AccueilSavantes femmes et citoyennes de tendre en Europe (1607-1678)

Savantes femmes et citoyennes de tendre en Europe (1607-1678)

Wise women and Citizen of Tendre in Europe (1607-1678)

Stratégies féminines au temps de Louis XIII

Womanly strategy in the time of Louis XIII

*  *  *

Publié le mercredi 25 juillet 2012

Résumé

L'association Mix-Cité Loiret organise avec l'aide de la région Centre et de la médiathèque d'Orléans, un colloque les 4 et 5 avril 2013 intitulé : « Femmes des Lumières et de l'ombre III : savantes femmes et citoyennes de tendre en Europe ».

Annonce

Argumentaire

Ce colloque, à l'instar de « Femmes des Lumières et de l'ombre » en 2011 et « La Belle époque des femmes ? » en 2012, veut rendre justice à des personnalités féminines méconnues, et pour cela mettre en évidence les stratégies - en particulier génériques - qu'elles ont dû déployer face aux préjugés, au pouvoir politique ou au clergé.

La palette est extrêmement large, des mémoires de Motteville ou de Marguerite de Valois aux maximes de Madeleine de Sablé ou au traité d'obstétrique de Louise Bourgeois.

Mais la période considérée, de L'Astrée à La Princesse de Clèves, a aussi connu plusieurs collaborations de femmes et d'hommes de lettres, collaborations que les générations suivantes n'ont pas toujours su comprendre. On sait le lustre que la correspondance acquiert alors, et quelle part elle prend à l'élaboration des œuvres, mais la collaboration ne passe pas exclusivement par l'écrit : de même que nous avons au XXIème siècle un art fugace, éphémère, le XVIIème avait imaginé une littérature qui ne s'écrit pas, et que l'ouvrage classique de Benedetta Craveri désigne par L'âge de la conversation.

Le titre de ce colloque souligne une dualité : pendant que d'aucunes cultivaient la convivialité, tant parfois que cette vertu remplaçait pour elles le plaisir d'écrire, d'autres suivaient un chemin solitaire comme Marie de Gournay ou Gabrielle Suchon.

Enfin nous ne voulons pas négliger la dimension européenne de cette floraison féminine. Si la nouvelle Académie française n'ose pas alors intégrer des femmes de lettres, d'autres pays, comme l'Italie, se montrent plus audacieux et invitent même les déçues du royaume de France. Y a-t-il alors des échanges féminins européens ?

Participation

Les propositions de communication, de 300 mots environ, sont à adresser à fleguennec@gmail.com

avant le 1er octobre 2012

  • accompagnées d'une brève notice bio-bibliographique 
  • Les jeunes chercheur-ses sont les très-bienvenu-es.

Comité scientifique :

  • Sylvie Freyermuth, Univté de Luxembourg
  • Dominique Bréchemier, Univté d'Orléans
  • Karen de Bruin, Univté de Rhode Island, USA
  • Jean François Bonnot, Univté de Franche Comté
  • Allahchokr Assadolahi, Univté de Tabriz, Iran
  • Jean Le Guennec, Univté de Limoges

L'hébergement des intervenants sera assuré par l'association MIX-CITÉ Loiret, qui s'engage en outre à publier les actes du colloque avant le 8 mars 2014.

Lieux

  • médiathèque - 2 place Gambetta
    Orléans, France (45)

Dates

  • lundi 01 octobre 2012

Mots-clés

  • femmes, stratégies, académies, diversité

Contacts

  • François Le Guennec
    courriel : fleguennec [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • François Le Guennec
    courriel : fleguennec [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Savantes femmes et citoyennes de tendre en Europe (1607-1678) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 25 juillet 2012, http://calenda.org/209304