AccueilPoétique du végétal en milieu urbain

Poétique du végétal en milieu urbain

Plant poetics in the urban environment

Troisièmes rencontres internationales de l'art et du design

3rd International Encounters in Art and Design

*  *  *

Publié le mercredi 25 avril 2012 par Julien Gilet

Résumé

L’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Reims organise ses troisièmes rencontres internationales de l’art et du design sur le thème du végétal en association avec de nombreux partenaires universitaires. Ce colloque s’inscrit dans un projet de recherche développé à l’ESAD depuis 2011 sous le titre « Le végétal, un modèle pour le design ? », visant à élargir les champs du design dans sa relation au végétal. L’appel à contribution s’adresse aussi bien à des designers et plasticiens qu’à des architectes, théoriciens et scientifiques.

Annonce

L’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Reims organise ses troisièmes Rencontres Internationales de l’Art et du Design sur le thème du Végétal, en association avec le Centre de Recherche en Arts (CRA) de l’UFR des Arts de l’Université de Picardie Jules Verne, le laboratoire HTTP (Histoire, Techniques, Technologies et Patrimoine – EA 3716) du Cnam et le laboratoire HAR (Histoire des Arts et Représentations – EA 4414) de l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense et l'Axe de recherche interinstitutionnel "Art, architecture et nature" du LéaV de l'EnsaV (École Nationale Supérieure d'architecture de Versailles).

Ce colloque s’inscrit dans un projet de recherche développé à l’ESAD depuis 2011 sous le titre « Le végétal, un modèle pour le design ? », visant à élargir les champs du design dans sa relation au végétal. Il s’agit, au départ, de s’approprier les stratégies propres aux mondes végétaux et de chercher à les transférer et les interpréter depuis la position, la méthode et la production du designer. Avec nos partenaires universitaires, la recherche embrasse désormais un champ de questionnement plus large, dont le point central se situe au niveau de l’urbanité, autour de la notion de plasticité.

On assiste en effet à une imbrication croissante de la nature dans la ville qui aboutit à la disparition des dualités urbanité / ruralité et ouvre la voie d’une organicité croissante de l’environnement domestique ou urbain. Le végétal quant à lui se distingue par l’extraordinaire diversité et ingéniosité de ses modes de développement, qui sont aussi des modes d’adaptation. C’est donc dans l’interaction plantes-environnement que l’on peut - doit ? - imaginer de nouvelles formes, en prenant exemple sur les systèmes développés par les plantes pour s’adapter aux milieux dans lesquels elles évoluent. Comment ces modes d’adaptation, de résistance et d’hybridation du végétal entrent-ils en résonance avec les modes de vie urbains contemporains, à une échelle allant de l’objet au paysage ? Comment imaginer non seulement la ville, avec ses mutations géographiques et anthropologiques récentes, marquées notamment par une mobilité qui ne cesse de croître, mais aussi ses artefacts et ses usages, en interaction avec le végétal ? La plasticité des plantes peut-elle servir de modèle pour mieux penser, dessiner, vivre ou organiser la vie en milieu urbain ?

L’enjeu, in fine, est de dessiner une poétique du végétal génératrice d’expression, de postures et d’imaginaires inscrits dans des perspectives d’adaptation et d’interaction avec l’environnement urbain, à tous ses niveaux de déploiement.

L’appel à contribution s’adresse aussi bien à des designers et plasticiens qu’à des architectes, théoriciens et scientifiques.

Les propositions pourront porter sur l’un ou l’autre des axes évoqués ci-dessus, qu’on peut résumer par les mots-clés suivants : plasticité ; urbanité ; poétique du végétal ; interaction plantes-environnement.

Comité scientifique :

  • Manola Antonioli, professeur d’esthétique à l’ESAD Valenciennes et maître assistant associé à l’EnsaV (École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles)
  • Serge Bismuth, maître de conférence HDR en esthétique à l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV)
  • André Guillerme, directeur du Centre d’Histoire des Techniques et de l’Environnement (CDHTE) au Cnam
  • Sara Lubtchansky, urbaniste
  • Alain Milon, professeur de philosophie et directeur des Presses Universitaires de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Patrick Nadeau, architecte DPLG et designer
  • Claire Peillod, directrice de l’ESAD de Reims
  • Patricia Ribault, docteur en arts et sciences de l’art, responsable de la recherche à l’ESAD de Reims.

Date limite d’envoi des propositions (300 mots maximum, accompagnées d’une courte biographie) : 15 mai 2012 à : patricia.ribault@esad-reims.fr  

Lieux

  • Reims, France

Dates

  • mardi 15 mai 2012

Mots-clés

  • plasticité, urbanité, végétal, environnement, plantes, design, art, esthétique

Contacts

  • Patricia Ribault
    courriel : patricia [dot] ribault [at] esad-reims [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Aurore Decourcelle
    courriel : communication [at] esad-reims [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Poétique du végétal en milieu urbain », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 25 avril 2012, http://calenda.org/208286