AccueilL’innovation dans le secteur public : au-delà des discours

L’innovation dans le secteur public : au-delà des discours

Innovation in the public sector: beyond narratives

Revue Télescope

Télescope journal

*  *  *

Publié le lundi 04 juin 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Télescope, revue d’analyse comparée en administration publique de l’École nationale d’administration publique du Québec, invite chercheurs et universitaires à proposer des articles pour son numéro qui aura pour thématique « L’innovation dans le secteur public : au-delà des discours ». La publication est prévue pour l’été 2013 et les propositions d’articles doivent parvenir d’ici le 15 octobre 2012. Les auteurs dont les propositions auront été retenues auront jusqu’au 1er février 2013 pour remettre leur article.

Annonce

Présentation de la thématique

Traditionnellement critiqué pour son caractère peu novateur, le secteur public est de plus en plus appelé à renouveler ses façons de faire et ses modes d’organisation pour mieux répondre aux besoins de la population, tout en optimisant l’utilisation des ressources (Osborne et Brown, 2005). Dans cette optique, des projets de réforme s’inspirant du « paradigme » de la nouvelle gestion publique se sont évertués à supprimer certains obstacles à l’innovation. Les résultats de ces réformes sont en soi sujets à débat et pour certains ils vont même à l’encontre de la mission et des valeurs du service public (Savoie, 1994; Terry, 1993).

Par ailleurs, les données empiriques mettent à jour les difficultés d’implantation de pratiques véritablement novatrices dans des systèmes dits complexes (Chambers, 2006) où les changements exigent bien souvent d’agir simultanément à plusieurs niveaux de décision (Borins, 2001). La compréhension fine des enjeux est essentielle afin de mieux comprendre et soutenir les dynamiques d’innovation dans ce secteur.

Ce numéro spécial de Télescope veut enrichir l’état des connaissances actuelles autour de plusieurs enjeux liés à l’innovation dans le secteur public, tels que les enjeux humains, de gouvernance et d’apprentissage. En portant une attention particulière aux pratiques, nous souhaitons dépasser les discours normatifs sur l’innovation. Dans le cadre de ce numéro, nous adopterons une définition large de la notion d’innovation : « L’innovation renvoie à l’idée de concevoir et de réaliser quelque chose de nouveau : une nouvelle organisation du travail, une nouvelle structure, une nouvelle technologie, etc. La nouveauté s’apprécie en se référant au contexte particulier de l’organisation qui adopte l’innovation. »

Références

  • Borins, S. (2001). « Public Management Innovation: Toward a Global Perspective », The American Review of Public Administration, vol. 31, no 1, p. 5-21.
  • Chambers, D. (2006). « Increasing the Impact of Research in Practice: Dissemination and Implementation Research at the National Institute of Mental Health », dans A. L. Casebeer, A. Harrison et A. L. Mark (dir.), Innovations in Health Care: A Reality Check, Palgrave Macmillan.
  • Osborne, S. P. et K. Brown (2005). Managing Change and Innovation in Public Service Organizations, New York, Routledge.
  • Savoie, D. (1994). Thatcher, Reagan, Mulroney: In Search of a New Bureaucracy, University of Pittsburgh Press.
  • Terry, L. D. (1993). « Why We Should Abandon the Misconceived Quest to Reconcile Public Entrepreneurship with Democracy », Public Administration Review, vol. 53, no 4, p. 493-495.

Présentation de la revue

La revue Télescope est une publication universitaire indépendante éditée en français par L’Observatoire de l’administration publique. Centre de recherche à l’École nationale d’administration publique du Québec (ENAP), L’Observatoire a pour mission d’offrir une perspective comparative sur les grands enjeux qui se manifestent en administration publique et en gouvernance à travers le monde. La revue a été conçue dans cette optique. Après 18 ans d’existence, elle demeure une des seules revues de recherche francophones en administration publique qui propose un éclairage comparatif.

Sa démarche qualité

Avant publication, tout article fait obligatoirement l’objet d’une double évaluation par les pairs, lesquels évaluent son acceptabilité. En cas de controverse sur un article ou sur une partie d’un article, l’auteur est avisé et est invité à modifier sa communication à la lumière des commentaires des évaluateurs. Le comité de direction de la revue peut refuser un article s’il ne répond pas aux normes minimales d’article scientifique ou s’il n’est pas en lien avec la thématique choisie.

Délais et consignes

  • Date de remise des propositions d’articles : 15 octobre 2012
  • Date de remise des articles : 1er février 2013
  • Rédacteur invité : Nassera Touati et Jean-Louis Denis (professeurs à l’ENAP)

Modalités de soumission

Les chercheurs désireux de publier un article doivent faire parvenir une proposition d’article à madame Patricia Caron, secrétaire de rédaction (patricia.caron@enap.ca).

Avant le 15 octobre 2012

Les propositions d’article doivent compter environ 300 mots.

Par la suite, les auteurs dont la proposition aura été retenue pourront envoyer leur article complet. Les articles doivent compter entre 6 000 et 8 000 mots et inclure un résumé d’environ 120 mots de même qu’une bibliographie complète. Le résumé sera publié en français et en anglais.

Le comité de direction de la revue fera part de sa décision dans les quinze jours suivant la réception de la proposition. Les articles complets remis seront ensuite soumis à une double évaluation par les pairs (le processus est anonyme). Après l'évaluation, des modifications peuvent être demandées aux auteurs.

Comités

Comité de rédaction

Michel Audet (Forum mondial de la langue française); Serge Belley (ENAP); Pierre Bernier (ENAP); Dominique Darbon (Institut d’études politiques de Bordeaux); Bernard Enjolras (Université d’Oslo); Joseph Facal (HEC Montréal); Francis Garon (York University); David Giauque (Université de Lausanne); Réal Jacob (HEC Montréal); Maya Jegen (UQAM); Isabelle Lacroix (Université de Sherbrooke); Benoît Lévesque (UQAM); Bachir Mazouz (ENAP); Roger J. Ouellette (Université de Moncton); Stéphane Paquin (ENAP); Luc Rouban (Sciences-po – Paris); Jean-François Savard (ENAP); Jean Turgeon (ENAP).

Comité scientifique

Jean Bernatchez (UQAR); Sandford Borins (Université de Toronto); Geert Bouckaert (Université catholique de Louvain); Fabrizio Cantelli (Université libre de Bruxelles); Jacques Chevallier (CNRS); Patrick Gibert (Université de Paris X); Taïeb Hafsi (HEC Montréal); Patrick Hassenteufel (Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines); Vincent Hoffmann-Martinot (Université de Bordeaux); Steve Jacob (Université Laval); Peter Knoepfel (Institut de hautes études en administration publique); Ann Langley (HEC Montréal); Vincent Lemieux (Université Laval); B. Guy Peters (University of Pittsburgh); Jacques Plamondon (Université du Québec); Marc-Urbain Proulx (UQAC); Donald J. Savoie (Université de Moncton); Jean-Claude Thoenig (CNRS); Sabine Urban (Université Robert Schuman de Strasbourg).

Dates

  • lundi 15 octobre 2012

Mots-clés

  • Innovation, réforme, mode d'organisation, pratique novatrice, nouveauté, secteur public

Contacts

  • Patricia Caron
    courriel : patricia [dot] caron [at] enap [dot] ca

Source de l'information

  • Patricia Caron
    courriel : patricia [dot] caron [at] enap [dot] ca

Pour citer cette annonce

« L’innovation dans le secteur public : au-delà des discours », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 04 juin 2012, http://calenda.org/208760