AccueilLa page de l’Antiquité à l’ère du numérique. Histoire, usages et esthétiques

La page de l’Antiquité à l’ère du numérique. Histoire, usages et esthétiques

The page of Antiquity in the digital era. History, traditions and aesthetics.

La Chaire du Louvre : cycle de conférences d’Anthony Grafton

Louvre chair: the Anthony Grafton conference cycle

*  *  *

Publié le mercredi 06 juin 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Nous assistons aujourd’hui à une transformation profonde des modes de production et de réception des textes à travers le numérique. Anthony Grafton montrera que cette mutation, si radicale puisse-t-elle paraître, coïncide avec des pratiques de diffusion et de réception du texte que l’on retrouve, sous des formes diverses, à travers toute la tradition écrite depuis l’Antiquité.

Annonce

Les conférences auront lieu à l'auditorium du Louvre 

Présentation

Le Louvre propose un rendez-vous annuel dédié à la recherche en archéologie, en histoire des arts et de la culture. Chaque année, un historien de renom présente à l’auditorium une synthèse inédite sur un sujet original, qui permet les rapprochements transdisciplinaires entre des œuvres du monde entier. À la fois exposés savants, causeries ouvertes au grand public et rencontres avec des personnalités exceptionnelles, ces cycles de conférences font l’objet d’une publication qui permet d’approfondir et de conserver leurs apports.

Pour la quatrième édition, Anthony Grafton, Historien de la culture européenne, titulaire de la chaire « Henry Putnam University Professor » à l’université de Princeton, propose d’explorer l’histoire et l’esthétique de la page, de l’Antiquité à l’ère numérique : entre le mode de lecture induit par la toile et certains usages du livre ancien, maintes affinités existent.

Programme des conférences

Lundi 11 juin à 19h 

La page et son lecteur : de l’ère numérique à l’Antiquité

Avec l’apparition d’Internet, les habitudes de lecture ont évolué. Pourtant, à côté des pages web conçues pour tenir compte des découvertes en sciences cognitives, d’autres textes numériques reprennent les formes élaborées en Europe depuis l’Antiquité.

Jeudi 14 juin à 19h

La page en mutation : métamorphoses et significations

L’expérience de la lecture a évolué en fonction des mutations de la page. Pour autant, le passage du rouleau au codex, aux nouvelles et nombreuses possibilités, a-t-il permis une maîtrise des textes  jusqu’alors inconnue ?

Lundi 18 juin à 19h

La page illustrée : Hartmann Schedel et le contexte humaniste

Quand les prophètes du nouvel âge de l’écrit numérique annoncent comme  inédite la production prochaine de textes multimédias incorporant des séquences audio et vidéo ; il convient de rappeler la formidable ancienneté et tous les possibles de la combinaison texte/images, initiée avec les Chroniques de Nuremberg (Hartmann Schedel, 1493).

Lundi 25 juin à 19h

Labyrinthes et Minotaures : la page savante

Il a fallu attendre la complexe mise en page élaborée à la fin du XVIIème siècle par des érudits soucieux de maintenir les savants commentaires pour rationaliser le lourd appareil des excursus et digressions en usage depuis l’Antiquité. 

Informations pratiques

Lieux

  • Place du Louvre (Auditorium du Musée du Louvre)
    Paris, France

Dates

  • lundi 11 juin 2012
  • jeudi 14 juin 2012
  • lundi 18 juin 2012
  • lundi 25 juin 2012

Mots-clés

  • lecture, livre, page, Grafton, Louvre, Chaire

Contacts

  • Marie-France Guillin
    courriel : marie-france [dot] guillin [at] louvre [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marie-France Guillin
    courriel : marie-france [dot] guillin [at] louvre [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La page de l’Antiquité à l’ère du numérique. Histoire, usages et esthétiques », Cycle de conférences, Calenda, Publié le mercredi 06 juin 2012, http://calenda.org/208850