AccueilLe travail refoulé

Le travail refoulé

Repressed work

Clinique du travail

Work clinic

*  *  *

Publié le mercredi 19 septembre 2012

Résumé

Dans la situation sociale actuelle où le travail peine à devenir un objet d’élaboration et d’action publiques, où il reste une simple variable d’ajustement dans les entreprises, la santé au travail est un souci majeur. L’assistance aux personnes ne peut suffire à traiter la question. L’action en la matière réclame que le travail cesse d’être « ni fait ni à faire » car de moins en moins de travailleurs s’y reconnaissent. Des conflits majeurs existent autour de la valeur du travail, et même sur ce qu’on entend par travail. La collection Clinique du travail, crée chez ERES, a voulu, à sa place, rendre le travail tout simplement visible, le sortir du refoulement organisationnel où on le tient. Elle a voulu aussi faire vivre une histoire, des disciplines, et aussi des questions qui insistent.Ce colloque, organisé le 10 novembre 2012 au CNAM, permettra à la fois de présenter les travaux réalisés jusqu’alors et de débattre avec l’ensemble des auteurs de cette collection des axes principaux retenus pour cette journée : histoire et actualité de la clinique du travail, transformations du travail, intervenir dans les milieux de travail, subvertir le « sale boulot ».

Annonce

Collection Clinique du travail, dirigée par Yves Clot et Dominique Lhuilier aux éditions ères

COLLOQUE : LE TRAVAIL REFOULE, Le samedi 10 novembre 2012, CNAM, 292 rue St Martin, Paris 75003, Amphithéâtre Paul Painlevé, 9H-18h.

Présentation

Dans la situation sociale actuelle où le travail peine à devenir un objet d’élaboration et d’action publiques, où il reste une simple variable d’ajustement dans les entreprises, la santé au travail est un souci majeur. L’assistance aux personnes ne peut suffire à traiter la question. L’action en la matière réclame que le travail cesse d’être « ni fait ni à faire » car de moins en moins de travailleurs s’y reconnaissent. Des conflits majeurs existent autour de la valeur du travail, et même sur ce qu’on entend par travail.

La collection Clinique du travail a voulu, à sa place, rendre le travail tout simplement visible, le sortir du refoulement organisationnel où on le tient. Elle a voulu aussi faire vivre une histoire, des disciplines, et aussi des questions qui insistent.

Cette collection a été créée en 2006 aux éditions ERES, sous la direction de Yves Clot et de Dominique Lhuilier. Elle accueille et valorise des travaux relatifs à la problématique « subjectivité et travail », dans une perspective pluridisciplinaire : psychopathologie du travail, psychodynamique du travail, clinique de l’activité, psychosociologie du travail, sociologie, anthropologie… Autant de perspectives théoriques et méthodologiques en articulation avec les préoccupations et demandes sociales émanant des situations de travail où émergent des questionnements autour des contraintes et ressources de l’activité, de la construction et du développement de la santé, des métiers, de la souffrance et du plaisir au travail, des empêchements, impasses et dégagements, de la créativité et de l’inventivité au travail, des diverses formes de maltraitance et de résistance…

Le fondement commun de ces perspectives et de cette collection est la priorité donnée aux situations réelles et concrètes de travail, ainsi qu’à la visée de transformations de celles-ci. Aujourd’hui, prés d’une vingtaine d’ouvrages sont parus ou à paraître, constituant un ensemble substantiel de développements dans ce domaine de recherche et d’action en plein essor que constitue la clinique du travail.

Ce colloque, organisé le 10 novembre 2012 au CNAM, permettra à la fois de présenter les travaux réalisés jusqu’alors et de débattre avec l’ensemble des auteurs de cette collection des axes principaux retenus pour cette journée : histoire et actualité de la clinique du travail, transformations du travail, intervenir dans les milieux de travail, subvertir le « sale boulot ».

Programme

Introduction : Dominique Lhuilier, Yves Clot et Marie Françoise Sacrispeyre

Table ronde 1 : Histoire et actualité de la clinique du travail

  • Yves Clot : Existe-t-il une éthique de l'activité ? Contribution au débat en cours. (Titulaire de Chaire de psychologie du travail, CNAM-CRTD)
  • Damien Cru : Multiplier les approches de la prévention de risques professionnels et organiser leurs confrontations (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels, consultant (AOSST, Paris))
  • Bernard Doray : Le travail refoulé et le travail de ce refoulé: un espace pour la resymbolisation. (Psychiatre, Cedrate - Maison des Sciences de l'Homme de Paris.)
  • Guy Jobert : Il nʼest dʼétude du travail que clinique (Professeur (H) à lʼUniversité de Genève, Titulaire de chaire au CNAM)
  • Dominique Lhuilier : Introduction à la psychosociologie du travail (Professeure émérite de psychologie du travail, CNAM-CRTD)
  • Pascale Molinier : Méthode de recherche ou méthode dʼintervention ? (Professeure de psychologie sociale, Université Paris 13- UTRPP-.)

Table ronde 2 : Transformations du travail

  • Patrick Cingolani : Porosités entre travail et vie privée. Nouveaux styles au travail, nouvelles aliénations. (Professeur de sociologie. Laboratoire de changement social et politique, Université Denis Diderot.)
  • Daniele Linhart : La précarisation subjective du travail (Sociologue du travail, CRESPTA-CNRS)
  • Marc Loriol : Transformations du travail et fragilisation des formes collectives de coping (Sociologue, Chargé de recherche au CNRS (IDHE Paris 1))

Table ronde 3 : Intervenir dans les milieux de travail

  • Gabriel Fernandez : Soigner le travail : quels enjeux en médecine du travail ? (Médecin du travail AP-HP.)
  • Jean Luc Roger : Refaire son métier : de l'intervention clinique au "travail sur le travail" (Chargé d'études, CNAM-CRTD)
  • Gilbert de Terssac : Intervenir sur l'organisation pour maintenir sa santé (Directeur de recherche, CNRS- CERTOP)

Table ronde 4 : La subversion du « sale boulot »

  • Delphine Corteel et Stéphane Le Lay : Comment travailler aux abords des déchets ? (Maître de conférences Université de Reims, Laboratoire IDHE (CNRS/ENS Cachan), Sociologue, associé au CRTD-EPTA (CNAM))
  • François Danet : La médecine d'urgence : du sale boulot au parasitisme institutionnel ? (Psychiatre, chercheur en psychologie, Ecole des Psychologues Praticiens, Université Catholique de Paris.)
  • Florent Schepens : La mort et les professionnels de santé : sale boulot pour certains, cœur de métier pour d'autres (Maitre de conférences en sociologie, Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier, CNRS).

Lieux

  • CNAM - 292 rue Saint Martin
    Paris, France

Dates

  • samedi 10 novembre 2012

Mots-clés

  • travail, santé, clinique du travail, intervention, emploi, psychopathologie du travail

Contacts

  • Lhuilier Dominique
    courriel : dominique [dot] lhuilier [at] cnam [dot] fr

Source de l'information

  • dominique lhuilier
    courriel : dominique [dot] lhuilier [at] cnam [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le travail refoulé », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 19 septembre 2012, http://calenda.org/209070