AccueilGéographie, écologie, politique : un climat de changement

Géographie, écologie, politique : un climat de changement

Geography, Ecology, Politics : a climate of Change

*  *  *

Publié le lundi 11 juin 2012

Résumé

La géographie française n’a jamais vraiment réussi à considérer la question environnementale, fondamentalement politique, comme faisant ontologiquement corps avec son champ d’intervention. Et malgré la montée en puissance des enjeux contemporains environnementaux, elle semble continuer de le faire : elle reste en effet profondément réticente à aborder les problématiques portées par le vaste champ de l’écologie politique. Le colloque « Géographie, écologie, politique : un climat de changement », organisé à Orléans du 6 au 8 septembre 2012, propose de questionner cette réticence et de poser les jalons heuristiques d’un rapprochement entre l’écologie, la politique et la géographie.

Annonce

La géographie française n’a jamais vraiment réussi à considérer la question environnementale, fondamentalement politique, comme faisant ontologiquement corps avec son champ d’intervention. Et malgré la montée en puissance des enjeux contemporains environnementaux, elle semble continuer de le faire : elle reste en effet profondément réticente à aborder les problématiques portées par le vaste champ de l’écologie politique. Le colloque « Géographie, écologie, politique : un climat de changement », organisé à Orléans du 6 au 8 septembre 2012, propose de questionner cette réticence et de poser les jalons heuristiques d’un rapprochement entre l’écologie, la politique et la géographie.

Dans cet objectif, le colloque sera organisé en quatre sessions. La première traitera de l’histoire des liens entre écologie, géographie et politique, la deuxième traitera des comparaisons internationales entre différentes cultures géographiques, la troisième s’intéressera aux conséquences et aux implications contemporaines de ces trajectoires historiques et des différences nationales ou régionales et la quatrième sera consacrée aux perspectives de (re)fondation d’une géographie politique de l’environnement.

Programme

Jeudi 6 septembre 2012

9h00 – 9h30

  • Chartier, Denis et Rodary, Estienne – Introduction générale du colloque

9h30 – 12h30

Session 1. Les relations historiques et épistémologiques entre la géographie, l’écologie et la politique en France

Mathieu, Nicole – Introduction à la session

  • Benhammou, Farid – Une histoire de la géographie de l'animal
  • Caillault, Sébastien – Les échelles du feu et de la brousse. Une exploration géographique de la catégorisation écologique des paysages de l’ouest du Burkina Faso
  • Duvail, Stéphanie – Les géographies de l’eau : de l’hydrologie à une approche globale des relations entre eaux et territoires
  • Gagnol, Laurent – La théorie des articulations littorales, fondement oublié de la géographie et nouvel horizon d’une géographie « globale »
  • Génin, Alain et Alexandre, Frédéric – Biogéographie : de la marginalisation à une science de l’environnement interdisciplinaire
  • Glon, Éric – Pour une géographie de la nature : intérêts et limites d’une perspective marxienne
  • Lefort, Isabelle – La notion de « crise » : essai de mise en perspective critique de ses usages géographiques
  • Matagne, Patrick – Géographie-écologie : occasions manquées et opportunités
  • Pelletier, Philippe – Pourquoi Élisée Reclus a choisi la géographie et non l’écologie

14h00 – 16h30

Session 2. Les relations entre géographie, écologie et politique dans d’autres cultures intellectuelles

Berdoulay, Vincent – Introduction à la session

  • Ballouche, Aziz – Forêts versus savanes : l’héritage colonial de l’écologie et de la géographie tropicale en Afrique de l’Ouest
  • Blanchon, David – Radical political ecology et « water studies » : quels apports pour la géographie de l'environnement en France
  • Kull, Christian et Batterbury, Simon – Of missed boats, sunken ships, and flagship vessels: geography and environment in the Anglophone world
  • Oyono, Phil René et Ntungila, Floribert – Le zonage en Afrique francophone : esquisse d’une géographie de l’exclusion et d’une écologie politique de la fragmentation de la sphère publique
  • Pollini, Jacques – L'écologie politique comme point de rencontre de l'empirisme classique et de l'herméneutique du discours scientifique
  • Sepulveda, Bastien – La question environnementale au détour de l’autochtonie. Les géographes face au dilemme de la « Terre Mère »
  • Taabni, Mohamed – Géographie appliquée et géographie engagée dans le Maghreb colonial : la dégradation des milieux et la maîtrise de l’érosion des terres au prisme des postures politiques
  • Verdum, Roberto – Vers une histoire de la question environnementale au Brésil
  • Yamo, Antang et Eteme, David – Agro-industrie et développement des grandes concessions foncières au Cameroun : enjeux de territorialité et perspectives
  • Zaninetti, Jean-Marc et Mathewson, Kent – La contribution singulière de Carl Sauer dans l’émergence d’une sensibilité écologique en géographie

16h30 – 17h30 Débat sur les sessions 1 et 2

Soirée – Table-ronde

  • Berdoulay, Vincent
  • Deléage, Jean-Paul
  • Mathieu, Nicole
  • Ruf, Thierry
  • Soubeyran, Olivier

