AccueilFigures de l'émigration dans la littérature égyptienne

*  *  *

Publié le lundi 11 juin 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Alors que l’émigration est très présente dans la littérature égyptienne, il n’existe pas de recherche approfondie, consacrée strictement à ce thème. Cette journée a un double objectif : d’une part, développer une approche pluridisciplinaire, en demandant à des chercheurs d’horizons différents (littérature arabe, anthropologie, géographie…) de dresser un panorama des représentations plurielles de l’émigration et des différentes figures de l’émigré, et d’autre part se saisir de cet exemple pour s’interroger sur la richesse des rapports entre littérature et sciences sociales.

Annonce

Descriptif

Alors que l’émigration est très présente dans la littérature égyptienne, il n’existe pas de recherche approfondie, consacrée strictement à ce thème. Les représentations littéraires restent dominées par une vision très négative de la migration, accusée d’introduire des changements dans les liens familiaux, changements qui reflètent les bouleversements de la société tout entière, depuis la réorientation idéologique et économique impulsée par Sadate. Parce qu’ils s’enracinent dans un réalisme critique, courant dominant dans la littérature égyptienne contemporaine, ces ouvrages offrent aux chercheurs en sciences sociales, autant de miroirs, transfigurés par la littérature, de la société égyptienne. Cette journée a donc un double objectif : d’une part, développer une approche pluridisciplinaire, en demandant à des chercheurs d’horizons différents (littérature arabe, anthropologie, géographie…) de dresser un panorama de ces représentations plurielles de l’émigration et des différentes figures de l’émigré, et d’autre part se saisir de cet exemple pour s’interroger sur la richesse des rapports entre littérature et sciences sociales.

Programme

9h15-9h30 : Accueil des participants

9h30-9h45 : Introduction : Delphine Pagès-El Karoui

9h45-12h45 Séance 1

Président-discutant : Frédéric Lagrange (Université Paris IV)

  • May Telmissany, romancière (Université d'Ottawa) : Se retrouver là où les chemins bifurquent. Exil volontaire et malaise de l'écriture
  • Nabil Naoum, romancier : L’écrivain entre les rivages
  • Mourad Yelles (INALCO) : De la ghûrba à la harga. Quelques figures de l’émigré à travers le Texte maghrébin
  • Delphine Pagès-El Karoui (INALCO) : Partir et revenir. Motifs de l’émigration dans la littérature égyptienne contemporaine

14h30-17h15 Séance 2

Président-discutant : Eve de Dampierre, (Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3)

  • Richard Jacquemond (Université d’Aix-en-Provence) : Deux écrivains égyptiens dans l'Amérique post 11-Septembre. Brooklyn Heights de Miral al-Tahawi et Rencontre à Brooklyn Bridge de 'Izz al-Din Shukri Fischer
  • Lucile Gruntz (EHESS) : Mise en scène de la virilité en exil. L’autre pays d’Ibrahim Abdel Méguid et Drumbeat de Mohamed Bisatie
  • Michèle Baussant (CNRS/LESC) : Du juif égyptien au juif d'Egypte: la reconfiguration du rapport à l'Egypte dans la diaspora juive égyptienne en France

17h15-17h30 : Conclusion : Richard Jacquemond

Lieu : Salle des conseils (4 .24), INALCO 65 rue des Grands moulins, 75013 PARIS

Lieux

  • 65 rue des Grands Moulins
    Paris, France

Dates

  • vendredi 08 juin 2012

Mots-clés

  • Littérature arabe, Égypte, migration, exil, émigré, représentations

Contacts

  • Delphine Pagès-el Karoui
    courriel : dpages [at] inalco [dot] fr

URLS de référence

Pour citer cette annonce

« Figures de l'émigration dans la littérature égyptienne », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 11 juin 2012, http://calenda.org/208870