AccueilFrontières et technologie

Frontières et technologie

Borders and Technology

*  *  *

Publié le jeudi 24 mai 2012 par Julien Gilet

Résumé

La « technologisation » de la surveillance et du contrôle aux frontières change-t-elle la nature du phénomène frontalier ? La technologie n’est-elle ici qu’un outil parmi d’autres de contrôle des frontières ou apporte-t-elle une réelle modification de ce procédé et de la notion même de frontières ? Au cours de cette journée, la « technologisation » de la frontière sera donc traitée sous toutes ses formes à savoir, que ce soit la numérisation de base de données (systèmes de fichages et d’informatisation du renseignement), le développement de dispositifs de repérage et de surveillance (senseurs, drônes, satellites, etc.), la robotisation (robot-sentinelle), ou d’autres.

Annonce

En octobre 2006 était votée au Congrès américain la Secure Fence Act qui prévoyait la construction d'une barrière d'environ 1 100 km pour séparer les Etats-Unis du Mexique. Son but était de lutter contre l'immigration clandestine, le trafic de drogue et le terrorisme, et le texte de préciser que serait mis en place « systematic surveillance of the international land and maritime borders of the United States through more effective use of personnel and technology, such as unmanned aerial vehicles, ground-based sensors, satellites, radar coverage, and cameras » (Secure Fence Act, Section 2).  L’usage de technologie de surveillance apparaît donc ici comme l’un des éléments clefs du dispositif sécuritaire, car il permettrait une surveillance systématique et totale de la zone concernée, et semblerait donc apporter une réponse adaptée à l’incertitude et à l’imprévisibilité des flux illégaux. Quelques années auparavant la mise en place de smart borders avait permis l’adoption de technologies d’identifications des marchandises (usage de puces électroniques) et des personnes (contrôle biométriques, usage de cartes à puce contenant des données personnelles, etc.). L’exemple américain est loin d’être exceptionnel et l’usage des nouvelles technologies dans le domaine de la surveillance et du contrôle des flux aux frontières se généralise de nos jours. De tels procédés se retrouvent entre autres aux frontières de l’Espace Schengen.   

D’où l’interrogation centrale de cette journée d’étude : la « technologisation » de la surveillance et du contrôle aux frontières change-t-elle la nature du phénomène frontalier ? La technologie n’est-elle ici qu’un outil parmi d’autres de contrôle des frontières ou apporte-t-elle une réelle modification de ce procédé et de la notion même de frontières ? A travers l’outil technologique, ne voyons nous apparaître, cet « ubiquituous border », frontière omniprésente, que décrit Stephen Graham, pour lequel le territoire urbain devient en lui-même un des multiples lieu de contrôle de la frontière. Ainsi, cette diffusion de l’usage des nouvelles technologies aux frontières pose de nombreuses questions, d’ordre éthique, juridique, politique, etc. Au cours de cette journée, la « technologisation » de la frontière sera donc traitée sous toutes ses formes à savoir, que ce soit la numérisation de base de données (systèmes de fichages et d’informatisation du renseignement), le développement de dispositifs de repérage et de surveillance (senseurs, drônes, satellites, etc.), la robotisation (robot-sentinelle), ou d’autres.

Pour répondre à ses interrogations, cette journée croisera l’approche de chercheurs, avec celle de praticien du contrôle, industriels ou militaires.

L'accès à cette journée est ouverte sous réserve d'inscription par courriel et en fonction des places disponibles (cf. contact plus bas).

8:45 9:00

Mise en place des participants

 

9:00 9:10

Général Eric Bonnemaison, commandant les Ecoles, ESCC

Introduction 

1. Technologies de contrôle aux frontières: un état de l'art

Président de séance: LCL De Beauregard, ESCC

9:10 9:30

Amaël Cattaruzza, Maître de Conférence, CREC Saint-Cyr
La tentation technologique aux frontières

9:30 9:50

Dominique Pierquet, Capitaine de corvette, Officier programme Spationav, Bureau des SIC de l'Etat-major de la marine
Surveillance et contrôle de zone sur les frontières maritimes

9:50 10:10

Questions

10:10 10:30

Pause café

10:30 10:50

Jean-Benoit Harl, EADS Cassidian
Quelle coordination entre systèmes technologiques pour le contrôle des frontières?

