AccueilL'épistémologie génétique a-t-elle encore une actualité ?

L'épistémologie génétique a-t-elle encore une actualité ?

Is genetic epistemology still up to date ?

Journées internationales Jean Piaget

International conference Jean Piaget

*  *  *

Publié le vendredi 22 juin 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Piaget est sans doute l’une des plus grandes figures de l’histoire de la psychologie. Mais il est sans doute aussi, en raison de sa formation, de son activité de recherche et de son engagement dans les institutions scientifiques, un grand épistémologue. Les membres de l’axe six « Sciences et cognition » de la Maison des sciences de l’homme Lorraine organisent une rencontre internationale destinée à interroger la permanence du sens des travaux effectués au Centre d’épistémologie génétique autour de Jean Piaget (1896-1980), scientifique éminent du XXe siècle.

Annonce

Présentation

L’histoire du Centre International d’Epistémologique Génétique est exemplaire à cet égard, puisque cette institution qu’il a créée a offert durant près de 30 ans (1955-1984) un lieu de recherches et de formations véritablement interdisciplinaires, où linguistes, logiciens, psychologues, etc., ne se contentaient pas de se côtoyer avec la bienveillance polie qui sied aux relations entretenues dans ce genre d’organisation, mais s’efforçaient d’intégrer leurs différentes approches au profit de la résolution conjointe de questions communes à ces différentes disciplines qu’ils « représentaient ».

La création du Centre International d’Epistémologie Génétique et la manière dont il a fonctionné peuvent certes, devenir des objets scientifiques à part entière. Cette institution, restée pratiquement unique en son genre, est prototypique de ce que l’on appelle maintenant « l’agence rationnelle » chez les logiciens, (van Benthem, 2011 ; Walton, 2007), les linguistes pragmaticiens (Mercier, 2012 ; Sperber et Mercier, 2011[1]), et les psychologues sociaux (Laughlin et al., 2006[2] ; Trognon et Batt, 2012a-b  ; Trognon, Batt et Marchetti, 2011[3]).

Mais les questions qui ont été étudiées coopérativement au sein de Centre International d’Epistémologie Génétique présentent aussi un grand intérêt en elles-mêmes. Par exemple, des questions comme : « qu’est-ce que le sujet épistémique », « quelle est la part de l’endogène et de l’exogène dans l’acquisition des connaissances scientifiques et de la pensée formelle par les êtres humains ? », etc. pourraient-elles recevoir encore aujourd’hui les réponses qu’elles ont reçues du temps de Piaget et même pourraient-elles être posées d’une manière analogue ? Ainsi poserait-on aujourd’hui de la même manière qu’au temps de Piaget la question des rapports entre la logique et la psychologie — alors que l’unité de la logique qui était communément admise du temps de la dispute Beth-Piaget et qui justifiait que la psychologie de la connaissance soit mise dans la perspective de la logique a explosé, alors que la psychologie ne se réfère plus guère à la logique, alors que, bien que régulièrement revendiquée, la rencontre des sciences naturelles et des sciences formelles n’est toujours pas à l’ordre du jour ? Ces questions et leurs réponses appartiennent-elles définitivement aux scories de l’histoire des sciences ? Ou bien leur portée dépasse-t-elle le moment historique où elles ont été formulées ?

La coopération récente et fructueuse entre les psychologues, les logiciens et les philosophes des sciences dans le cadre d’opérations de recherches menées au sein de la MSH Lorraine a fait surgir la nécessité de revenir aux dialogues plus anciens de ce type, entre disciplines. C’est pourquoi la MSH Lorraine organise ces journées. Elles sont en effet pleinement inscrites dans le programme scientifique de l’axe sciences et cognition, dont la composition (inter)disciplinaire même reflète, toutes proportions gardées, ce qu’était la composition du Centre International d’Epistémologie Génétique. Ces journées ont été préparées par des travaux qui ont été conduits dans le projet DiaRaFor sur l’apprentissage interactif (Batt et Trognon, 2012 ; Sorsana et Trognon, 2011 ; Trognon et Batt, 2012a-b ; Trognon, Batt et Marchetti, 2011[4] ; Trognon et Sorsana, 2011[5]) et sur la correspondance Beth-Piaget (Heinzmann, Trognon et Tremblay, 2012).

Cette rencontre a l’ambition de réunir des scientifiques qui ont fréquenté le Centre d’Epistémologie Génétique, et ont été témoins des conditions de production de la pensée de l’époque, et des scientifiques dont les travaux ont largement profité de ces réflexions. Elle a pour but d’instaurer un débat à partir des questions ci-dessus, en partageant des résonnances à propos de travaux anciens, mais aussi de scruter leur utilisation actuelle dans diverses disciplines scientifiques ou applications.

