AccueilHistoire et quantification de l'éducation et de la formation

Histoire et quantification de l'éducation et de la formation

Education and apprenticeship: history and cliometrics

Revue Histoire & Mesure (Numéro thématique)

*  *  *

Publié le mardi 29 mai 2012 par Julien Gilet

Résumé

La revue Histoire & Mesure lance un appel à communication pour une journée d’études, en prévision d’un numéro thématique sur le thème « Histoire et quantification de l’Éducation et de la Formation ». Les contributions recueillies dans le cadre de cet appel seront présentées et discutées au cours de la journée co-organisée au printemps 2013 par la revue et par le Centre de Recherches Historiques (UMR 8558 CNRS-EHESS), puis examinées dans la perspective d’un numéro thématique de la revue.

Annonce

Version française :

Dans le n°1 de la revue Histoire de l’éducation de 1978, Dominique Julia explique que nombre d’historiens venus de l’histoire économique et sociale à l’histoire culturelle « n’ont pas voulu abandonner les instruments de mesure quantitatifs qui avaient fait leurs preuves dans les secteurs les plus avancés de l’historiographie ». Dans les années 1970, l’histoire de l’éducation n’est pas restée à l’écart de ce mouvement avec l’inventaire des ressources scolaires de l’Ancien Régime, l’alphabétisation, la sociologie du personnel enseignant et des élèves, l’histoire du matériau pédagogique ou les techniques disciplinaires. Quarante ans plus tard, il s'agit de dresser un bilan des nouvelles directions de la recherche et du renouvellement des méthodes employées.

Les communications pourront embrasser l’ensemble des dispositifs d’éducation et de formation, incluant les formations professionnelles et techniques, aussi bien que l’enseignement supérieur, les lieux de « rééducation » à destination des populations sorties du système scolaire ou encore le système de protection de l’enfance. Ce numéro est ouvert à des questions génériques ou spécifiques, comme le genre (les institutrices, les filles, l’ouverture aux formations réservées…) ou le colonialisme et le post-colonialisme (francophonie, accès à l’éducation et à la formation professionnelle, aux fonctions d’enseignants, manuels et curricula…). Il pourra accueillir des études sur les réseaux institutionnels ou éducatifs, les enseignements confessionnels et privés, les associations militantes et populaires, les associations de spécialistes de disciplines et journaux dédiés.

Afin de répondre à la ligne éditoriale de la revue, une attention particulière à la contextualisation historique est attendue des contributions, qui pourront porter sur l’ensemble des périodes de l’histoire et des aires géographiques et culturelles. Les articles devront également placer au coeur de leur réflexion la question de la mesure, qu’il s’agisse d’une quantification des phénomènes étudiés ou d’une histoire des instruments de mesure mobilisés sur ces objets, notamment en matière d'évaluation des élèves, des enseignants ou des établissements à l’échelle nationale et internationale ou en matière de financement des études, privé ou boursier. La prise en compte de la mesure pourra aussi porter sur une analyse de la production des statistiques, de leur usage par l’administration et les pouvoirs, de leur utilisation par les historiens et leurs critiques. Ce numéro est enfin ouvert à des articles sur les effets de la quantification (création de nouvelles catégories de populations étudiante ou déviante, aide à la « gouvernance » à tous les niveaux de la formation et de l’éducation, ou de l'insertion professionnelle…).

Les contributions - en français ou en anglais - seront sélectionnées par le comité de lecture de la revue en vue d’une journée d’études organisée au Centre de Recherches Historiques (UMR8558 CNRS-EHESS Paris) au printemps 2013.

Les propositions de communication d’une page, accompagnées d’un court CV (avec mention des adresses électronique et postale, ainsi que du rattachement administratif) devront lui parvenir avant le 15 septembre 2012.

Les réponses seront adressées aux auteurs fin octobre.

À la suite de cette journée d’étude, la revue sélectionnera celles des contributions qui pourront donner lieu à publication dans un numéro thématique, après évaluation par son comité de lecture d’un article complet d’une longueur maximale de 70 000 signes.

Les envois seront adressés conjointement à :

English version:

Histoire & Mesure journal is launching a call for papers for a one-day international conference, with a view to preparing a special issue on “Education and apprenticeship: history and cliometrics.” Selected proposals will be presented and discussed during an international conference organized by the journal and the Centre (UMR 8558 CNRS-EHESS) in Spring 2013, before going to refereeing and, according to the outcome, publishing in the journal’s special issue.

In the first issue of Histoire & Mesure, Dominique Julia explained that historians, who had turned from social and economic to cultural history, “did not want to set aside the quantitative tools which had proved useful in the more advanced sectors of the historiography”. In the 1970s, history of education was part of this movement, which promoted the inventory of early-modern schooling documentation, literacy, the sociology of teachers and pupils, or the history of teaching resources or technologies. Forty years later, Histoire & Mesure is willing to present and assess new research directions and methodologies.

