AccueilLa mise en jeu du patrimoine dans la configuration de la ville d'aujourd'hui

La mise en jeu du patrimoine dans la configuration de la ville d'aujourd'hui

The issue of heritage in the configuration of the urban space today

*  *  *

Publié le vendredi 08 juin 2012 par Arnaud Dattola

Résumé

Aborder la ville à partir des stratégies et des enjeux patrimoniaux qui prennent une telle importance aujourd’hui un peu partout permet plus largement de mettre en évidence les différentes logiques des politiques, des architectes, des urbanistes et des habitants, de leurs confrontations, de leurs articulations à l'œuvre dans la production des espaces d'aujourd'hui. Différentes situations urbaines dans plusieurs pays mettant en scène du patrimoine dit matériel comme immatériel seront décrites et présentées comme n’étant pas seulement révélatrices de formes d'appartenance qui se nouent à partir des espaces existants mais ayant bel et bien une dimension performative faisant advenir des formes singulières de localisme tout comme de nouveaux « regroupements » de citadins.

Annonce

Journée organisée par l’Iris dans le cadre du programme de coopération franco-argentin CNRS / CONICET, avec le soutien de la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord et de l’ENSA Paris Malaquais.

EHESS, Salle Lombard, 96 bd. Raspail 75006 Paris, 15 juin 2012

Argumentaire

Aborder la ville à partir des stratégies et des enjeux patrimoniaux qui prennent une telle importance aujourd’hui un peu partout permet plus largement de mettre en évidence les différentes logiques des politiques, des architectes, des urbanistes et des habitants, de leurs confrontations, de leurs articulations à l'œuvre dans la production des espaces d'aujourd'hui.
Différentes situations urbaines dans plusieurs pays mettant en scène du patrimoine dit matériel comme immatériel seront décrites et présentées comme n’étant pas seulement révélatrices de formes d'appartenance qui se nouent à partir des espaces existants mais ayant bel et bien une dimension performative faisant advenir des formes singulières de localisme tout comme de nouveaux « regroupements » de citadins. Discours, interactions, événements, images, « objets » urbains seront considérés et tenus ensemble comme étant à la fois condition et enjeu des pratiques sociales. Seront ainsi interrogées les modalités de création d’« authenticité » d'espaces comme de pratiques à partir de références patrimoniales mobilisant différentes temporalités et différents lieux à l’échelle du monde, rendant ainsi caduques une opposition en termes local/global.

Programme

9h Accueil

9h15 Introduction
  • Caroline de Saint Pierre, anthropologue, ENSA Paris-Malaquais, Iris

9h30-10h30 Les sélections et modes de transmission de la mémoire à partir du legs architectural

  • Discutante : Anne Bossé, architecte et géographe, ENSA Paris-Malaquais
  • Taline Ter Minassian, professeur INALCO « Erevan : patrimoine et architecture à l’époque soviétique »
  • Clarisse Lauras, historienne LARARH, Lyon 2 « Firminy-Vert : invention et inversion patrimoniales »
  • Sabrina Bresson, sociologue, CITERES, ENSA Paris-La Villette « Habiter la Maison Radieuse : les effets de la patrimonialisation sur la réception sociale de l’architecture »
10h30-11h Discussion

11h-12h Les mises en scènes et en récits locales d’un patrimoine en rapport avec la mondialisation

  • Discutant : Eric Wittersheim, anthropologue, EHESS, Iris
  • Mónica Lacarrieu, anthropologue, Université de Buenos Aires « Quand l'essentiel est visible pour les yeux : multiculturalisme et patrimoine dans la ville de Buenos Aires »
  • Pascal Garret, sociologue, MSH Val de Loire « La défense du patrimoine architectural et urbain de Casablanca comme tentative de "marocanisation" d'une ville trop moderne ? »
  • Sophie Corbillé, anthropologue, Université Paris-Sorbonne, Celsa « La marque Abou Dhabi comme opérateur de patrimoine »
12h-12h30 Discussion

Pause déjeuner

14h-15h La production des images de ville à partir du patrimoine des espaces publics

  • Discutante : Susanna Magri, sociologue, directrice de recherche CNRS, CSU
  • Florencia Girola, UBA, Buenos Aires « Patrimoine matériel et espaces publics à Buenos Aires »
  • Caroline de Saint Pierre, anthropologue, ENSA Paris-Malaquais, Iris « Faire ville et faire société : le patrimoine en banlieue parisienne »
  • Sophie Gravereau, anthropologue, Université de Rouen « Les Maisons-Folies lilloises : mise en jeu du patrimoine industriel et de la créativité artistique »
15h30-16h Discussion

16h-17h Les enjeux identitaires au présent du patrimoine

  • Discutant : Thierry Bonnot, chargé de recherche CNRS, Iris
  • Antonella Di Trani, doctorante en anthropologie EHESS, Iris « Conflits de représentation entre acteurs et usages du patrimoine dans le Ghetto de Venise »
  • Sarah Carton de Grammont, doctorante en anthropologie, IIAC-LAIOS, EHESS « "De vrais bijoux parmi de faux diamants" : du "crematorium" au "Palais de la Culture". Regards d'anciens habitants sur les cottages, jardins et murailles, de "Nouveaux Russes" dans la cité-jardin Sokol de Moscou »
  • Emmanuelle Lallement, Université Paris-Sorbonne, Celsa, Sophie Chevalier Université de Franche Comté, anthropologues « De Paris au mythe de la parisianité. La production d’un Paris patrimonialisé par les résidents secondaires étrangers »
17h-17h30 Discussion

17h30-18h Débat général

Lieux

  • 96 boulevard Raspail (EHESS, salle Lombard)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 15 juin 2012

Mots-clés

  • patrimoine, ville, architecture, anthropologie, enjeux, stratégies, citadins, regroupements, localisme,

Contacts

  • Caroline de Saint Pierre
    courriel : c [dot] desaintpierre [at] orange [dot] fr

Source de l'information

  • Caroline de Saint Pierre
    courriel : c [dot] desaintpierre [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La mise en jeu du patrimoine dans la configuration de la ville d'aujourd'hui », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 08 juin 2012, http://calenda.org/208883