Notes

  • [1] Mercier, H., Sperber, D. (2011) “Why do humans reason? Arguments for an argumentative theory” Behavioral and Brain Sciences.
  • [2] Laughlin, P. R., Hatch, E. C., Silver, J. S., & Boh, L. (2006). Groups perform better than the best individuals on letters-to-numbers problems: Effects of group size. Journal of Personality and Social Psychology, 90(4), 644-651.
  • [3]Trognon, A., Batt, M., Marchetti, E. (2011). Le dialogisme de la validité dans l'ordre de l'interaction.Bulletin de Psychologie
  • [4]  Trognon, A., Batt, M., Marchetti, E. (2011). Le dialogisme de la validité dans l'ordre de l'interaction.Bulletin de Psychologie
  • [5] Sorsana, C., Trognon, A. (2011). Contextual determination of human thinking: About some conceptual and methodological obstacles in psychology studies. Human Development

PROGRAMME PROVISOIRE

Nancy 20-21 septembre 2012

Université de Lorraine, MSH Lorraine – 91 avenue de la Libération, 3e étage salle internationale

Jeudi 20 septembre 2012 :

10h00 : Accueil et ouverture du colloque par Gerhard Heinzmann, directeur de la MSH Lorraine

10h15-11h45 : Contexte Historique et institutionnel

  • Le Centre International d’Epistémologie génétique de Jean Piaget : compte-rendu d’une expérience personnelle
    Robert Maier, Université d’Utrecht (Pays-Bas)
  • Le sujet épistémique de Piaget dans son contexte social et historique
    Anne-Nelly Perret-Clermont, Université de Neuchâtel(Suisse)
  • Après Piaget : l’ouverture de nouveaux possibles
    Eduardo Marti Sala, Université de Barcelone et Cintia Rodriguez Garrido, Université Autonome de Madrid (Espagne)

12h00-13h00:    Problèmes posés par les applications

  • L’étude de textes multiples comme espace de construction cognitive : épistémologie génétique et processus de formation en contexte universitaire
    Jean-François Perret, Université de Neuchâtel (Suisse)
  • Comment évaluer l’accès aux conservations chez la personne sourde?
    Martine Batt, Juliette Lambert, Pauline Pierrel, Lydie Morel, Alain Trognon, Université de Lorraine

14h00-17h00 :   Conceptualisation

  • Le développement conceptuel de l’enfant
    Annick Weil-Barais, Université d’Angers
  • Relation entre logique formelle et pensée réelle
    Alain Trognon et Gerhard Heinzmann, Université de Lorraine
  • Action et cognition : le sujet épistémique est-il véritablement désincarné ?
    Christine Sorsana, Université de Toulouse 2
  • Epistémologie et psychologie : une relation nécessaire
    Gérard Vergnaud, Université Paris 8

18h00-20h00 :   Table ronde

  • Les travaux de Piaget : terreau fertile ou histoire ancienne ?

vendredi 21 septembre 2012

9h00-12h00 :      EPISTEMOLOGIE

  • Piaget’s Genetic Epistemology : strong points, weak points, potential actuality of the conceptual framework
    Robert Maier, Université d’Utrecht (pays-Bas)
  • Pourquoi les humains raisonnent-ils ?
    Hugo Mercier Université Neuchâtel (Suisse) et Dan Sperber, Institut Jean-Nicod Paris
  • L’épistémologie génétique au regard des neuro-sciences
    Constant Rainville, Institut Universitaire de Montréal (Canada)
  • Jean Piaget and the New Science
    Edda Weigand, Université de Münster(Allemagne) et Luigi Torchio, Sovrintendenza Scolastica di Friuli Venezia Giulia (Italie)

Lieux

  • 91 avenue de la Libération (Maison des Sciences de l'Homme Lorraine Salle internationale (3e étage))
    Nancy, France

Dates

  • jeudi 20 septembre 2012
  • vendredi 21 septembre 2012

Mots-clés

  • Piaget, psychologie, épistémologie, épistémologie génétique, interdisciplinarité, linguistique, logique, philosophie, philosophie des sciences

Contacts

  • Dominique Michel
    courriel : dominique [dot] michel [at] ens [dot] fr

Source de l'information

  • Marie L'Etang
    courriel : marie [dot] letang [at] univ-lorraine [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'épistémologie génétique a-t-elle encore une actualité ? », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 22 juin 2012, http://calenda.org/209041

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème