AccueilLuxes et imitations, XVIII-XXe siècle

Luxes et imitations, XVIII-XXe siècle

Luxury and imitation, 18th-20th century

Entre inspiration et innovation

Between inspiration and innovation

*  *  *

Publié le jeudi 24 mai 2012 par Julien Gilet

Résumé

Entre le XVIIIe et le XXe siècle, l’industrialisation des moyens de production, l’extension des marchés avec les jeux de barrières douanières et la question des coûts de transports, la complexité de l’identification des qualités et des provenances de produits dont le prix élevé attise la convoitise, conditionnent et justifient l’apparition et l’essor d’imitations. Dans ce mouvement, il nous semble important de réfléchir sur l’incidence de l'offre d’imitation sur la conception des produits de luxe et le renouvellement de leur consommation.

Annonce

Argumentaire :

Dès l’Ancien Régime l’engouement pour des produits haut de gamme d’un prix élevé a conduit des fabricants à développer des offres d’imitations ou d’inspirations déclinées dans des factures, des matières moins onéreuses et d’une disponibilité plus aisée. Cette pratique ne saurait être comprise sans être inscrite dans des jeux sociaux imposant un cycle de consommation dispendieux qu’il importe de suivre pour satisfaire à l’exigence de son rang. Aussi nous souhaiterions saisir le rôle des imitations dans la transformation des systèmes de production et modes de consommations des produits de luxe entre les XVIIIe et XXe siècles. Durant cette période, l’industrialisation des moyens de production, l’extension des marchés avec les jeux de barrières douanières et la question des coûts de transports, la complexité de l’identification des qualités et des provenances de produits dont le prix élevé attise la convoitise, conditionnent et justifient l’apparition et l’essor d’imitations. Dans ce mouvement, il nous semble important de réfléchir sur l’incidence de cette offre d’imitation sur la conception des produits de luxe et le renouvellement de leur consommation. L’élaboration de droits de propriétés industrielle et intellectuelle, détermine dès lors des contrefaçons qui font une concurrence souvent frontale aux produits d’origine et à leurs marques. Mais qu’il s’agisse d’imitations ou de contrefaçons nous souhaiterions saisir l’influence qu’elles exercent sur les marchés des produits de luxe et sur leurs changements de statut social et économique en déterminant les phénomènes de déclassement, de réévaluation ou d’abandon ou de transformation.

Trois thématiques guideront la réflexion : 

  1. L’imitation : un chemin d’accès à la maitrise des savoir-faire, de techniques. Un chemin pour l’innovation de produits ?
  2. L’imitation : un chemin d’accès au marché, une phase du développement des entreprises ?
  3. L’imitation : un espace de redistribution sociale et économique des luxes ?

Programme :

Mardi 26 Juin

  • 13h30-14h. Accueil des participants :
  • 14h-14h30 : Nadège Sougy, Université de Neuchâtel, Enjeux et débats luxes et imitations (XVIIIe-XXe siècles).

1°-Présidence Luigi Giovanni Fontana, Université de Padoue

  • 14h30-15h : Corine Maitte, Université de Paris Est Marne la Vallée, Imitation, copie, contrefaçon, faux: définitions et pratiques sous l'Ancien Régime.
  • 15h-15h30 : Marie-Agnès Dequidt, Université Paris Est, Copier l’art ou la manière ? L’imitation de l’horlogerie parisienne (fin XVIIIe - début XIXe siècle).
  • 15h30-15h45 : Pause
  • 15h45-16h15 : Riccardo Cella, Université de Verone, “... non potendo detta insegna esser levata da altri della stessa professione”: marchi di fabbrica e contraffazione a Venezia nel XVIII secolo.
  • 16h15-16h45 : Audrey Millet, Université de Neuchâtel, La manufacture de Sèvres ou les stratégies de l’imitation. Entre acquisition d’un savoir-faire et marqueur d’identité (XVIIIe - XIXe siècles).
  • 16h45-17h30 : Discussion

Mercredi 27 Juin

2°-Présidence : Patrick Verley, Université de Genève

  • 9h-9h30 : Manuel Charpy, CNRS / IRHIS Université de Lille III, Imiter, reproduire et copier. Les objets d’imitation dans les intérieurs parisiens du XIXe siècle.
  • 9h30-10h : Elodie Voillot, Institut national d’histoire de l’art, Imiter sans copier, imiter pour créer : les détours de la contrefaçon dans le bronze d’art au XIXe siècle.
  • 10h-10h30 : Eugénie Briot, Université de Paris Est Marne la Vallée, Imiter les matières premières naturelles : Les corps odorants de synthèse, voie du luxe et de la démocratisation pour la parfumerie du XIXe siècle.
  • 10h30-10h45 : Pause
  • 10h45-11h15 : Francesc Valls, Université de Barcelone, The origins, development and international success of a champagne imitation: the Catalan cava industry.
  • 11h15-11h45 : Anaïs Albert, Université de Paris I Panthéon Sorbonne, La démocratisation du luxe : consommer des imitations à Paris à la Belle Epoque.
  • 11h45-12h30 : Discussion
  • 12h30-14h : Déjeuner

3°-Présidence : Marco Belfanti, Université de Brescia

  • 14h-14h30 : Véronique Pouillard, Harvard Business School, Couture et copie: les associations professionnelles parisiennes et new-yorkaises pendant la première moitié du 20e siècle.
  • 14h30-15h00 : Florent Le Bot, ENS Cachan, De quoi la porcelaine de Limoges est-elle le nom ? Translucidité, blancheur et décors ou la difficulté de s’entendre sur les spécificités de la porcelaine.
  • 15h00-15h30 : Florence Brachet Champsaur, Institut d'histoire du temps présent, Revisiter les relations entre la couture et les grands magasins. Le cas des Galeries Lafayette.
  • 15h30-16h : Discussion.

16h-17h : Table ronde :

  • Christian Bessy, IDHE Cachan
  • Claire Lemercier, CNRS Sciences Po Paris
  • Nathalie Tissot, Université de Neuchâtel
  • Nadège Sougy, Université de Neuchâtel
  • Marco Belfanti, Université de Brescia
  • Eugénie Briot, Université de Paris Est Marne la Vallée
  • Luigi Giovanni Fontana, Université de Padoue
  • Florent Le Bot, ENS Cachan
  • Corine Maitte, Université de Paris Est Marne la Vallée
  • Patrick Verley, Université de Genève.

Catégories

Lieux

  • Université de Neuchâtel
    Neuchâtel, Confédération Suisse

Dates

  • mercredi 27 juin 2012
  • mardi 26 juin 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • luxe, imitation, contrefaçon, Inspiration, création

Source de l'information

  • Nadege Sougy
    courriel : nadege [dot] sougy [at] unine [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Luxes et imitations, XVIII-XXe siècle », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 24 mai 2012, http://calenda.org/208654