AccueilQuantitatifs en sciences sociales

Quantitatifs en sciences sociales

Journée d'étude organisée par l'équipe CSU du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA-CSU)

*  *  *

Publié le vendredi 01 juin 2012 par Elsa Zotian

Résumé

À lire les plus récents manuels de sociologie, il ne reste aujourd’hui plus grand chose de la « querelle des méthodes » qui avait, un temps, structuré la recherche et l’enseignement en sociologie et en sciences sociales. Chacun semble en effet s’accorder pour reconnaître aux méthodes qualitatives et quantitatives un même objectif : fournir à ces recherches des résultats empiriques originaux permettant d’éclairer la dynamique des sociétés. Cette journée s’inscrit dans le prolongement des réflexions sur les nouvelles articulations entre « quanti » et « quali » en présentant plusieurs recherches originales mobilisant les techniques quantitatives. L’objectif est ainsi d’exposer et de discuter des résultats mais aussi et surtout des manières de faire du quantitatif.

Annonce

Présentation synthétique

À lire les plus récents manuels de sociologie, il ne reste aujourd’hui plus grand chose de la « querelle des méthodes » qui avait, un temps, structuré la recherche et l’enseignement en sociologie et en sciences sociales. Chacun semble en effet s’accorder pour reconnaître aux méthodes qualitatives et quantitatives un même objectif : fournir à ces recherches des résultats empiriques originaux permettant d’éclairer la dynamique des sociétés. Et les travaux combinant les deux approches s’imposent par l’originalité de leurs résultats au point même de renverser, parfois, la dissymétrie accordée aux deux types de données en matière d’administration de la preuve. Ainsi, alors que l’on accordait hier à la statistique le rôle d’armer l’ethnographie, c’est désormais à l’ethnographie que plusieurs reconnaissent le pouvoir d’armer la statistique. Entre temps, de nombreuses enquêtes de la statistique publique sont devenues accessibles à l’ensemble des chercheurs en sciences sociales. La critique des données quantitatives et des nomenclatures s’est ainsi trouvée intégrée dans la construction d’objet « en prise » avec un terrain et sa possibilité, un peu nouvelle, d’être quantifié.

Cette journée s’inscrit dans le prolongement des réflexions sur les nouvelles articulations entre « quanti » et « quali » en présentant plusieurs recherches originales mobilisant les techniques quantitatives. L’objectif est ainsi d’exposer et de discuter des résultats mais aussi et surtout des manières de faire du quantitatif. Qu’il s’agisse d’exploitations secondaires de grandes enquêtes de la statistique publique ou d’exploitation de données d’enquêtes originales, crées « sur mesure » dans le cadre d’une investigation sociologique plus vaste, le travail des « quantitatifs en sciences sociales » obéit aux mêmes règles : construction raisonnée et rigoureuse du dispositif d’enquête et des indicateurs, discussion critique sur les résultats obtenus et confrontation avec les résultats existants, y compris ethnographiques.

Programme

9h15 : Accueil des participant-e-s

9h30: Ouverture de la journée par Hervé Serry, directeur de l’équipe CSU du CRESPPA

9h40-10h : Introduction de la journée par Cédric Hugrée et Camille Peugny (CRESPPA-CSU-Université Paris 8)

Trajectoires scolaires, diplômes et positions sur le marché du travail

10h-12h30

  • Bernard Convert (CLERSE, CNRS-Université de Lille 1) : Le déclassement, les termes du débat
  • Camille Peugny (CRESPPA-CSU, CNRS-Université Paris 8) : Mobilité sociale et valeur des diplômes au fil des générations : le poids persistant de la reproduction sociale
  • Cédric Hugrée (CRESPPA-CSU, CNRS-Université Paris 8) : Le concours, une affaire de diplômes ? L’accès à la fonction publique intermédiaire depuis les années 1990 (enquêtes FQP, enquête ethnographique)
  • Sophie Orange (GRESCO, Université de Poitiers) : L’artisanat du chiffre : la gestion pratique d’une enquête longitudinale auprès d’une cohorte d’étudiants de section de techniciens supérieurs

Discutant : Jérôme Deauvieau (Printemps, CNRS-UVSQ)

12h30-14h : Déjeuner (libre)

Trajectoires professionnelles, trajectoires de santé

14h-16h30

  • Manuela Roupnel-Fuentes (CMH ERIS-Université d’Angers) : L’alliance des méthodes qualitative et quantitative. L’enquête auprès des licenciés de Moulinex
  • Thomas Amossé (CEE) : Santé et itinéraire professionnel : histoire de statistique
  • Bertrand Geay (CESPP-CSE, CNRS-EHESS-Université de Picardie) : Genèse et enjeux de l’enquête ELFE (Enquête Longitudinale Française depuis l’Enfance)
Discutante : Yasmine Siblot (IDHE, CNRS-Université Paris 1)

16h30-17h : Conclusion de la journée par Laure Pitti et Séverine Sofio (CRESPPA-CSU-Université Paris 8)

Lieux

  • 59/61 rue Pouchet (Centre CNRS Pouchet)
    Paris, France

Dates

  • mardi 12 juin 2012

Mots-clés

  • méthodes quantitatives, enquêtes statistiques, valeur des diplômes

Contacts

  • Camille Peugny
    courriel : camille [dot] peugny [at] gmail [dot] com
  • Cédric Hugrée
    courriel : cedric [dot] hugree [at] csu [dot] cresppa [dot] cnrs [dot] fr
  • Laure Pitti
    courriel : laure [dot] pitti [at] cnrs [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Camille Peugny
    courriel : camille [dot] peugny [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Quantitatifs en sciences sociales », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 01 juin 2012, http://calenda.org/208758