10:50 11:10

Mathieu Chambon, ONERA
Des robots aux frontières terrestres: le projet Talos, et ses perspectives

11:10 11:30

Questions/échanges

2. Technologies, vers de nouveaux acteurs aux frontières

Président de séance: Antoine Guilmoto, ST(SI)²

11:30 11:50

Jean-Francois Depin, DGDDI
L'outil technologique dans le cas du contrôle des marchandises

11:50 12:10

Fernand Gontier, Directeur central adjoint de la police aux frontières, DCPA
Technologies et coopérations policières en Europe

12:10 12:30

Questions

12:30 14:00

Déjeuner

3. Technologies, quels impacts sur les acteurs aux frontières?

Président de séance: Arnaud de La Lance, DGA

14:00 14:20

Didier Danet, responsable du pôle Action Globale et Forces Terrestres, CREC Saint-Cyr
Outil technologique et privatisation des acteurs aux frontières

14:20 14:40

Francisco Klauser, Maître de Conférence, Université de Neuchâtel
Frontières mobiles et omniprésentes en milieu urbain : l'exemple des grands événements sportifs

14:40 14:50

Questions/échanges

14:50 15:10

Hervé Pierre, LCL, EMAT
Le cas militaire: quelle technologie comme secours aux besoins du contrôle de zone?

15:10 15:30

Cédric Parizot, Chargé de recherche CNRS, Lyon
Contournement et détrournement des technologies: le cas du mur Israélo-Palestinien

15:30 15:40

Questions/échanges

15:40 16:00

Pause café

4. Smart borders: limite et enjeux

Président de séance: LCL Kopecky, ESCC

16:00 16:15

Hugo Pialat, SLT, ESM 1
Les smart borders américaines: le cas USA/Mexique

16:15 16:35

Anne-Laure Amilhat Szary, Maître de Conférence, Université Joseph Fourier, Grenoble 1
Les technologies du contrôle et l'immensité du chantier frontalier: défis sécuritaires en Amérique Latine

16:35 16:55

Groupe de travail ESM2

  • Antoine Berthier
  • Ugo Ferracci
  • Amaël Cattaruzza (tuteur du projet)
  • Elèves officiers, ESM2

Carte intéractive des frontières de l'espace européen: restitution d'un projet des élèves officiers de Saint-Cyr Coëtquidan

16:55 17:15

Questions/échanges

17:15 17:35

Pause

5. Frontières et technologies: vers de nouveaux espaces

17:35 17:55

Eric Germain, Chargé de projet, sous directionpolitique et prospective de Défense, DAS
La frontière extra-atmosphérique et la question de la robotisation de l'espace.

17:55 18:05

Table ronde/échanges

6. Conclusion

18:05 18:15

Didier Danet, responsable du pôle Action Globale et Forces Terrestres, CREC Saint-Cyr
Propos conclusifs

18:15 18:15

Fin

Lieux

  • École Militaire, 1 place Joffre
    Paris, France

Dates

  • lundi 11 juin 2012

Mots-clés

  • frontières, technologie, contrôle, surveillance, migration, flux, espace Schengen, Europe, États-Unis, smart borders

Contacts

  • Gerard de Boisboissel
    courriel : gerard [dot] deboisboissel [at] st-cyr [dot] terre-net [dot] defense [dot] gouv [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Amael Cattaruzza
    courriel : amael [dot] cattaruzza [at] st-cyr [dot] terre-net [dot] defense [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Frontières et technologie », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 24 mai 2012, http://calenda.org/208647