Papers are likely to cover every education framework, including vocational teaching, university education, child protection schemes and special educative initiatives meant for those who dropped out of standard education. Editors welcome discussions of gender (female teachers, girls and education, access to special teaching), colonial or post-colonial issues (language politics, access to education and apprenticeship, teaching services, handbooks and curricula). They also invite proposals on institutional or education networks, confessional or private education, non-governmental organisations and charities for popular or political education, specialist teachers’ societies and press.

In conformity with the journal’ editorial line, open to any historical period or area, papers will take into account the measure of historical phenomena, either as quantification of issues, or the history of assessing tools – of students, teachers or educational institutions at national or international level – or cost, funding and subsidizing. They may analyse production of statistical data and their use by administrations or governments, as well as their critical use by historians. The issue will be open to articles on the effects of quantification (creation of new
categories of student or deviant population, governance of different levels of education or apprenticeship, or employability).

Papers – in French or English – will be selected by the editorial board to be presented during a conference organized at the Centre de Recherches Historiques (UMR8558 CNRS-EHESS Paris) in spring 2013.

Abtracts (one page maximum) as well as the author’s short CV, stating email, mailing address and institutional affiliation will be sent before September 15, 2012.

Decisions will be communicated by October 31, 2012.

Following the conference, the journal will select the contributions (up to 70,000 characters and blanks) to be published in a special issue, after double refeering and decision of the editorial board.

Proposals are to be conjointly sent to:

Responsables de la rédaction

  • Anne-Sophie Bruno (Université de Paris 13), rédactrice en chef

Comité de rédaction :

  • Morgane Labbé (EHESS, Paris)
  • Mathieu Marraud (CNRS, Paris)
  • Angelo Riva (EBS, Paris)
  • Anne Varet-Vitu (CNRS, Paris, secrétaire de rédaction, traitement graphique)

Comité de lecture :

  • Yvan Barat (Service archéologique des Yvelines)
  • Évelyne Barbin (Université de Nantes)
  • Jean-Pierre Beaud (Université du Québec, Montréal)
  • Gérard Béaur (CNRS, Paris)
  • Olivier Buchsenschutz (CNRS, Paris)
  • Alain Dallo (Université de Paris I)
  • Joël Félix (Université de Reading)
  • Bernard Gauthiez (Université Lyon-III)
  • Eric Geerkens (Université de Liège)
  • Jean-Philippe Genet (Université de Paris I)
  • Alain Guerreau (CNRS, Paris)
  • Jean Heffer (EHESS, Paris)
  • Yannick Marec (Université de Rouen)
  • Dominique Margairaz (Université de Paris-I)
  • Christelle Rabier (London School of Economics)
  • Paul-André Rosental (EHESS, Paris)
  • Alessandro Stanziani (CNRS, Cachan et EHESS, Paris)
  • André Straus (CNRS, Paris)
  • Frédéric Vesentini (FNRS, Louvain-la-Neuve)
  • André Zysberg (Université de Caen).

Conseil scientifique :

  • Marc Barbut (EHESS, Paris)
  • Jean-Pierre Bardet (Université de Paris IV)
  • Heinrich Best (Université d'Iéna)
  • Léonid Borotkin (Université de Moscou)
  • Philippe Cibois (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines)
  • Jean-Pierre Dedieu (CNRS, Lyon),
  • Peter Denley (Westfield Collège, Londres)
  • Georges Depeyrot (CNRS, Paris)
  • François Djindjian (Université de Paris I)
  • Sir Roderick Floud (Université de Londres)
  • Jean-Claude Gardin (CNRS, Paris)
  • Jacques Guilhaumou (CNRS, Lyon)
  • Jean-Claude Hocquet (CNRS, Paris)
  • Georges Lambert (Université de Franche-Comté)
  • Alain Lancelot (FNSP, Paris)
  • Hervé Le Bras (EHESS/INED, Paris)
  • Yannick Lemarchand (Université de Nantes)
  • Bo Ohngren (Université d'Uppsala)
  • Jean-Claude Perrot (Université de Paris I)
  • Antoine Prost (Université de Paris I)
  • Bruno Théret (CNRS, Paris).

Dates

  • samedi 15 septembre 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Éducation, formation, education, apprenticeship, history

Contacts

  • Anne Varet-Vitu
    courriel : Anne [dot] Vitu [at] ehess [dot] fr
  • Anne-Sophie Bruno
    courriel : annesophie [dot] bruno [at] gmail [dot] com
  • Evelyne Barbin
    courriel : evelyne [dot] barbin [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Anne-Sophie Bruno
    courriel : annesophie [dot] bruno [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Histoire et quantification de l'éducation et de la formation », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 29 mai 2012, http://calenda.org/208682