AccueilMobilités transnationales et échanges Europe-Amérique (du XIXe siècle à nos jours)

Mobilités transnationales et échanges Europe-Amérique (du XIXe siècle à nos jours)

Transnational mobility and exchanges between Europe and America (Nineteenth century to the present day)

*  *  *

Publié le mercredi 20 juin 2012 par Elsa Zotian

Résumé

À l’occasion de son douzième numéro, la revue Amnis propose d’engager une réflexion sur les échanges et la circulation des hommes, des cultures et des savoirs entre l’Europe et l’Amérique, mais aussi au sein du vaste continent américain (XIXe-XXIe siècle). Dans cette perspective, on privilégiera des études historiques, sociologiques et anthropologiques. Les travaux pourront aborder, aussi bien d’un point de vue empirique que théorique, la nature de ces échanges, leur modalité de circulation ou leur impact dans les sociétés de réception. Les auteurs sont invités à organiser leur analyse autour des axes suivants : échanges humains, transferts d’idéologies ou de représentations mentales, échanges littéraires et artistiques, échanges techniques et scientifiques.

Annonce

Argumentaire

Même si l’arrivée et la diffusion des nouvelles technologies semble avoir densifié, accéléré et assoupli les transferts, amplifiant de la sorte le phénomène de la mondialisation, force est de constater que les échanges entre territoires sont « vieux comme le monde », et qu’ils ont largement contribué à façonner les hommes et leur environnement.

L’espace euro-américain a été particulièrement marqué dans ce domaine, en raison des liens historiques et culturels particulièrement étroits unissant ces territoires. En ce qui concerne les échanges humains, les voyages et les courants migratoires, libres ou forcés (exil), ont considérablement multiplié les ponts entre les deux continents. Selon les périodes et en fonction des conjonctures, chacun des continents et sous-continents a offert aux populations de l’autre l’opportunité d’un meilleur avenir. Comme le montrent les études migratoires récentes, les transferts de population constituent des éléments essentiels dans le processus de construction des sociétés d’accueil, voire des sociétés d’origine. Les études sur le transnationalisme – dont le but est d’analyser les échanges et interactions reliant les sociétés d’origine et de destination des migrants –, nous montrent également à quel point la circulation des personnes contribue à dépasser les frontières classiques des États-Nations et à rapprocher des territoires lointains.

Quant aux échanges culturels, ils ont longtemps été pensés en terme d’« influence » – voire de rayonnement –, ce qui a donné lieu à l’opposition classique entre culture dominante et culture dominée. La question relative aux modalités de réception de ces échanges étant souvent délaissée, les transferts avaient pour la plupart un caractère unidirectionnel : est-ouest pour ce qui est des échanges Europe-Amérique latine, et nord-sud pour ceux concernant le continent américain. Or il est maintenant largement admis que les échanges sont plutôt multidirectionnels, avec de nombreux allers-retours, et que les pôles de réception s’approprient de façon active et dynamique ces transferts culturels, qu’ils adaptent par la suite à leur contexte et environnement. 

À l’occasion de son douzième numéro, la revue Amnis propose donc d’engager une réflexion sur les échanges et la circulation des hommes, des cultures et des savoirs entre l’Europe et l’Amérique, mais aussi au sein du vaste continent américain (XIXe-XXIe siècle). Dans cette perspective, on privilégiera des études historiques, sociologiques et anthropologiques.

Les travaux pourront aborder, aussi bien d’un point de vue empirique que théorique, la nature de ces échanges, leur modalité de circulation ou leur impact dans les sociétés de réception.

Les auteurs sont invités à organiser leur analyse autour des axes suivants :

  • Échanges humains

transferts de populations et d’organisations sociales à caractère culturel, politique ou criminel (mafia, maras…). Quelles sont leurs modalités de circulation ? Comment ces organisations s’adaptent-elles aux sociétés d’accueil ?
  • Transferts d’idéologies ou de représentations mentales

Seront privilégiés les travaux concernant des idéologies et des programmes/projets politiques ainsi que religieux à cheval entre les deux continents, tels que le sionisme, la Francophonie, la Hispanidad et son projet de Comunidad hispánica de naciones, etc. Pourront être également objet d’étude les mécanismes de circulation et l’impact de certains mythes (Che Guevara, La Pasionaria, Martin Luther King, par exemple) dans les sociétés d’accueil.
  • Échanges littéraires et artistiques