Vendredi 7 septembre 2012

9h00-12h30

Session 3. La géographie française contemporaine face à l’écologie et la politique

Soubeyran, Olivier – Introduction à la session

  • Amelot, Xavier ; Bousquet, Aurélie ; Couderchet, Laurent et Noucher, Mathieu – Sciences sociales, sciences spatiales et sciences écologique pour une co-décision dans la prise en compte des continuités écologiques sur les territoires
  • Depraz, Samuel – La gestion participative de la nature est-elle vraiment morte ? Réflexions sur un débat appliqué aux espaces naturels protégés
  • Gaultier, Emmanuèle et Pech, Pierre – La reconstruction d’une « géographie naturaliste »
  • Gautreau, Pierre – Ce que change la diffusion en ligne des données environnementales : quelle approche géographique d’une question d’écologie politique ?
  • Grenier, Christophe – Anti-malthusianisme ou darwinisme ? Des limites d’une géographie anti-écologiste à une politique des limites géographiques
  • Lespez, Laurent et Germaine, Marie-Anne – Quels milieux de référence pour la gestion durable des cours d'eau ordinaires dans le monde occidental (France, Grande-Bretagne, États-Unis) ? Apport d'une réflexion géographique sur le temps long
  • Moreau, Sophie – Justice environnementale : transfert, résistance, et appropriation d’un concept au sein de la géographie française
  • Pestaña, Gilles – La diffusion et l’intégration des normes et des paradigmes à travers les instruments de politiques publiques. Essai d’analyse réflexive et épistémologique à partir de la Nouvelle-Calédonie
  • Rebotier, Julien – La production de l’environnement

14h00 – 16h30

Session 4. Perspectives de rapprochement entre la géographie, l’écologie et la politique

Arnauld de Sartre, Xavier – Introduction à la session

  • Barraud, Régis – La restauration écologique des cours d’eau : rôles et postures des géographes engagés dans des projets de recherche-action
  • Blanc, Nathalie – Cultures et développement durable : la place des géographes
  • Blot, Frédérique – Quand géographes, écologues et acteurs locaux se retrouvent autour de la question de la pollution médicamenteuse
  • Challéat, Samuel et Larceneux, André – La spatialité des dommages et risques environnementaux comme point de convergence entre géographie, écologie et politique
  • Cormier-Salem, Marie-Christine et Duvail, Stéphanie – Jeux de cartes, enjeux d'acteurs. Quand la cartographie remet les géographes au cœur du politique et de l’écologie
  • Demeulenaere, Elise – Géographie et anthropologie : points aveugles sur les politiques de l'environnement
  • Emelianoff, Cyria – Les pouvoirs locaux dans la mondialisation écologique : un retour aux sources du « développement urbain durable »
  • Garcia, Pierre-Olivier et Grangé, Jérémy – Géographie de la limite : occasions manquées et perspectives/ouverture contemporaines
  • Hautdidier, Baptiste – Quelque part entre Toutatis et Gaïa : la géographie française peut contribuer aux questions de l’écologie.
  • Sajaloli, Bertrand – Grésillon, Etienne – Titre à définir

16h30 – 17h30
Débat sur les sessions 3 et 4

Soirée – Dîner de clôture du colloque

Samedi 8 septembre 2012

Sortie de terrain dans une exploitation vinicole en vin naturel à Cheverny

Inscription

  • Pour assister au colloque, il est nécessaire de s'inscrire avant le 20 août 2012

  • Le formulaire d'inscription est disponible en ligne sur :

http://www.colloque.ird.fr/geographie-ecologie-politique/Inscription

Frais d'inscription

  • Doctorants, sans profession, sans salaire : 30 euros
  • Enseignants, chercheurs et professionnels : 100 euros
  • Participation à l’excursion du samedi 8 (facultatif) : + 25 euros

Contacts

  • Administration : Josée Bouyer Tél : +33 (0)2 38 49 47 01. Fax : +33 (0)2 38 49 47 11. josee.bouyer@univ-orleans.fr
  • Coordination : Denis CHartier Tél : +33 (0)2 38 41 71 43 ou 06 71 57 49 69. denis.chartier@univ-orleans.fr

Lieux

  • UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines - 10 rue de Tours
    Orléans, France (45)

Dates

  • jeudi 06 septembre 2012
  • vendredi 07 septembre 2012
  • samedi 08 septembre 2012
  • lundi 20 août 2012

Mots-clés

  • géographie, question environnementale, écologie politique

Contacts

  • Chartier Denis
    courriel : denis [dot] chartier [at] univ-orleans [dot] fr
  • Josée Bouyer
    courriel : josee [dot] bouyer [at] univ-orleans [dot] fr

Source de l'information

  • Denis Chartier
    courriel : denis [dot] chartier [at] univ-orleans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Géographie, écologie, politique : un climat de changement », Colloque, Calenda, Publié le lundi 11 juin 2012, http://calenda.org/208944