AccueilPlantations au cœur du monde sauvage ?

Plantations au cœur du monde sauvage ?

Plantations amidst Savagery ?

Les ordres monastiques réformés en Europe du Nord, 1100-1600

The Reformed Monastic Orders in North Europe 1100 to 1600

*  *  *

Publié le mardi 12 juin 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

En 1113, David, le plus jeune fils de sainte Marguerite d’Écosse, établit à Selkirk dans le Sud de l’Ecosse une colonie provenant de l’abbaye de Thiron-Gardais fondée par saint Bernard de Ponthieu. Ce fut le premier établissement d’un ordre de type bénédictin réformé fondé dans les îles Britanniques. L’arrivée de ces moines continentaux marqua le début d’une ère de profonds changements religieux, politiques, culturels, sociaux et économiques dans les pays situés à la bordure septentrionale du monde christianisé, depuis l’Écosse et l’Irlande à l’ouest à travers l’Angleterre, la Scandinavie et l’Allemagne du Nord jusqu’en Pologne et l'Estonie à l’Est. Afin de célébrer le 900e anniversaire de cet événement, l’université de Stirling accueillera une conférence pluri-disciplinaire (du 10 au 12 juillet 2013) afin d’explorer l’impact monastique sur la culture et la société de l’Europe septentrionale du XIIe au XVIe siècle ainsi que son héritage moderne.

Annonce

Plantations au cœur du monde sauvage ? Les ordres monastiques réformés en Europe du Nord, vers 1100 – vers 1600

Argumentaire

En 1113, David, le plus jeune fils de sainte Marguerite d’Ecosse, établit à Selkirk dans le Sud de l’Ecosse une colonie provenant de l’abbaye de Thiron-Gardais fondée par saint Bernard de Ponthieu. Cette communauté fut le premier établissement d’un ordre de type bénédictin réformé  fondé dans les îles Britanniques. L’arrivée de ces moines continentaux marqua le début d’une ère de profonds changements religieux, politiques, culturels, sociaux et économiques dans les pays situés à la bordure septentrionale du monde christianisé, depuis l’Ecosse et l’Irlande à l’ouest à travers l’Angleterre, la Scandinavie et l’Allemagne du Nord jusqu’en Pologne et Estonie à l’Est. Afin de célébrer le 900e anniversaire de cet événement, l’université de Stirling, avec l’aide de Historic Scotland, accueillera une conférence pluri-disciplinaire (du 10 au 12 juillet 2013) qui réunira des chercheurs d’Europe et d’Amérique du Nord afin d’explorer l’impact monastique sur la culture et la société de l’Europe septentrionale du XIIe au XVIe siècle ainsi que son héritage moderne.

Premier appel à contributions

Les organisateurs invitent les chercheurs à proposer des sessions (panels de trois contributions), des contributions individuelles et des posters avant le 31 août 2012. L’appel concerne tous les domaines de l’histoire monastique, mais des propositions s’inscrivant dans les thématiques ci-après seront particulièrement bienvenues :

  • Les ordres (moines, moniales et chanoines réguliers)
  • Hôpitaux et médecine monastiques
  • Moines colonisateurs et peuples autochtones
  • Economie et commerce
  • Monastères et patrons
  • Domaines et gestion domaniale
  • Musique
  • L’eau et la gestion des ressources en eau
  • Liturgies et formes liturgiques
  • Ingénierie et technologie
  • Littérature et études
  • Médiation envers le public non académique
  • Art et architecture
  • Sources et gestion des données
  • Sécularisation et réforme
  • Modélisation virtuelle
  • Lieux saints et pèlerinages
  • Artisanat et industries

Modalités de participation

Des propositions de sessions devront mentionner un responsable et jusqu’à trois contributeurs. Des demandes de sessions multiples sur des thèmes liés seront prises en considération. Des contributions individuelles sont également les bienvenues et seront regroupées en sessions par le Comité d’organisation. Les langues de la conférence seront l’anglais et le français (et l’allemand ?).

Les résumés des contributions proposées sont à adresser à :

Professor Richard Oram, School of Arts and Humanities, University of Stirling, Stirling, FK9 4LA United Kingdom. Tél.: 0044-1786 467584.  Email: rdo1@stir.ac.uk

avant le 15 juin 2012

  • Contact en France : Hannelore Pepke-Durix, UMR ARTeHIS, h.pepke@sfr.fr

Scientific Committee

To be precise later

Lieux

  • University of Stirling (School of Arts and Humanities)
    Stirling, Grande-Bretagne

Dates

  • vendredi 15 juin 2012

Mots-clés

  • ordres monastiques, bénédictins réformés, Ecosse, Iles Britanniques, Scandinavie, Europe du Nord,

Contacts

  • Richard Oram
    courriel : rdo1 [at] stir [dot] ac [dot] uk
  • Hannelore Pepke-Durix
    courriel : h [dot] pepke [at] sfr [dot] fr

Source de l'information

  • Hannelore Pepke-Durix
    courriel : h [dot] pepke [at] sfr [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Plantations au cœur du monde sauvage ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 12 juin 2012, http://calenda.org/208842