De quelle manière et avec quelle portée différents courants littéraires et artistiques ont circulé entre ces espaces ? Comment, par exemple, le jazz et le blues nord-américains ou la bossa nova brésilienne sont arrivés en Europe ? Comment les sociétés d’accueil se sont approprié ces musiques ? Quid du surréalisme européen ou du « réalisme magique » latino-américain ?
  • Échanges techniques et scientifiques :

Quels ont été les moyens de circulation des théories scientifiques et des savoirs techniques ? Comment les établissements académiques des sociétés d’accueil y ont-ils eu accès ? Les théories Lacaniennes ou le darwinisme sont représentatifs de ces savoirs scientifiques reliant les deux continents.

 Conditions de soumission

  • Les propositions pourront être rédigées en français, en anglais ou en espagnol.
  • Elles devront être accompagnées d’un curriculum vitæ (voir le site de la revue http://amnis.revues.org) et parvenir  à l’adresse suivante : amnis@revues.org

avant le 10 octobre 2012

  • Après acceptation des propositions par le comité de rédaction, les auteurs devront envoyer leur article au plus tard le 10 avril 2013.
  • Chaque article sera alors soumis au comité de lecture, qui décidera de son éventuelle publication.

Directeur de la revue

Severiano Rojo Hernandez - Université de Provence (Aix-en-Provence), Espagnol

Comité de lecture

  • Alec G Hargreaves - Florida State University (Tallahassee), Etats-Unis, Littérature Française et Etudes Francophones, Director Winthrop-King Institute for Contemporary French and Francophone Studies
  • Avner Ben-Amos - Université de Tel-Aviv, Israël, Histoire
  • Carine Trevisan - Université Paris Diderot (Paris VII), France, Lettres Modernes
  • Crystel Pinçonnat - Université Paris Diderot (Paris VII), France, Littérature Comparée
  • Gerd Krumeich - Université de Düsseldorf, Allemagne, Histoire
  • Hugues Pentecouteau - Université de Rennes 2, France, Sociologie
  • Isidro Sepúlveda Muñoz - Universidad Nacional de Educación a Distancia, (Madrid), Espagne, Histoire
  • Jean-Robert Raviot - Université de Nanterre (Paris X), France, Russe
  • Juan Rial - Universidad de la República - Universidad ORT de Montevideo, Uruguay, Sciences Politiques
  • Julio Aróstegui - Universidad Complutense (Madrid), Espagne, Histoire
  • Leonard V. Smith - Oberlin College (Ohio), Etats-Unis, Histoire
  • Luis Veres - Universidad de Valencia, Espagne, Littérature latino-américaine
  • Martine Chalvet - Université de Provence (Marseille), France, Histoire
  • Michel Tailland - Université de Toulon et du Var (Toulon), France, Anglais
  • Mona Huerta - IHEAL, Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine, Directrice du CREDAL (Paris), France, Histoire de l’Information
  • Mónica Moreno Seco - Universidad de Alicante, Espagne, Histoire
  • Óscar Álvarez Gila - Universidad del País Vasco, (Vitoria), Espagne, Histoire
  • Paulo Bernardo Ferreira Vaz - Universidad Federal de minas Gerais, (Belo Horizonte), Brésil, Communication Sociale
  • Philippe Schaffhauser-sociologie et anthropologie sociale et culturelle, Centro de Estudios Rurales. Colegio de Michoacán, México
  • Pierre Schoentjes - Université de Gand, Belgique, Littérature française
  • Pierre-Cyrille Hautcœur - EHESS, École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris), France, Sciences Economiques
  • Taline Ter Minassian - INALCO, (Paris), France, Histoire

Dates

  • mercredi 10 octobre 2012

Mots-clés

  • mobilités transnationales, transferts, échanges, migrations, culture

Contacts

  • Severiano Rojo Hernandez
    courriel : amnis [at] revues [dot] org

Source de l'information

  • Severiano Rojo Hernandez
    courriel : amnis [at] revues [dot] org

Pour citer cette annonce

« Mobilités transnationales et échanges Europe-Amérique (du XIXe siècle à nos jours) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 20 juin 2012, http://calenda.org/209042