AccueilUn républicanisme social au XVIIIe siècle : l'exception française ?

Un républicanisme social au XVIIIe siècle : l'exception française ?

Social republicanism in the 18th century: the French exception?

*  *  *

Publié le mardi 15 mai 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Le colloque aura pour objet de discuter la pertinence pour le XVIIIe siècle français des attendus des historiens du républicanisme qui polarisant les discussions concernant ce courant autour des questions de la liberté des individus et des vertus civiques, relèguent au second plan celles de la justice sociale, et de l’égalité des conditions. Or certains philosophes considérés comme les principaux représentants du républicanisme en France au siècle des Lumières ont insisté sur la nécessaire répartition égalitaire des ressources en régime républicain.On pourra donc se demander comment souveraineté populaire et question sociale sont liées l'une à l'autre dans cette séquence historique et philosophique cruciale, puisqu’elle débouche, comme on sait, sur les bouleversements de la décennie révolutionnaire.

Annonce

Programme

Organisation et coordination : Stéphanie Roza (stephanieroza@yahoo.fr) et Pierre Crétois (pierre.cretois@gmail.com), avec le soutien de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne et de la Fondation Jean Jaurès.

Vendredi 1er juin (salle D631) :

14h : Accueil des participants.

Présidence : Céline Spector (Philosophie, Université  de Bordeaux III) :

14h15 : Yannick Bosc (Histoire, IUFM de Rouen): « Républicanisme et protection sociale : l'opposition Paine-Condorcet »

15h00 : Françoise Brunel (Histoire, Paris I) : « La politique sociale de l'An II : un république de « collectivisme individualiste »? »

15h45 : Pause café

16h00 : Jean-Numa Ducange (Histoire, Université de Rouen) : « Fonder le républicanisme socialiste : Jean Jaurès et la Révolution Française »

16h45 :  Juliette Grange (Philosophie, université de Tours) : titre à préciser.

17h30 : Discussion de la première session.

Samedi 2 juin (salle Cavaillès) :

9h15 : Accueil des participants. Présidence : Jean Salem (Philosophie, Paris I)

9h30 : Pierre Crétois (Philosophie, Lyon II), « Rousseau : souveraineté et égalité ».

10h15 : Vincent Bourdeau (Philosophie, Université de Besançon), « Economie politique ou économie morale des républicains ? Débats historiographiques et questions philosophiques au sujet de l'économie politique dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle ».

11h00 : Christophe Miqueu (Philosophie, IUFM de Bordeaux), titre à préciser.

11h45 : Christopher Hamel (Philosophie, Université Libre de Bruxelles), « Diderot et le commerce des blés : la critique de la liberté illimitée ».

12h30 : Déjeuner

14h00 : Troisième session. Présidence : Bertrand Binoche (Philosophie, Paris I)

14h15 : Johnson Kent Wright (Histoire, Arizona State University ) : « L'exception qui confirme la règle : l'Ecole de Cambridge et la France »

15h00 : Arnault Skornicki (Science politique, Paris X-Nanterre) : « Le moment néo-machiavélien dans l'économie politique des Lumières : de Forbonnais à Necker »

15h45 : Pause café

16h00 : Thomas Boccon-Gibod (Philosophie, Paris X-Nanterre): « De la volonté générale au service public : continuités et ruptures du républicanisme social français »

16h45 : Stéphanie Roza (Philosophie, Paris I) : « L'exercice de la souveraineté populaire, de Rousseau à Babeuf ».

17h30 : Discussion générale

Lieux

  • 17 rue de la Sorbonne (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 01 juin 2012
  • samedi 02 juin 2012

Mots-clés

  • républicanisme, égalité, Révolution française

Contacts

  • Stéphanie Roza
    courriel : stephanieroza [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Stéphanie Roza
    courriel : stephanieroza [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Un républicanisme social au XVIIIe siècle : l'exception française ? », Colloque, Calenda, Publié le mardi 15 mai 2012, http://calenda.org/208549