AccueilContrôle versus autonomie en didactique des langues

Contrôle versus autonomie en didactique des langues

Control versus Autonomy in Second Language Teaching

*  *  *

Publié le mardi 15 mai 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Appel à communication et articles : contrôle versus autonomie en didactique des langues.

Annonce

Argumentaire

Lorsque l’on prononce le mot « contrôle » en didactique des langues (ainsi que dans toutes les autres disciplines d’ailleurs), aussitôt viennent à l’esprit les notions d’évaluation des compétences des apprenant-e-s,  de test, d’examen, le plus souvent accompagné d’une note chiffrée.Le présent colloque s’intéressera à d’autres formes de contrôle qui s’exercent, plus ou moins ouvertement, dans l’enseignement, partout, à tous les niveaux, sous différentes formes :

  • un contrôle idéologique (programmes et contenus, institutions religieuses, enseignant-e-s « engagées », etc.);
  • un contrôle économique (établissements plus ou moins bien lotis, droits d’inscription, accès à des cours privés, influence du tissu économique, etc.);
  • un contrôle technocratique (procédures à observer, contrôle des présences, informatisation, etc.);
  • un contrôle hiérarchique;
  • un contrôle psychologique (autorité, intimidation, harcèlement moral et sexuel, chahut);
  • un contrôle institutionnel (note administrative, évaluation par les supérieur-e-s et instances d’évaluation);
  • un contrôle parental;
  • un contrôle exercé par les apprenant-e-s;
  • un contrôle pédagogique (imposition de méthodes pédagogiques, de méthodes d’évaluation, de configuration de classes, etc.);

Toutes ces formes de contrôle des un-e-s sur les autres et des autres sur les un-e-s, plus ou moins fortes selon les lieux, constituent le socle sur lequel est basé le système éducatif. Dans le cadre de la profonde mutation du paysage universitaire, quelle autonomie est alors possible pour un-e enseignant-e dans un tel contexte ? Quel « espace de liberté » lui est permis ? Quel espace peut-il-elle prendre ? Cette autonomie, tant prisée à l’université est-elle une fiction qui permet aux enseignant-e-s de fonctionner ?

Le sujet est vaste, mais doit inciter les chercheur-e-s intéressé-e-s par l'apprentissage et l'enseignement des langues vivantes, à explorer les pistes de recherche suivantes, dont la liste n'est pas exhaustive.

1. Épistémologiques

  • Contenu du discours scientifique relatif à la didactique: le discours universitaire, le discours institutionnel.
  • Lien entre contrôle, efficacité et performance (d'un point de vue social, politique).
  • Rôle de la mondialisation, des institutions supranationales: retombées dans le domaine de la didactique des langues.

2. Didactiques

  • Problématisation du concept de « fiction de classe »;
  • Étude de manuels, méthodes et autres documents de classe.
  • Contrôle et cadre institutionnel : Influence de la mise en place d'objectifs administratifs et pédagogiques (par le biais des programmes) en fonction de grilles d'évaluation (le CECRL) sur la mise en place de séquences pédagogiques.

3. Économiques, sociales et culturelles

  • Tentatives de prise de contrôle d'un secteur lucratif: éditeurs, certifications privées.
  • Monde socio-économique.
  • Influence des TICE.

Ces axes ne constituent que quelques pistes éventuelles par rapport aux possibilités de mise en perspective des cours de langues étrangères. Les organisatrices du colloque souhaitent voir se confronter des réflexions théoriques et de terrain (questionnaires, narrations d'expérience, analyse de manuels, etc.)

Modalités de participation

Les propositions de communication en français ou en anglais (maximum 200 mots) pour ce colloque international devront parvenir à  lairdil@lairdil.org

avant le 15 juin 2012.

  • Le colloque se tiendra à Toulouse et à Krasnoïarsk en présentiel et en visioconférence les 8 et 9 novembre 2012
  • La décision sera prise avant le 30 juin. Il est également possible de proposer une contribution écrite pour la revue EDL.
  •  Les contributions retenues par un comité de lecture feront l’objet d’une publication dans le n° 22 d’Etudes en Didactique des Langues.

Comité de sélection

  •  Nolwena Monnier
  •  Nadia Yassine-Diab
  • Anne Marie O'Connell
  • Claire Chaplier

Informations

  • Laboratoire LAIRDIL / IUT - Université Toulouse III / 115 B route de Narbonne / 31 077  TOULOUSE  Cedex 4
  • http://www.lairdil.org

Lieux

  • 115 route de Narbonne
    Toulouse, France

Dates

  • vendredi 15 juin 2012

Mots-clés

  • Contrôle, autonomie, didactique, langues vivantes, langue de spécialité

Contacts

  • Nolwena Monnier
    courriel : nolwena [dot] monnier [at] iut-tlse3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nolwena Monnier
    courriel : nolwena [dot] monnier [at] iut-tlse3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Contrôle versus autonomie en didactique des langues », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 15 mai 2012, http://calenda.org/208578