AccueilXénophobie et orientations politiques de la jeunesse en Afrique du Sud

Xénophobie et orientations politiques de la jeunesse en Afrique du Sud

Xenophobia and youth political orientations in South Africa

Une situation lointaine pour commencer / continuer à réfléchir ici et maintenant ?

A distant situation to start/continue thinking here and now?

*  *  *

Publié le lundi 25 juin 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Sur la base de terrains sud-africains, cette journée d’étude ambitionne de mettre en résonance les phénomènes de xénophobie en Afrique du Sud avec la conjoncture nationale en France. On pense à la montée du vote Front National aux dernières élections présidentielles et aux sondages mettant en évidence une orientation du vote des 20-25 ans vers ce même parti. Mais il ne s’agira pas de commenter à chaud la situation récente française au regard des dernières statistiques mais de confronter des problématiques relatives à la nature, aux causes, conséquences, datations et enjeux de la montée de la xénophobie dans les deux pays et de tester le caractère heuristique ou non d’une comparaison.

Annonce

Argumentaire

Sur la base de terrains sud-africains, cette journée d’étude ambitionne de mettre en résonance les phénomènes de xénophobie en Afrique du Sud avec la conjoncture nationale en France. On pense à la montée du vote Front National aux dernières élections présidentielles et aux sondages mettant en évidence une orientation du vote des 20-25 ans vers ce même parti. Mais il ne s’agira pas de commenter à chaud la situation récente française au regard des dernières statistiques mais de confronter des problématiques relatives à la nature, aux causes, conséquences, datations et enjeux de la montée de la xénophobie dans les deux pays et de tester le caractère heuristique ou non d’une comparaison. Peut-on rapprocher les deux phénomènes ? Faut-il au contraire les traiter comme deux situations singulières ? Les transformations de la nature de l’État repérables dans les deux pays ont-elles des traits communs ? Quid de la subjectivité des gens ? Est-elle entièrement ralliée aux politiques xénophobes qui se déploient ? Quelles sont les modalités et les possibles politiques d’une démarcation voire d’une confrontation avec l’État sur ce point ? Sans prétendre assimiler totalement les situations françaises et sud-africaines, on fera l’hypothèse que ces choix scientifiques très débattus en Afrique du Sud se posent aussi aux analystes de la xénophobie en France, et qu’il est bon d’en débattre et de s’en souvenir au moment où l’ont peut avoir l’illusion d’être venu à bout de cette politique par le simple échec aux élections d’un président qui en fut une incarnation délibérée.

Cette journée d'étude est organisée par le programme  « Mobilisations, Engagements, Constructions Identitaires et Territoires » du Clersé-CNRS.

Programme

Matinée 9h00-12h30

Ouverture de la journée : A. Hammouche (Directeur du Clersé-Université Lille 1)
  • J. Hayem (Clersé-Université Lille 1) : « Xénophobie en Afrique du Sud. Une situation lointaine pour réfléchir ici et maintenant ? »
  • M. Neocosmos (UNISA, Prétoria) : « Penser la xénophobie en situation néo-coloniale. Le cas de l’Afrique du Sud »
  • M. Moiloa (Witwatersrand University, Johannesburg): « Working, Waiting and wanting. A study of youth subjectivities in Khutsong (Afrique du Sud) »

Après-midi 14h00 à 16h00

Discussion table-ronde

  • Introduite par une synthèse de la matinée par J. Lemière (Clersé, Université Lille 1) « Montée de la xénophobie : France-Afrique du sud, une comparaison heuristique ? »

Informations pratiques

  • Journée d’étude ouverte à tous.
  • Les discussions se dérouleront en français.
  • Une traduction partielle de la communication de M. Moiloa sera assurée.
  • Contact : judith.hayem@univ-lille1.fr

Lieux

  • Université Lille 1, salle du Conseil, bâtiment SH2
    Villeneuve-d'Ascq, France

Dates

  • lundi 09 juillet 2012

Mots-clés

  • xénophobie, Afrique du sud, France, comparaison, jeunesse

Contacts

  • Judith Hayem
    courriel : judith [dot] hayem [at] univ-lille1 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Judith Hayem
    courriel : judith [dot] hayem [at] univ-lille1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Xénophobie et orientations politiques de la jeunesse en Afrique du Sud », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 25 juin 2012, http://calenda.org/209064