AccueilLe Printemps arabe et l'exception marocaine

Le Printemps arabe et l'exception marocaine

The Arab spring and the Moroccan exception

Tangis, Revue de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger

Tangis, the journal of the law, economics and social sciences faculty of Tangiers

*  *  *

Publié le jeudi 10 mai 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Appel à contribution au numéro spécial de la revue de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger, Tangis-13, sur le thème du Printemps arabe et de l'exception marocaine.

Annonce

Contexte

L’année 2011 a été marquée par de profonds changements politiques, économiques, géostratégiques, sociaux et sociétaux qui ont marqué (et marqueront) l’histoire contemporaine  en profondeur. Ces changements ont été baptisés « Le Printemps Arabe ».

Depuis la Tunisie, en passant par l’Egypte, la Lybie, le Yémen et arrivant en Syrie au Bahreïn et dans d’autres pays du monde, le « Printemps Arabe » a laissé des traces. Le « Phénomène » a même surpassé les frontières géographiques du monde arabe pour investir l’Espagne, la Grèce, la Russie et même des Etats Unis d’Amérique.

De son côté, Le Maroc a eu son propre printemps mais à sa manière. On parle « d’Exception marocaine » qui s’est traduite par un changement en douceur et dans la continuité :

  • De la constitution,
  • Des pratiques de l’Etat,
  • De la revendication,
  • Des institutions,
  • De la place de la société civile,
  • De la nouvelle expérience politique,
  • De la nouvelle façon de gouverner,
  • De la redistribution des rôles sociétaux, politiques et économiques …

Thématiques et axes

  • Les changements politiques, constitutionnels et institutionnels dans le « nouveau Maroc » ;
  • Les revendications sociales, territoriales et sectorielles ;
  • La nouvelle expérience politique au Maroc ;
  • L’économie de la rente face à la restructuration économique ;
  • Le rôle de l’économie dans les réformes constitutionnelles et territoriales ;
  • La place de la femme dans la sphère politique ;
  • Les femmes dans l’exception marocaine ;
  • Le nouvel élitisme social, politique et territorial au Maroc ;
  •  Le Maroc dans le nouveau monde ;
  • Les rapports de force politiques, institutionnels, sociétaux et lobbyistes dans le nouveau Maroc ;
  • Les stratégies des partis politiques marocains dans la nouvelle sphère ;
  • Les nouveaux enjeux stratégiques et géostratégiques du nouveau Maroc (régional et mondial) ;
  • Rôle de la statistique et de la comptabilité dans le renforcement de l’Etat de droit ;
  • Rôle de la justice dans le nouveau Maroc ;      
  • Les libertés publiques et le rôle de la société civile ;
  • Les pratiques de la gouvernance et de la démocratie participative dans la nouvelle constitution ;
  • Les jeunes, les réseaux sociaux et les nouveaux mouvements de revendication ;
  • L’Internet dans le printemps arabe et dans « l’exception marocaine ».

Modalités de soumission

Date à retenir

  • 30 Mai, dernier délai pour recevoir les articles.

  • 15 juin, liste des articles retenus.

Langues de rédaction : Arabe et Français.

Forme des textes

  • Texte sans fautes ;
  • Format Word 2003 ;
  • caractère Times New Roman 12 ;
  • Interligne 1 – 1.5 ;
  • Titre Times New Roman 14 – gras ;
  • Notes de bas de page en caractère 10 – interligne 1 ;
  • Les citation entre « .. » en Italique. 

Contacts 

tangisfsjest@gmail.com

http://fdtanger.ma/Portail/images/stories/sadper/tangis13.pdf 

Liste du comité scientifique du numéro spécial « Tangis 13 »

  • Pr. Mohamed YAHIA, Doyen, Professeur d’enseignement supérieur, Droit Administratif , Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Tanger
  • Houdaifa AMEZIAN, Président de l’Université Abdelmalek ESSAÄDI, Sciences Economiques et Gestion, l’Université Abdelmalek ESSAÄDI
  • Pr. Abderrahman SADDIKI, Vice-Doyen, Professeur d’enseignement supérieur, Sciences Economiques et Gestion, (FSJEST)
  • Pr. Abdelkhalek AHMADOUN, Vice-Doyen, Professeur d’enseignement supérieur, Droit Civil, (FSJEST)
  • Jamaleddine ZOUHIR, Professeur d’enseignement supérieur , Droit constitutionnel , (FSJEST)
  • Faris HAMZA, Professeur d’enseignement supérieur, Finance et Banque, Faculté Polydisciplinaire de Tétouan
  • Abdelilah BOULAICH, Professeur d’enseignement supérieur, Droit des affaires , (FSJEST)
  • Mohamed AMRANI BOUKHOUBZA , Professeur d’enseignement supérieur, Sciences Politiques , (FSJEST)
  • Jamal BENAMAR , Professeur d’enseignement supérieur, Economie de Développement , (FSJEST)
  • Hamid ABULAS , Professeur d’enseignement supérieur, Sciences Politiques, Faculté Polydisciplinaire de Tétouan
  • Mohamed ABDALLAOUI, Habilité à diriger les Recherches , Sciences Economiques et Gestion, Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Fès
  • Mehdi ESSARSAR  , Habilité à diriger les Recherches, Relations Internationales , (FSJEST)

Lieux

  • Tanger Principale (FSJEST)
    Tanger, Maroc

Dates

  • mercredi 30 mai 2012

Mots-clés

  • Maroc, printemps arabe, réforme, constitution, gouvernance, démocratie

Contacts

  • Abderrahman SADDIKI
    courriel : absaddiki [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Abderrahman SADDIKI
    courriel : absaddiki [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le Printemps arabe et l'exception marocaine », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 10 mai 2012, http://calenda.org/208419