­tuts sociaux, entre ceux qui sont sujets du roi de France et les autres, pro­pre à met­tre en évidence des phé­no­mè­nes que l’adop­tion d’un point de vue stric­te­ment franco-fran­çais ne révèle pas néces­sai­re­ment.

Organisé autour de deux axes thé­ma­ti­ques prin­ci­paux, le pro­gramme s’atta­che, dans son pre­mier axe consa­cré aux « Courtisans étrangers », à l’étude de tous les étrangers qui, à un moment donné de leur car­rière curiale, ont joui d’une posi­tion défi­nie à la cour de France, soit par inté­gra­tion dans les Maisons roya­les et prin­ciè­res fran­çai­ses, soit par l’obten­tion du sta­tut de « pen­sion­naire du roi », soit encore en étant, à la cour de France, au ser­vice de prin­ces ou d’États étrangers.

L’étude de ces cour­ti­sans étrangers à la cour des Bourbons sera décli­née autour de trois thé­ma­ti­ques qui font cha­cune l’objet d’un appel à contri­bu­tions, appels des­ti­nés à pré­pa­rer l’orga­ni­sa­tion de trois jour­nées d’études conçues comme ate­liers de recher­che fer­més, orga­ni­sées au Centre de recher­che du châ­teau de Versailles, et fai­sant inter­ve­nir cha­cune de 6 à 7 contri­bu­teurs.
Les contri­bu­tions rete­nues feront l’objet d’une publi­ca­tion, soit dans le Bulletin du Centre, soit dans les volu­mes impri­més qui pré­sen­te­ront la syn­thèse des tra­vaux conduits dans le cadre du pro­gramme « Les étrangers à la cour de France au temps des Bourbons (1594-1789). Intégration, apports, sus­­­pi­­­cions ».

Appel à contribution du thème 2

Le thème 2, « Circulations étrangères à la cour de France au temps des Bourbons », vise à replacer les carrières réalisées par les courtisans étrangers en France dans un contexte large, à la fois géographique et social. Dans cette optique, les charges exercées à la cour de France seront considérées comme une étape, un moment particulier, dans des carrières européennes.

Parallèlement, seront étudiés les réseaux familiaux et sociaux qui président, tant à la circulation des individus qu’à la circulation et à la transmission des patrimoines, phénomènes résultant des alliances matrimoniales trans-étatiques conclues entre dynasties aristocratiques européennes, alliances qui conduisent à des phénomènes d’essaimage à la cour de France de familles ou de dynasties d’origine étrangère. L’exemple des enfants nés français mais de courtisans étrangers, et porteurs à ce titre d’héritages composites, est symboliquement fort et mérite à ce titre une attention toute particulière.

Cette étude, visant à mettre en lumière et à démontrer l’existence de ces réseaux, sera complétée par celle des intermédiaires qui facilitent ces circulations : individus jouant à la cour de France et pour les étrangers le rôle de courtiers ou de brokers, pour reprendre la terminologie proposée par Sharon Kettering, interprètes, intermédiaires institutionnels entre courtisans étrangers et univers aulique français et, plus largement, individus intervenant dans « l’économie de l’accueil » (D. Roche) des étrangers à la cour puisque les différentes formes de mobilités de ces courtisans seront également abordées : déplacements des courtisans étrangers qui suivent les pérégrinations de la cour, missions diplomatiques réalisées par des courtisans étrangers, modalités pratiques présidant aux réceptions d’ambassades étrangères, ordinaires et extraordinaires.

Calendrier

  • Date de la Journée d’études : 12 avril 2013
  • Date butoir pour l’envoi de propositions : 31 janvier 2013
  • Examen des propositions par le comité de pilotage de l’axe « Courtisans étrangers à la cour des Bourbons » : 15 février 2013

Modalités pratiques

Les propositions de contribution doivent présenter en une page environ le sujet proposé ainsi que les sources mobilisées.

Elles sont à adresser conjointement par courriel à Jean-François Dubost (dubost@u-pec.fr) et à Mathieu da Vinha (mathieu.da-vinha@chateauversailles.fr

avant le 31 janvier 2013

Comité de pilotage

  • Fanny Cosandey, maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales,
  • Mathieu da Vinha, ingénieur de recherche, directeur scientifique du Centre de recherche du château de Versailles,
  • Jeroen Duindam, professeur d’histoire moderne à l’université de Leyde au Pays-Bas,
  • Marcello Fantoni, professeur d’histoire moderne à la Kent State university à Florence et directeur européen de la Kent State university,
  • Caroline Hibbard, professeur émérite d’histoire moderne à l’université d’Illinois aux États-Unis,
  • Leonhard Horowski, affi­lié à l’uni­ver­sité de Münster et à la Herzog August Bibliothek Wolfenbüttel en Allemagne.
  • Coordination scientifique : Jean-François Dubost, Professeur d’histoire moderne à l’université Paris-Est Créteil Val de Marne

Lieux

  • Château de Versailles
    Versailles, France

Dates

  • jeudi 31 janvier 2013

Mots-clés

  • Cour de france, étrangers, courtisans

Contacts

  • Jean-François Dubost
    courriel : dubost [at] u-pec [dot] fr

Source de l'information

  • Mathieu da Vinha
    courriel : mathieu [dot] da-vinha [at] chateauversailles [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Circulations étrangères à la cour de France au temps des Bourbons », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 20 avril 2012, http://calenda.org/208282