AccueilAnthropologie politique : actualité d’auteurs « classiques »

Anthropologie politique : actualité d’auteurs « classiques »

Political anthropology: the "seminal" authors and the current state of research

Séminaire LAIOS 2011-2012

LAIOS seminar 2011-2012

*  *  *

Publié le mercredi 13 juin 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

L’anthropologie politique est inséparable de certains travaux et de personnalités désormais considérés comme des « classiques » ayant apporté une contribution décisive au corps théorique de ce champ de recherches. Les bouleversements politiques récents, ainsi que les dynamiques internes à l’espace académique, incitent aujourd’hui à un double mouvement, apparemment contradictoire : revenir vers les théories classiques dont d’aucuns estiment qu’elles n’ont pas épuisé leur potentiel scientifique, et remettre en cause ces mêmes théories, en regard d’une réalité renouvelée. Le séminaire du Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (LAIOS) s’attachera cette année à interpeller ces travaux et ces problématiques, à interroger leur valeur heuristique ici et maintenant.

Annonce

Présentation

L’anthropologie politique est inséparable de certains travaux et de personnalités désormais considérés comme des « classiques » ayant apporté une contribution décisive au corps théorique de ce champ de recherches. Les bouleversements politiques récents, ainsi que les dynamiques internes à l’espace académique, incitent aujourd’hui à un double mouvement, apparemment contradictoire : revenir vers les théories classiques dont d’aucuns estiment qu’elles n’ont pas épuisé leur potentiel scientifique, et remettre en cause ces mêmes théories, en regard d’une réalité renouvelée.

Le séminaire du Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (LAIOS) s’attachera cette année à interpeller ces travaux et ces problématiques, à interroger leur valeur heuristique ici et maintenant. Il s’agira ainsi d’avancer vers une définition positive des tendances actuelles de l’étude anthropologique et socio-anthropologique du politique.

Cette série de communications, et les débats qu’elles ne manqueront pas de susciter, ne peuvent se limiter à l’histoire étroite d’une discipline : l’ouverture, au principe de cette initiative, appelle la multiplication des regards propre au croisement des disciplines et des perspectives. Les conférencier(e)s seront ainsi invités à éclairer, à travers des interventions centrées sur certains auteurs ou certaines de leurs analyses, ce qu’une telle revisite apporte à la dynamique de leurs propres recherches. À partir d’un terrain, d’une expérience, d’une posture théorique, il s’agira d’engager le débat avec la singularité de la pensée d’un auteur pour en souligner les forces, les faiblesses, les échos et, au-delà des contingences historiques de la production d’une œuvre singulière, en révéler le potentiel encore actif et souvent méconnu.

Responsables : Pierre Bouvier, professeur émérite à l’Université Paris-Ouest-La-Défense et Jean-Bernard Ouedraogo, directeur de recherche au CNRS

3e jeudi du mois de 15 h à 17 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 17 novembre 2011 au 21 juin 2012

Programme

  • 17 Novembre : Gianni Albergoni, CHSIM/EHESS, Paris « Les tribus dans l’État : un modèle pour le monde arabe d’Ibn Khaldûn à Gellner »
  • 15 Décembre : Arlette Farge, CRH/EHESS, Paris « Autour de Foucault : pouvoir et espace privé »
  • 19 Janvier : Alban Bensa, IRIS/EHESS, Paris « Conjoncture et / ou culture dans l’œuvre océaniste de Marshall Sahlins »
  • 16 Février : Marcel Fournier, Université de Montréal, Canada « Deux regards socioanthropologiques : Marcel Mauss / Émile Durkheim »
  • 15 Mars : Birgit Muller, Laios, IIAC, EHESS-CNRS, Paris « Mesure et perception sensorielles de l’environnement : lire Alexander von Humbolt à travers Tim Ingold »
  • 3 Mai : Florence Delmotte, F.R.S-FNRS, Facultés Universitaires Saint-Louis, Bruxelles, Belgique « Norbert Elias et la question de l’État dans le processus de civilisation. L’actualité européenne d’une sociologie historique du politique »
  • 16 Mai  : Nicolas Auray, ENST, GSPM/ Institut Marcel Mauss-EHESS, Paris « Les enjeux politiques autour de régimes d’apprentissage curieux : Simondon reconfiguré par les hackers ? »
  • 14 Juin (salle 7) : Michèle Le Doeuff, CRAL/EHESS, Paris « Simone de Beauvoir : qu’est-ce qu’une jeune classique ? »
Michèle Le Doeuff est professeure des universités et directrice de recherche au Cnrs. Elle a publié plusieurs ouvrages dont Le Sexe du Pouvoir, (réed) 2000, l’Etude et le Rouet (réed) 2008, ainsi que de nombreux articles dans diverses revues.
Elle interviendra sur une actualisation des questions de genre.

Lieux

  • 105 boulevard Raspail (EHESS)
    Paris, France

Dates

  • jeudi 14 juin 2012

Mots-clés

  • LAIOS, anthropologie politique, auteurs classiques, Simone de Beauvoir, Ibn Khaldûn, Gellner, Foucault, Shalins, Mauss, Durkheim, Alexander von Humbolt, Simondon, Elias

Contacts

  • Lydie Pavili-Baladine
    courriel : lpavili [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Chan Langaret
    courriel : chanlangaret [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Anthropologie politique : actualité d’auteurs « classiques » », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 13 juin 2012, http://calenda.org/208975